Les composants utilisés par Macdonald nous prouvent qu’il faut arrêter de manger ceci !

Vous le savez certainement pas, mais toutes les entreprises utilisent des procédés chimique ( qui eux peuvent -être nocifs pour l’homme ! )

Un menu – coûte à peu près 12euros !  Un morceau de viande coute 4e + du pain à 1 euro + des légumes du marchés ,reviennent aussi à 12euros.

Manger est l’une des premières priorités, faite les bons choix pour vos enfants. Cas par cas – Les additifs alimentaires sont des produits ajoutés aux denrées alimentaires commerciales (notamment aliments industriels) destinés à l’alimentation humaine et/ou animale. Pour les animaux, on parle en Europe d’« additifs zootechniques », qui comprennent notamment le groupe fonctionnel des « améliorateurs de digestibilité ».

McDonald’s Corporation (NYSE : MCD) est la plus grande chaîne de restauration rapide au monde, servant autour de 64 millions de clients chaque jour (2010).

Basée aux États-Unis, la société a été fondée par l’homme d’affaires Ray Kroc en 1952 (le symbole du célèbre « M » est mis en place en 1955) après avoir acheté les droits à une petite chaîne de hamburger exploitée à partir de 1937 par Richard et Maurice McDonald4.

Un restaurant McDonald’s est exploité par un réseau commercial, par un affilié ou par la société elle-même. Les revenus de la société proviennent de la location, des redevances et des honoraires versés par les réseaux commerciaux, ainsi que les ventes dans les restaurants exploités par la compagnie.

Les revenus de McDonald’s ont augmenté de 5,5 % au cours des deux années se terminant en 2007 à 21,6 milliards de dollars accompagnés d’une croissance des bénéfices de 36,2 % du revenu d’exploitation à 3,5 milliards de dollars.

McDonald’s vend principalement des burgers de bœuf, poulet et poisson ainsi que des frites, menus pour le petit déjeuner, sodas, milkshakes et desserts. La société a élargi l’offre avec des salades, wraps et fruits.

 Il serait juste de supposer qu’il y a trois ingrédients dans les frites de McDonald : pommes de terre, huile et sel.

Dès l’an dernier McDonald a commencé une campagne plus transparente afin de créer une image plus saine et des consommateurs plus soucieux de la société. En conséquence, la société a fait une liste de leurs ingrédients et les techniques de traitement disponibles sur leur site web.

Ingrédients Choquants dans les frites de Mc Donald’s !

Il s’avère qu’il y a 17 ingrédients dans les frites de MickeyD ! Elles contiennent des ,

Pommes de terre ( ouf ! Je suis heureux que ça soit le premier ingrédient )

Huile de canola – en plus l’huile de canola est maintenant génétiquement modifié.

Huile de soja Hydrogénée comme l’huile de canola, en plus l’huile de soja est maintenant extraite de soja génétiquement modifié.

Huile de Carthame suspectée être une huile de cuisson plus saine, malheureusement plus l’huile de carthame est chauffée à des longues températures élevées avant qu’elle ne soit jamais utilisée pour la cuisson, l’amenant à être chimiquement modifiée par la chaleur, et une source d’inflammation dans le corps lorsque c’est le cas.

« Arôme naturel« – l’arôme naturel de McDonald est apparemment obtenu à partir d’une source végétale, mais le surnom de «naturel» ne signifie rien, car il peut même contenir potentiellement du glutamate monosodique neurotoxique (MSG).

Dextrose – un type de sucre.

Pyrophosphate de sodium. Cet ingrédient est apparemment utilisé pour maintenir la couleur des frites.

Acide citrique utilisé comme agent de conservation.

Diméthylpolysiloxane utilisé comme agent anti-mousse, ce produit chimique industriel est généralement utilisé dans les produits de calfeutrage et scellant et est livré avec une liste de problèmes de sécurité.

Huiles végétales pour la friture, qui est un mélange de 7 ingrédients incluant : l’huile de canola, l’huile de maïs, l’huile de soja, l’huile de soja hydrogénée avec de la tert-butylhydroquinone (TBHQ), de l’acide citrique, et le diméthylpolysiloxane. Nous avons discuté de la plupart de ces ingrédients ci-dessus.

TBHQ est un dérivé du pétrole comme le butane (oui, c’est un fluide plus léger ! ) Ingrédient utilisé comme agent de conservation. Contrairement à ce que McDonald peut revendiquer à son slogan, je ne suis pas lovin’ it !

Et tant qu’à faire voici la composition chimique du Big Mac qu’il soit hellal ou pas la composition ne change pas ! alors ne vous attendez pas à ce que votre filet o fish soit naturel ^^

– – – –

Comprendre le sens / dont le But de cette Entreprise :

L’entreprise McDonald’s est une multinationale qui possède fin 2010, 32 737 réseaux commerciaux rapides (fast foods) sous la marque McDonald’s, dans 117 pays, dont 1 193 en France, et plus de 12 000 aux États-Unis.

L’entreprise possède ou a des participations dans d’autres chaînes de restaurants, comme Aroma Café, Boston Market, Chipotle Mexican Grill, Donatos Pizza (depuis décembre 2003) et Pret A Manger.

Les revenus pour 2001 étaient de 14,87 milliards de dollars, avec un revenu net de 1,64 milliard de dollars. Près d’un employé sur huit aux États-Unis a travaillé une fois dans sa vie au sein de l’entreprise McDonald’s.

La France est l’un des marchés les plus dynamiques :

En 2003, le CA de McDonald’s France a progressé de 10 %, pour atteindre les 2,2 milliards d’euros. McDo voit passer plus de 1,2 million de clients par jour. Selon la campagne publicitaire de juillet 2007, plus de 200 restaurants sont équipés de Wi-Fi, plus de 700 restaurants sont équipés de McDrive, plus de 900 restaurants sont climatisés, et 70 % des restaurants ouvrent jusqu’à 23 h au moins.

En 2011, la France est le deuxième pays le plus rentable au monde après les États-Unis, et le restaurant réalisant le plus gros CA au monde se trouve à Marne-la-Vallée, en Seine-et-Marne dans la zone commerciale Disney Village.

Son CA dépasse celui situé sur les Champs-Élysées qui était auparavant le plus rentable avec près de 25 millions d’euros par an fin 2011.

Fin 2011, on comptait, en France, 1 226 restaurants répartis dans 934 communes. Plus de 1,7 millions de repas sont servis par jour en Franceoù McDonald’s revendique être le premier employeur de jeunes avec près de 50 % d’étudiants salariés et 78 % d’équipiers de moins de 25 ans.

 

En France, avant mi-2013, au moins la moitié des restaurants aura le service à table avec la présence de personnels et de bornes automatiques de commandes.

Le mieux est l’absence d’attente en rush pour le client malgré les 70 % de CA réalisé sur 4 heures par jour (rush du midi et du soir) .Pour un service optimum, le lobby est divisé en plusieurs zones que le client peut choisir.

En février 2012, une trentaine de restaurants en France servent des commandes prises via internet et smartphone. Cela a pour conséquence de réduire la surface de comptoir, le retrait de la commande se faisant à un comptoir dédié.

Depuis la fin des années 2000, McDonald’s tente en France d’introduire ses burgers supersize (en), symboles d’hyperconsumérisme.

En janvier 2014, la multinationale est soupçonnée de fraude fiscale pour un montant approchant les 2.2 milliards d’euros. L’entreprise est accusée d’organiser, depuis 2009, des transferts d’importantes sommes vers la Suisse et le Luxembourg, sans que la filiale française ne se soit acquittée des impôts correspondants.

Début 2014, McDonald’s déploie en France son service GoMcDo, créé en 2012 : paiement en ligne et sur mobile.

Débuts :

En 1937, les frères Richard et Maurice McDonald ouvrent un stand de hot-dogs appelé « Airdome » à Arcadia, en Californie. Les deux frères déménagent leur Airdome (bâtiment compris) en 1940 à San Bernardino, en Californie, et le renomment « restaurant McDonald’s » le 15 mai.

Le menu consiste en 25 articles, principalement cuisinés au grill. Et comme il était courant à l’époque, ils emploient environ 20 voituriers. Il devint un lieu de rendez-vous très populaire pour les jeunes, et très profitable pour ses propriétaires.

Huit années plus tard, après avoir remarqué que la plupart de leurs revenus provenait des hamburgers, les deux frères fermèrent leur « restaurant » pour plusieurs mois afin de développer un système innovant le système de service rapide (Speedee Service System), une ligne de préparation « aérodynamique » pour hamburgers.

La carte est réduite à l’offre que 80 % des consommateurs ont l’habitude de commander (hamburgers, soda, lait, café, frites et gâteau), tandis que la taille du hamburger est diminuée mais pour un prix réduit à 15 cents et que la vaisselle laisse la place à des assiettes et gobelets en carton. Dans la mesure où le service n’est plus assuré au volant — les clients passent commandes eux-mêmes à un guichet —, les voituriers furent licenciés.

$ $ $ $ $ $ $ $ $ $

Internationalisation :

Au début des années 1970, après avoir changé de propriétaires en 1968, le restaurant d’origine Big M ferme ses portes. Il est démoli en 1970 laissant seulement une partie de l’enseigne qui fut depuis restaurée.

Les années suivantes ont marqué l’ouverture du restaurant dans de nombreux pays. Le premier McDonald’s ouvre au Costa Rica le 28 décembre 1970 et au Panama le 1er septembre 1970.

L’année suivante, l’un de ses restaurants s’ouvre au Japon. En Europe, le premier restaurant du nom s’ouvre aux Pays-Bas à Zaandam (près d’Amsterdam) le 20 août 1971 (le premier franchisé se nommant Ahold) et en Allemagne le 22 novembre 1971.

C’est le premier à vendre de l’alcool, comme il propose de la bière. Le premier McDonald’s ouvre en Suède, dans Kungsgatan à Stockholm le 27 octobre 1973.

Le 1er octobre 1974, le premier McDonald’s ouvre au Royaume-Uni à Woolwich, dans le sud-est de Londres. C’est le 3 000e restaurant de cette société. 1977, ouverture du premier McDonald’s en Irlande le 9 mai 1977, dans O’Connell Street (principale avenue de Dublin) et en Autriche le 21 juillet 1977.

 

Dans les pays ou territoires francophones, le premier McDonald’s québécois ouvre ses portes à Montréal en 1972 ; au cours des 18 mois qui suivent, une nouvelle franchise ouvre ses portes chaque mois au Québec.

En France, ne se voyant aucun avenir au pays de la gastronomie, McDonalds cède en 1971 à Raymond Dayan – un homme d’affaires français résident aux États-Unis – une licence pour 30 ans à des conditions très avantageuses. C’est ainsi que le premier McDonald’s s’ouvre en France le 30 juin 1972 à Créteil situé sur l’avenue de la brèche.

La France est ainsi le neuvième pays où McDonald’s s’installe. Après quelques années, McDonald’s réalise son erreur, et propose à George Dayan de lui racheter les 14 restaurants qu’il a déjà ouverts. Ce dernier refuse.

McDonalds invoque le non-respect de ses règles pour mettre fin au contrat de franchise. Le procès qui s’ensuit est gagné en première instance mais perdu en appel au Tribunal de Chicago. Raymond Dayan devra débaptiser ses 12 restaurants en 1982.

Entre temps, en 1973, le Quarter Pounder (Royal Cheese en France, Quart de livre au Canada) est proposé. En Suisse, le premier restaurant ouvre le 20 octobre 1976 à Genève dans la rue du Mont-Blanc, près de la Gare. En Belgique, ouverture du premier McDonald’s le 21 mars 1978.

En Amérique du Sud, le premier McDonald’s est ouvert le 20 juillet 1972 au Salvador. Deux ans plus tard, le premier McDonald’s au Guatemala ouvre le 6 juin 1974.

Le 13 février 1979, le premier McDonald’s ouvre ses portes au Brésil.

En Océanie, le premier McDonald’s australien ouvre à Sydney le 30 décembre 1971 dans le quartier de Yagoona. Il est suivi du premier restaurant installé en Nouvelle-Zélande le 7 juin 1976.

En Asie, ouverture du premier McDonald’s à Hong Kong le 8 janvier, aux Bahamas le 4 août, et au Nicaragua. C’est par ailleurs cette année que le principe du passage en voiture est proposé. Il fut plus tard appelé McDrive dans certains pays. À Singapour, ouverture du premier McDonald’s le 20 octobre 1979.

Le Happy Meal (Joyeux Festin au Canada) fait ses débuts aux États-Unis dès le début 1979. Cette même année, l’ouverture d’un McDonald’s est organisée en France à Strasbourg le 17 septembre 1979 (le premier selon le portail officiel de McDonald’s France).

Beaucoup plus contrôlé que son prédécesseur par le siège européen, alors basé à Zurich, il lui donna satisfaction et ne connaîtra pas le sort de celui de Créteil. Il est toujours en activité et fut le point de départ du développement de la marque en France.

 

Mondialisation :

Au début des années 1980, McDonald’s lance le sandwich McChicken (MacPoulet au Canada), c’est son premier produit à base de volaille. Il ne se vendit pas et fut retiré des menus. Mais il sera relancé plus tard après les Chicken McNuggets (McCroquettes au Canada) sans faillir.

Deux ans plus tard, le premier McDonald’s ouvre en Malaisie. En 1983, McDonald’s lance les Chicken McNuggets (McCroquettes au Canada). Dès le 18 juillet 1984, James Oliver Huberty rentre dans un établissement McDonald’s avec une arme à feu.

Il tue 21 personnes à San Ysidro en Californie. Cette tuerie est parfois appelée le « massacre du McDonald’s ». La même année, la société est l’un des principaux commanditaires des Jeux olympiques d’été de 1984.

Elle perd de l’argent pendant les jeux « quand l’Amérique gagne, vous gagnez » après le boycott des jeux par les nations du bloc soviétique.

En 1985, McDonald’s ouvre en Italie, dans la ville de Bolzano. Un établissement plus récent à Rome imposa de nouveaux standards pour les décors intérieurs. Un an plus tard, le premier McDonald’s ouvre en Turquie, dans la ville d’Istanbul (Quartier Taksim). Le premier ministre de Turquie, Turgut Özal, fait le déplacement pour l’inauguration. Deux années ont suivies et McDonald’s ouvre dans un pays communiste, à Győr en Hongrie. Celui de Belgrade en Yougoslavie est ouvert plus tard la même année.

En 1989, McDonald’s ouvre en Écosse dans le quartier de Trongate à Glasgow.

Poursuite de la mondialisation :

Le 31 janvier 1990, le premier McDonald’s d’Union soviétique (URSS) ouvre à Moscou.

C’est l’un des plus imposants du monde. Pour des raisons politiques, son ouverture fut négociée par McDonald’s Canada ; pour compenser les problèmes d’approvisionnement russes, la société créa sa propre chaîne de production, y compris les fermes.

Cette même année marque le début de l’affaire McLibel à Londres en Angleterre, le plus long procès de l’histoire britannique.

En 1992, Stella Liebeck est brûlée au troisième degré par un café acheté à emporter dans un McDonald’s. Elle poursuivit en justice la société. Cette même année marque l’ouverture au Maroc, sur la Corniche de Casablanca. McDonald’s Maroc est le premier centre de distribution en Afrique.

Parrallèlement, McDonald’s diversifie son offre avec le McCafé en 1993, le McMorning pour le petit-déjeuner en 1996.

En 1995, McDonald’s ouvre son premier restaurant en Afrique du Sud au mois de novembre. D’un autre côté, la société reçoit des plaintes provenant de ses franchisés se plaignant du trop grand nombre de franchises accordées. McDonald’s commença à conduire des études de marchés avant d’accorder de nouvelles franchises.

Au mois de mai 1996, la Walt Disney Company et McDonald’s signent un contrat international d’exclusivité pour Disney des jouets proposés dans les Happy Meals (Joyeux festins au Canada). Après un procès de 314 jours (le procès le plus long de l’histoire anglaise), McDonald’s gagne la première partie du procès McLibel contre des membres de l’association écologiste Greenpeace à Londres.

L’image de McDonald’s en ressort fortement entachée puisque le juge a déclaré à l’issue du verdict du procès que la multinationale « exploite les enfants » par ses méthodes de marché, que l’entreprise est responsable de « cruauté envers les animaux » et « empêche la création de syndicats ».

De plus le juge a dénoncé la politique de l’entreprise de payer des salaires toujours plus bas. Cela n’empêche pas l’entreprise d’ouvrir son premier restaurant en Ukraine, le 24 mai, sur l’artère la plus connue du pays :

la khrechtchatyk. L’Ukraine est le 102e pays où la marque s’installe. En 2012, McDonald’s propose ses menus dans plus de 70 restaurants ukrainiens, principalement dans le centre et l’est du pays.

En 1998, le procès d’un ancien franchisé, Bernard Collorafi est déclenché contre l’enseigne pour avoir fait les frais d’une guerre économique.

En 1999 en France, le syndicat agricole Confédération paysanne par l’entremise de M. José Bové et d’autres paysans français attirent l’attention internationale sur la malbouffe en démontant une sandwicherie franchisée de McDonald en cours d’assemblage à l’entrée de la petite ville de Millau (Aveyron).

L’action fait suite à l’interdiction des importations en Europe par l’Union européenne des viandes américaines issues de vaches élevées aux hormones de croissance. En signe de rétorsion, les États-Unis augmentent les frais de douanes des fromages au lait cru français, dont le célèbre roquefort, ainsi que d’autres produits européens. M. José Bové fut condamné à trois mois de prison pour son rôle dans cette action symbolique.

Le 8 février 2014, Mc Donald’s ouvrait son premier restaurant au Vietnam à Hô-Chi-Minh-Ville.

Présence dans le monde :

En géant de la restauration rapide, McDonald’s est présent dans les plus grandes métropoles mondiales. Dans tous les pays où McDonald’s est établi, il dispose du plus grand nombre d’établissements de restauration rapide dans le pays à l’exception du Canada et de la Belgique.

En effet, au Canada Tim Hortons dispose de plus de 3 000 restaurants contre 1 400 pour McDonald’s. Quant à la Belgique, Quick commença son implantation avant McDonald’s ; il en résulte 96 Quick pour 65 McDonald’s.

La recherche constante de carrefours stratégiques, non loin du cœur névralgique des villes, donne peut-être l’image d’une pollution visuelle qui dénature le centre historique des villes. Sans compter que McDonald’s est considéré comme un des signes flagrants de l’hégémonie américaine.

L’entreprise possédait 32 158 restaurants à travers le monde en septembre 2009.

En réponse à cette expansion, a été voté en Russie en 2004 une loi pour restreindre le nombre de fast-foods sur le territoire et pour fermer ceux qui se situent sur des lieux touristiques, selon Moscou pour « remettre en valeur le patrimoine architectural ».

Une demande de création d’un restaurant McDonald’s sur la place du Tertre, à Paris, a été refusée.

A contrario, McDonald’s a entamé depuis le milieu des années 1990 une « régionalisation » de ses restaurants (dont ses franchises) de par le monde. Des spécialités culinaires « dans le respect de la culture et des attentes du pays en question » ont ainsi été proposées.

Pourtant, certaines devantures arborent une inspiration architecturale contrastant avec les ambiances locales : les années 1950 aux États-Unis, le far-west (à ToulouseBalma), le théâtre italien (celui de Disney Village), temple chinois (celui de Paris 13e), Riad (à Marrakech).

Le McDonald’s le plus haut sur Terre (3 600 m) était à La Paz, en Bolivie, mais est aujourd’hui fermé. Le plus bas (-396 m) est ouvert en Israël dans le village de Ein Bokek près de la mer Morte.

Ces implantations extrêmes valent à McDonald’s la phrase suivante, librement inspirée de celle qualifiant l’Empire britannique à son apogée : « le soleil ne se couche jamais sur les Golden Arches ».

Le plus vaste McDonald’s du monde est situé à Orlando, en Floride, sur la route menant à Walt Disney World Resort : International Drive.

Alimentation – Nourriture servie par Mac Donald , et bon appétit bien sur

On propose dans cette chaîne : des hamburgers (sandwichs ronds comme le pan-bagnat mais utilisant un pain sucré), des pommes de terre frites (dont l’odeur de l’huile particulière est liée à une cuisson à température plus basse), salades, morceaux de poulet panés, divers sodas.

Conscient de cette critique et soucieux de sa popularité, McDonald’s essaie de diversifier son menu en proposant des salades et des fruits.

Au Maroc, à chaque Ramadan, McDonald’s sert un menu spécial f’tour : harira (soupe marocaine), lait, dattes ainsi qu’un Big Mac et Le McArabia y est vendu toute l’année (très apprécié par les marocains pour sa viande épicée). Alors qu’au Québec, McDonald’s propose le populaire plat de poutine.

L’offre de produit a considérablement évolué, la chaîne a déjà proposé des pizzas (format familial et individuel), le McLéger et autres. Pendant quelques années, les établissements ont proposé une gamme de sandwichs réalisés sur pain grillé pour concurrencer Subway qui propose des sandwichs frais. Ce produit a été retiré du menu.

Finalement, certains produits ne sont proposés que pour une période spécifique de l’année.

Au Canada, dans les provinces francophones, McDonald’s a toujours francisé le nom de ses produits : alors qu’en France, on commande « un Menu Best of Royal Cheese avec un Coca light », on parlera au Canada d’« un trio quart de livre avec fromage avec un Coke diète ».

Composition partielle d’un hamburger McDonald’s :

Se nourrir fréquemment chez McDonald’s peut favoriser l’obésité.

ion de ce pain, on ne peut le comparer avec un pain traditionnel fait de farine de blé, de sel, de levant (levain ou levure) et d’eau, il n’en a pas les qualités nutritives. Cependant tous les additifs (Exxx) ont été autorisés par la Commission européenne et sont déclarés sans danger aux doses où ils sont présents (sauf parfois un risque allergène) ;

quelques-uns sont même entièrement naturels. Ils se retrouvent tous dans la composition d’autres aliments industriels vendus dans les supermarchés (pain industriel, bonbons, fromages de laits mélangés et stérilisés, etc.).

Voir Additif alimentaire.

En raison de la valeur calorique du hamburger (viande de bœuf et pain sucré), des frites et des sodas, se nourrir fréquemment chez McDonald’s peut favoriser l’obésité.

Il a été démontré qu’y manger épisodiquement ne devrait pas représenter de risque immédiat, et les cours de diététique actuels (2004) donnent souvent comme exercice d’application l’équilibrage alimentaire d’une journée comportant un repas chez « McDo » ou dans un établissement similaire.

Des tables rappelant les valeurs caloriques, protidiques, glucidiques et lipidiques des principaux produits vendus sont désormais toujours indiqués sur les emballages des produits.

Origine des matières premières :

Les fournisseurs historiques de McDonald’s aux États-Unis se sont implantés en Europe en même temps que la chaîne de restaurants, bâtissant un tissu industriel capable de répondre à ses exigences : Keystone pour la viande, East Balt pour les pains, McCain pour les frites, et Cargill pour la volaille.

L’enseigne s’approvisionne également auprès de quelques fournisseurs locaux, pour les sauces ou pour l’équipement des restaurants.

En France, en 2012, la part des produits français vendus dans les restaurants est de 63 % pour les pommes de terre, 52 % pour le bœuf, 100 % pour le blé et 21 % pour la salade.

Composition des sandwichs :

Tous les sandwiches sont condimentés de la couronne du pain (partie supérieure) au talon du pain (partie inférieure) sauf le Big Mac. Les listes suivantes sont générales et ne tiennent pas compte des cartes disponibles selon les pays. Certains sandwiches ne sont donc pas à la carte dans certains pays (par ex.: le double hamburger n’est pas servi en France) mais il y a le double cheeseburger.

Fondation Ronald McDonald :

 

La Fondation Ronald McDonald a été créée en 1994, sous l’égide de la Fondation de France. Cette fondation agit pour le bien-être des enfants hospitalisés, et de leur famille.

Pour ce faire, elle a créé depuis plus de dix ans des « Maisons de Parents Ronald McDonald » qui permettent aux enfants d’être entourés de leurs proches (autant de la famille, que des camarades de classe). Selon son créateur, ces maisons donnent aux enfants un équilibre affectif déterminant leur guérison.

En 1998, la Fondation a créé le prix Familles au cœur, prix récompensant la famille la plus affective. Puis en 1999 les Rencontres Familles au cœur, pour se faire rencontrer les différentes familles dont les enfants sont hospitalisés.

Il existe aujourd’hui plusieurs maisons en France, comme à Lille, Marseille, Villejuif, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, Paris, Limoges, Nantes et Grenoble. À travers le monde, il existe aujourd’hui plus de 250 maisons de parents McDonald qui accueillent plus de 5 000 proches.

Parution de mac donald dans les Films :

  • Fast Food Nation, 2006, livre qui étudie l’impact local et mondial de l’industrie américaine du fast food.
  • McDo, une passion française, 2010, film documentaire de Stanislas Kraland.
  • Super Size Me, 2004, film documentaire américain réalisé par Morgan Spurlock.
  • We feed the world, 2007, un regard sur l’agriculture mondiale moderne et l’industrie agroalimentaire.
  • Clip de FeF en cuisine de restauration rapide, le mec du grill.

En plus : La Liste des procès contre McDonald’s.

Vidéo / Documentaire :
Quand McDo déconseille à ses salariés de manger des burgers sur WAT.tv

mac donald : Le reportage de la honte !

 

Partager ce savoir à vos proches en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience