Dressage des mammifères marins par l’armée

 

Contrairement au chien, au cheval ou à la mule, le dauphin et d’autres mammifères marins sont devenus des auxiliaires militaires assez récemment.

Les premiers mammifères marins soldats remontent à la Seconde Guerre mondiale.
C’est la Suède qui a utilisé pour la première fois en 1942 des phoques pour plastiquer des sous-marins allemands.Depuis, c’est surtout le dauphin qui a été utilisé comme soldat, notamment par les Américains et les Soviétiques. Malgré les vives protestations de nombreuses associations, le dauphin militaire est toujours employé ainsi que l’otarie. L’armée américaine a utilisé dernièrement des dauphins pendant la guerre en Iraq.

Dressage des mammifères marins par l’armée

En 1942, la Suède a eu l’idée d’utiliser des phoques pour faire la chasse aux sous-marins allemands. Ces phoques dressés, équipés d’une mine sur leur dos,  devaient nager sous les coques.
La mine à résonance magnétique explosait avec l’animal.

Cette nouvelle tactique de guerre révolutionnaire a ouvert la voie aux expériences militaires. L’US Navy utilise des otaries et des dauphins régulièrement depuis 1960. Des programmes de recherche sont poursuivis notamment par le Naval Undersea Research Development Center de Californie.
Les Soviétiques n’utilisent que des dauphins et d’autres cétacés comme le béluga (ou bélouga).

Utiliser des animaux pour des missions suicides n’est pas nouveau mais concernant les mammifères marins, ce n’est pas très rentable. Cependant, je ne vous  assure pas que certains animaux ne sont plus sacrifiés car l’armée est peu loquace sur ce type d’opération.

Une chose est sûre, le dressage est long et difficile. Ces animaux ne sont pas domestiqués et ne répondent pas au fameux concept « sanction-récompense ».

Le dauphin, par exemple, est capturé dans son environnement naturel. Il doit vaincre sa peur face à ce nouvel environnement et accepter l’intimité avec l’homme.
Au départ, on ne l’alimente pas jusqu’à ce qu’il accepte de venir chercher du poisson dans la main de l’homme. L’apprentissage s’effectue dans des bassins jusqu’au moment où le dauphin peut être lâché en pleine mer sans harnais.Mais, avant cette étape finale, il faut apprendre à l’animal à répondre aux appels du dresseur et à rallier rapidement le bateau.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il y a eu très peu de désertions.

Une fois l’animal estimé fiable, les militaires commencent le dressage pour des missions spécifiques : récupération d’objets en mer comme des mines ou des torpilles, localisation d’épaves d’avions ou de navires.
Par exemple, pendant la guerre du Golfe, otaries et dauphins ont été utilisés pour repérer des mines mouillées par les Irakiens dans le golfe Persique.

Les différentes missions

En 1970, l’armée américaine met en place un projet baptisé « Quick Find ». Il a pour objectif le dressage d’otaries et de dauphins afin de récupérer, lors des essais en mer, les têtes de fusées et surtout les ordinateurs de vol dont les fusées sont équipées.
Le programme s’est ensuite orienté vers la pose sous-marine d’engins explosifs et la manipulation d’armements ultrasecrets.

En parallèle, les Soviétiques travaillent sur le même type de projet et bien sûr, une course à la montre est engagée entre les deux super puissances.

Lire la suite ( en cliquant sur le lien ci dessous ):

http://www.dinosoria.com/dauphin-soldat.html

Lire aussi :

Les dauphins au service de l’homme

Les dauphins, ces créatures étonnantes et supérieurement intelligentes, sont une énigme pour l’homme. Cependant, en explorant leurs caractéristiques hors du commun, les chercheurs trouvent des réponses à toutes leurs questions.

De nombreux domaines de l’industrie – les constructions navales, aéronautiques et la création des stations hydroacoustiques – ont été inspirés des dauphins. Mais les dauphins ont également des effets bénéfiques sur les hommes : ils soignent les enfants malades et les personnes âgées qui ont survécu à des accidents vasculaires cérébraux, ainsi que les personnes ayant reçu des traumatismes psychologiques et physiques importants.

Les gens ont commencé à utiliser des dauphins notamment comme modèles pour la conception de navires et de sous-marins, en étudiant leurs particularités physiologiques, hydrodynamiques et hydroacoustiques pour améliorer les capacités techniques des moyens de transport dans la marine et l’aviation.

Grâce au bon contact des dauphins avec l’homme, leur facilité de dressage, les hommes ont commencé à les utiliser pour la recherche et le sauvetage, des missions anti-mine et anti-diversion. Comment peut-on confier à un dauphin la mission de neutraliser un agent de diversion dans un point donné ? Le chercheur de la faculté biologique de l’Université d’Etat de Moscou, candidat des sciences biologiques Iouri Starodoubtsev explique comment les dauphins aident à résoudre ce problème.

Partagez ce savoir à autrui.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience