Faiseur de pluie – US Patent 3429507 A

À des fins de contrôle ; L’homme a toujours voulu entreprendre ce qui se passe devant lui. Pour cela ils opèrent de multiples façons pour arriver à ses fins.

1.Création
2.Transformation
3.Mise en forme
4.Pouvoir ( au dépend de la finalité des chose entrepris )

Brevet Déposé le 25 Juillet RAINMAKER, sj 47 t 30

Vous pouvez retrouver ce brevet ici.Je vous l’ai traduit.

INVENTEUR ROBERT :  K. JONES de 1966
United States Patent : 3,429,507 O RAINMAKER Robert K. Jones, 1710 Lilac Drive, Walnut Creek, en Californie.

Fonction :

Divulgation ; Cette invention comprend un dispositif et un procédé pour la production de la pluie.

( Parfois le texte traduit en français peut contenir des erreurs de compréhension.)

‘Dans la présente invention, un large passage venturi porté par un dispositif aéroporté comme un avion conventionnel dirigi’ble, ou plus léger que ballon à air a une atmosphère chargée d’humidité poussé à grande vitesse grâce à sa longueur.

La condensation est précipité dans l’air passant par la réduction temporaire de la pression et de température se produisant pendant et après l’étranglement du passage. En outre, à proximité de la constriction de venturi, ‘des moyens de refroidissement artiiicial d’intensité relativement élevée injectés dans les grands volumes de passage crée une atmosphère de réduction substantielle de la température ambiante au-dessous.

En outre, une pluralité de condensation induire particules catalytiques, tels que la glace sèche, cristaux d’iodure d’argent, des particules de sable chargées électriquement et similaires, sont injectés dans l’atmosphère de passage. L’atmosphère, excité comme décrit, et déchargé du venturi, accumule ou des agrégats dans une grande zone d’ensemencement de volume qui est capable d’induire une précipitation dans l’atmosphère environnante traitée que par le passé connu plus efficacement.

Un objet de cette invention est d’émuler nature à produire des précipitations en réduisant la pression atmosphérique et la température ‘ambiante en dessous et donc de nuire à la ainity de ladite atmosphère pour son humidité contenue.

Un autre but est d’utiliser un dispositif et un procédé qui induit la précipitation dans les nuages de faible teneur en humidité qui ont jusqu’à présent été unaected fby machines venir la pluie.

Climat - enjeux - Cambio_climatico_

Un avantage de cette invention est que l’induction de phénomènes de condensation d’un venturi agissant sur de grands volumes d’air qui passe peut être utilisé indépendamment ou en combinaison avec soit un refroidissement au-dessous de artiiicial atmosphérique ambiante, l’introduction de particules de pluie induisant catalytiques, ou les deux.

Un avantage supplémentaire est que le volume d’air traité pour induire la pluie crée une grande zone d’ensemencement-qui magnies autant les probabilités d’induire la précipitation.D’autres objets, caractéristiques et avantages de la présente invention deviendront plus apparents après avoir fait référence à la description suivante et des dessins ci-joint dans lequel :

COCHON. 1 est un diagramme schématique d’TFHE mode de réalisation principal de l’invention.

FIGUE. 2 est une coupe transversale schématique d’un aéronef `dirigeable ayant l’invention installé à l’intérieur; et

FIGUE. 3 est une coupe transversale schématique d’un avion conventionnel à l’invention installé à l’intérieur.En référence à la Fig. l, grande venturi passage A est formé par de Nice mur de soutènement de l’air 15 définissantl’ouverture 17 à une extrémité, située en dedans constriction 18 et d’échappement 20 à l’autre extrémité. Venturi passage
A est représenté concentrique et circulaire dans la zone 22 et la zone de convergence divergent 23. Fluide réfrigérant 25

catalyseur, capable de placer une pluralité de particules catalytiques 32 condensation en induisant passage A, est situé. ‘ILHE particules catalytiques utilisés peuvent inclure la glace sèche, des particules électriquement chargées de sable, les
cristaux d’iodure d’argent et analogues.

En fonctionnement, un passage rventuri est déplacé rapidement à travers l’atmosphère chargée d’humidité dans la direction de la flèche 37. Le mouvement est coniined atmosphère par l’ouverture 17 et se déplace dans lthe intérieur du venturi dans le sens d’écoulement des flèches 40, 41 et 42. Les l’atmosphère est accéléré par rapport au passage LBY zone 22 convergeant et atteint une vitesse maximale dans les limites de la constriction 18 comme indiqué par allongé ow
flèche 41.

L’atmosphère que traverse le reste de passage en forme de venturi A, la décélération dans la zone 23.

Le divergent écoulement rapide de l’atmosphère dans la zone de constriction 18, réduit temporairement la pression atmosphérique en accord avec le principe de Bernoulli. Cette réduction de la pression et de sa réduction correspondante de la température réduit la aiiinity de l’atmosphère de son humidité et de gouttelettes d’eau ou sous forme de glace qu’ils contiennent.

En plus de la pression mentionnée ci-dessus et la réduction de la température, liquide de refroidissement provoque la précipitation 25 d’autres dans l’atmosphère confinée. Liquide de refroidissement 25 à l’origine dans un récipient en forme liqueed 27 est introduit à proximité de la constriction 18 par la vanne 28. Après avoir passé la valve 28, réfrigérant 25 se dilate rapidement, baisses de la température et entremêle avec l’atmosphère en passant dans la zone divergente 23.

Cette mélange abaisse la température de l’atmosphère épuisé, diminuant encore l’ainity de l’atmosphère pour son humidité contenue.

Eveil-delaconscience - Geo-ingenierie - categories !

Particules catalytiques condensation induisant 32 nuisent plus loin de l’affinité de l’atmosphère pour son humidité contenue lorsqu’il est ajouté dans la zone 23. particules catalytiques 32 divergentes sont placés dans l’atmosphère en passant par l’injecteur de catalyseur 30 et commencent leur action sur l’atmosphère encore en venturi passage.

Ceci multiplie considérablement le eiiect catalytique des particules et induit la précipitation dans de plus grandes quantités.

Comme on peut aisément l’observer à partir de la description qui précède, le vatmosphere ne doit être considérée dans la mesure nécessaire pour induire la pluie. Si le solde de l’humidité en suspension avec l’air est si vdelicate que le simple écoulement du venturi atmosphère par le passage A est tout ce qui est nécessaire pour induire la précipitation, pas de gaz liquides ou cristaux d’iodure d’argent ne doivent être ajoutés.

Dans l’alternative, lorsque simple passage de l’atmosphère
par la restriction ne parvient pas à générer la précipitation désirée, puis refroidissement, les particules catalytiques ou les deux yrnay être ajoutés pour exciter l’atmosphère de passage.

Il est essentiel à la pratique de la présente invention que d’au moins 1000 pieds cubes d’air chargé d’humidité à la
température ambiante traiter.

Dans l’application réelle, l’aire en coupe transversale de l’ouverture 17 prise sur un plan
perpendiculaire à l’axe du venturi Un passage est d’environ 20 pieds carrés. Constriction 18 a environ 1/16 de l’ouverture de la zone 17. La zone en coupe transversale d’échappement 20 est d’environ une moitié de celle de l’ouverture 17. Il est envisagé que la longueur totale du passage venturi A sera quatre fois le diamètre de ouverture 11, ou environ 20 pieds.

Bien que des variations peuvent être apportées dans les dimensions décrites ci-dessus sans sortir de l’esprit et de la portée de la présente invention, cette modification doit être capable de former un passage Venturi capable d’exciter de grands volumes d’atmosphère chargé d’humidité.

A titre d’illustration, le passage venturi représenté ici a été concentrique et circulaire dans la zone 22 et la zone de convergence 23. divergent Il faut comprendre que cette forme de venturi peut tbe modifié pour répondre aux exigences de configuration de montage de tout mode de réalisation de cette invention. Il peut être considéré comme souhaitable de maintenir en forme de venturi Un passage dans une position fixe adjacente à une formation de nuage, dans lequel la précipitation est souhaitée.

Dans une telle application du courant d’air est créé par la turbine 47 montrée dans les gaz d’échappement situé dans la Fig. 1. Comme on le voit, la roue 47 peut être situé à
d’autres endroits pratiques à la configuration de montage de passage venturi A.

Un moyen commode pour le transport du grand passage de venturi est un montage par le passage dans le centre d’une ouverture 50. dirigeable 17 apparaît à l’avant, l’échappement 20 dans la queue ou après la section de l’aéronef, et la constriction 18 est situé entre ladite ouverture et ladite échappement.

Roue dirigeable 52 est situé à l’atmosphère constriction 18 et les forces à travers le passage venturi A dans le sens des flèches 40 ‘oe, 41 et 42. hélice réversible 53 est fixé à l’extérieur du dirigeable 50 de sorte que l’appareil peut être maintenu dans un Irelative poste fixe à une formation
de nuage chargé d’humidité, dans lequel une grande zone d’ensemencement on souhaite produire.

La présente invention peut également Ibe adapté pour fonctionner attachée à un ballon de configuration similaire à dirigeables 50, et peut être maintenu dans une position fixe par des câbles groundattached 55 comme illustré sur la figure.2.FIGUE.

La figure 3 montre une variante de réalisation de la présente invention en avion conventionnel 60. Avion fuselage 62 a été modifié pour contenir passage venturi 60 R. avion est propulsé à travers l’atmosphère à une vitesse nécessaire pour réaliser le débit désiré d’air à travers le passage venturi. Dirigeable similaires à 50, réfrigérant 25 et` particules catalytiques condensation d’induction 32 sont introduits à l’intérieur du passage.

Bien que plusieurs modes de réalisation de la présente invention aient été représentés et décrits, il sera évident que d’autres adaptations et modifications de ce dispositif de traitement peuvent être apportées sans sortir de la portée réelle de l’invention décrite jusqu’à présent.

Dispositif et production :

1. Dispositif pour induire la précipitation, comprenant: une paroi de retenue d’air définissant un passage; ledit passage ayant une ouverture, un rétrécissement et un gaz d’échappement et ayant des zones convergentes sur des plans successives prises perpendiculairement à l’axe dudit passage de ladite ouverture à ladite zones de constriction et divergentes sur des plans successifs pris perpendiculaire audit axe de ladite constriction de ladite évacuation;

et l’ouverture ayant une surface de section transversale perpendiculaire à l’axe d’au moins vingt pieds carrés; des moyens de support desdits moyens de paroi dans l’atmosphère dans une position stationnaire, lesdits moyens comprenant un dispositif de soutien aéroportée; des moyens pour forcer l’air à travers ledit passage de ladite ouverture à ladite échappement pour établir un flux de iiow d’air de grande vitesse au niveau de ladite constriction, a déclaré moyens de forçage montés dans ledit passage; un fluide de refroidissement iiuid; ledit moyen d’introduction de fluide de refroidissement à travers lesdits moyens de paroi dans le courant d’écoulement d’air à grande vitesse au niveau dudit étranglement par lequel l’air est refroidi à la fois par le ot de l’air et le liquide de refroidissement qui passe dans le passage.

2. Dispositif pour induire la précipitation selon la revendication 1 comportant: une pluralité de particules catalytiques condensation inducing; des moyens pour introduire lesdites particules de pluie induisant catalytiques à proximité de ladite zone divergente à travers ladite paroi des moyens de mélanger avec ladite atmosphère refroidie.

3. Dispositif pour induire la précipitation, comprenant: une paroi de retenue d’air définissant un passage; ledit passage ayant une ouverture, un rétrécissement et un gaz d’échappement et ayant des zones convergentes sur des plans successives prises perpendiculairement à l’axe dudit passage de ladite ouverture à ladite zones de constriction et divergentes sur des plans successifs pris perpendiculairement à l’axe dudit passage de ladite ouverture de lesdites zones de constriction et divergentes sur des plans successifs prises normale à l’axe de ladite constriction à ladite échappement;

des moyens de support desdits moyens de paroi dans l’atmosphère dans une position stationnaire, lesdits moyens comprenant un dispositif de soutien aéroportée; des moyens pour forcer l’air à travers ledit passage à partir de ladite ouverture de ladite évacuation pour établir un courant de haute vitesse à proximité de ladite constriction de flux d’air;

ledit moyen de forçage monté à l’intérieur dudit passage; un fluide de refroidissement Huid; ledit moyen d’introduction de fluide de refroidissement à travers lesdits moyens de paroi en un courant d’écoulement d’air à grande vitesse au niveau dudit étranglement par lequel l’air est refroidi à la fois par le flux d’air et le liquide de refroidissement; induisant la condensation des particules catalytiques; des moyens d’introduction desdites particules dans ladite grande vitesse flux ow à proximité de ladite zone divergente.

4. Dispositif pour induire la précipitation selon la revendication 3 et dans lequel ledit moyen pour forcer l’air comprenant un
rotor monté à l’intérieur dudit passage adjacent à ladite paroi positionnée pour diriger le courant de Liow d’air à travers
ledit passage.

5. Dispositif pour induire la précipitation selon la revendication 3 et dans lequel ledit moyen pour forcer l’air comprennent
un aéronef avec ledit moyen de paroi étant montée sur ledit aéronef; des moyens pour déplacer ledit aéronef dans l’air et
lesdits moyens de paroi étant positionnée avec ladite ouverture faisant face à la direction de Voyage de l’aéronef.

6. Procédé pour induire la précipitation dans de l’air moistureladen comprenant les étapes consistant à: fournir un appareil ayant une zone spatiale convergent et un divergent zone spatiale; le transport et le maintien dudit appareil dans une position contiguë à une formation stationnry de l’air chargé d’humidité;

déplacer au moins un millier de pieds cubes d’air moistureladen de ladite formation de nuage chargé d’humidité à la pression de arnbient et de la température à travers ledit dispositif à ladite convergence domaine spatial, de là, à travers ledit divergent domaine spatial dans lequel le flux de vitesse -high est obtenu à la jonction de ladite zone convergente divergente spatiale et ladite région spatiale; l’injection d’un fluide de refroidissement dans ledit flux d’écoulement à grande vitesse de sorte que ledit air est refroidi sensiblement au-dessous ambiante; et de là à décharger ledit air dans ledit entourant chargé d’humidité nuage iFormation.

Partager ce savoir à vos proches en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous.

Eveil-delaconscience