La téléportation n’est pas une idée irréalisable ? La science fiction pourrait devenir réalité !

Les russses et la Téléportation

3 article en 1 au sujet de la téléportation ,

La téléportation n’est pas une idée irréalisable, les chercheurs de l’Institut physico-technique de Moscou l’ont démontré.

Dans un proche avenir, on pourra se déplacer sur de grandes distances sans application d’une force physique et se trouver simultanément dans deux lieux à la fois. Par exemple, à Moscou et à Pékin ou bien en Sibérie et sur les îles de la Nouvelle-Zélande. La mise en valeur de l’espace à l’aide de la téléportation n’est pas exclue. C’est possible grâce à l’effet physique appelé « l’enchevêtrement quantique ».

La téléportation - circles

C’est la capacité des objets quantiques à demeurer éloignés l’un de l’autre, tout en restant un tout.Dans la physique classique, cet effet n’est pas examiné.

Les savants russes ont trouvé un moyen de garder « l’enchevêtrement quantique » lors du transfert de l’information sur une distance considérable. Cela, c’est justement la téléportation, a expliqué à La Voix de la Russie un des auteurs de la recherche, le collaborateur scientifique de l’institut physico-technique de Moscou Serguei Filippov.

« Quand les fils dans une pelote s’enchevêtrent, nous nous chagrinons. Mais les physiciens, eux, se réjouissent beaucoup quand ils ont affaire à l’état enchevêtré, parce que dans ces états, il y a une corrélation – ce qui se passe à une extrémité de la pelote est lié avec ce qui se passe à l’autre extrémité.

On peut envoyer ces corrélations quelque part. Alors, les gens se trouvant à une grande distance seront aussi liés dans une corrélation. Leur comportement ne sera pas indépendant. »Initialement, les recherches des physiciens étaient liées à l’étude de la qualité de l’émission d’un signal par un réseau de fibre optique. Cela, au dire du chercheur, c’est ce qu’on appelle « la communication quantique confidentielle ».

A l’institut, on a trouvé un algorithme qui permet de rendre ce lien encore plus confidentiel. Quant à la téléportation, elle est devenue une sorte d’effet auxiliaire de l’étude. Le chercheur explique comment, avec l’aide de l’effet établi, on pourra déplacer les objets ou les gens.« Supposons que vous voulez téléporter une personne.

La téléportation - spirale trou de verre

Pour cela, vous n’envoyez pas tous ses atomes. Vous dites : j’ai 20 kg d’oxygène, 10 kg de carbone, une certaine quantité d’hydrogène, et vous prenez la même quantité à l’autre bout. Et ensuite, vous envoyez plus loin l’information inscrite dans les atomes sur leur liaison. Alors, à l’autre bout du fil, vous reconstruisez la même personne avec votre matériau. »

En un sens, un tel « assemblage » rappelle l’holographie : quand l’image des objets est enregistrée en trois dimensions avec l’aide d’un laser, puis, elle est restituée, ses images ont une très grande ressemblance avec des objets réels. Il y a une différence : il ne s’agit pas d’un type particulier de photo, mais de la reproduction de la personne, pour ainsi dire, « en chair et en os», avec tous ses traits spécifiques, ses capacités et ses passions.

La téléportation - matrix

Pour le moment, la science n’a pas encore atteint une si grande hauteur. Les savants ont appris à téléporter seulement des photons. Ils sont les transporteurs de l’information envoyée. À l’autre bout du fil, les spécialistes ont appris à créer le même état du micro-objet qu’au bout opposé. Maintenant, il faut apprendre à appliquer ce principe dans les systèmes plus complexes.

C’est difficile : à mesure que le système grandit, grandit brutalement la complexité de la téléportation. « Il est deux fois plus compliqué de téléporter deux atomes qu’un seul », remarque l’auteur de l’étude, – et trois atomes – huit fois plus compliqué.

Et si nous voulons estimer le degré de la complexité de la téléportation d’une personne, il faut le savoir : en elle, il y a près de dix atomes puissance 24. /N

Source : http://french.ruvr.ru/2014_07_16/Les-physiciens-russes-rendent-reelle-la-teleportation-4525/

La téléportation des molécules adn

Téléportation :

La science fiction pourrait devenir réalité. Faire voyager une information de manière instantanée, défier les lois de la physique classique, c’est ce que des chercheurs néerlandais ont réussi à accomplir. C’est un premier pas vers des performances que l’on pensait inconcevables.

Le Pays bas et la Téléportation

L’équipe du Kavli Institute of Nanoscience de l’université de Delft aux Pays-Bas a réussi à téléporter l’information contenue dans un bit quantique vers un autre bit quantique se trouvant à 3 mètres de là, sans que l’information ne voyage à travers l’espace. Par où est-elle passée ? Par l’intrication quantique. En effet, les chercheurs ont utilisé le phénomène de l’enchevêtrement mis en avant par la théorie quantique il y a de cela plus d’un siècle.

« L’enchevêtrement est certainement la conséquence la plus étrange et la plus fascinante des lois de la mécanique quantique, avance le Pr Ronald Hanson, responsable des recherches.

Quand deux particules sont intriquées, leurs identités se fondent, leur état collectif est déterminé mais l’individualité des deux particules a disparu. Les particules intriquées se comportent comme une chose, même si elles sont séparées d’une longue distance ». Donc en agissant sur l’une d’entre elles, vous agissez de manière immédiate sur l’autre, sans que l’information n’ait besoin de voyager dans l’espace qui les sépare. Mystère peut-être, mais réalité aujourd’hui.

Utilisant des diamants, car ils fournissent des sortes de « mini-prisons pour électrons », l’équipe néerlandaise est la première à avoir réussi une telle téléportation d’information « garantie à 100% », précise le Pr Hanson. Ce développement est une étape importante vers la constitution d’une sorte d’internet quantique.

Déjà capables de résoudre des problèmes que nos ordinateurs les plus puissants n’appréhendent même pas, les ordinateurs quantiques pourront, en plus de cela, être connectés entre eux par ce procédé immédiat.

La téléportation - metrique du vide

C’est ainsi une rapidité inimaginable de calcul au cœur d’un réseau de communication instantanée qui va bientôt s’offrir à nous. Nous rattrapons le temps. L’intrication quantique suggérant que l’information passe même lorsque les deux particules enchevêtrées sont chacune à des distances insondables, nous allons potentiellement faire fi de l’espace.

Ce procédé insolent sera de plus totalement sécurisé. N’utilisant pas de chemin connu et traçable, l’information ne peut être interceptée et épiée.

Est-ce un premier pas vers la téléportation d’êtres vivants ? Certains chercheurs pensent que si nous partons du fait que tout dans notre monde est information, nous pourrons encoder le génome d’un être vivant, le téléporter, et par exemple reconstituer un être humain à l’autre bout de l’univers. Ce serait une sorte de téléportation.

« Notre meilleur pari pour l’exploration de l’espace pourrait être d’imprimer organiquement des humains sur une autre planète », avance Adam Stelzner, un ingénieur en chef du Jet Propulsion Laboratory de la NASA. A l’heure d’aujourd’hui nous ne sommes pas capables de faire cela mais « nous n’avons que 50 ans de recherche sur l’ADN derrière nous, dans 5000 ans nous penserons probablement que c’est du gâteau », souligne Gary Ruvkun, un biologiste de Harvard.

La téléportation - terminal

Cela pose toutefois des questions essentielles. Est-il possible de numériser la conscience humaine ? Si certains considèrent la matière dont nous sommes faits comme de l’information déchiffrable, il est moins sûr que la conscience qui nous habite soit réellement issue de notre cerveau et donc encodée dans sa structure physique.

Réapparaîtra-t-elle lorsque nous aurons éventuellement reconstitué notre corps dans une autre galaxie ? Rien n’est moins sûr. Nous pourrions avoir une copie de notre cerveau, mais pas de notre conscience.

Par contre si la conscience est perçue comme étant détachée du corps, elle pourrait être vue comme un programme radio ou télé lancé dans l’univers et pouvant être capté par de nombreuses antennes. Pourrait-elle alors être lue par deux corps en même temps et être un agent d’intrication entre les deux ? La recherche continue.

Par Miriam Gablier

Source: http://www.inrees.com/

Stargate : Les vérités scientifiques :

La téléportation - le stargate_atlantis

Vous avez été fan ou l’êtes toujours de la série TV Stargate :

La porte des étoiles, et vous vous demandez ou se trouve la vérité scientifique dans cette excellente série. Voici un documentaire qui vous dit tout, attention vous pourrez être surpris, voir déstabilisé dans vos convictions !!!

Ce documentaire, consacré à l’étude de la porte des étoiles du point de vue de la science, développe les concepts mis en oeuvre lors de la création de la série Stargate SG-1 qui ont rendu crédible cette histoire de science-fiction.

Une porte des étoiles est un appareil de transport interplanétaire fictif du film Stargate. Il est l’élément central de l’univers de fiction de Stargate qui comprend les séries de télévision Stargate SG-1, Stargate Atlantis, Stargate Infinity et Stargate Universe.

La téléportation - le stargate

Ces appareils sont décrits comma ayant été créés par un peuple appelé « Les Anciens », et servent à manipuler l’espace-temps, principalement dans le but de créer un trou de ver permettant de voyager rapidement entre deux points de l’espace-temps, d’une porte à l’autre. Il est appelé stargate en version originale ou « chappa’ai » en Goa’uld. Certains peuples de cet univers de fiction l’appellent aussi anneau des Dieux, cercle des ancêtres, anneau ancestral, anneau ou portail.

La porte des étoiles présente dans le Stargate Command (SGC), qui se révèlera plus tard être un modèle standard de la Voie Lactée, a la forme d’un grand anneau d’environ 6,70 mètres de diamètre et d’un poids d’environ 32 tonnes, comportant un anneau concentrique plus petit coulissant sur lequel sont gravés 39 symboles. Neuf chevrons sont disposés régulièrement autour de l’anneau extérieur en s’enclenchent au moment où le symbole choisi s’arrête devant eux.

La téléportation - le stargate + quatum

L’intérieur du disque formé par la porte est vide quand la porte est inactive, mais c’est là que se stabilise l’entrée du vortex appelée « horizon des évènements » quand la porte est en fonctionnement.

Amanda Tapping, actrice de la série, nous guide dans cette visite derrière les décors de la porte des étoiles, pour démystifier les différentes technologies employées par les membres du SG-1.

Certaines questions sont soulevées comme, où se situe la limite entre la science et la science-fiction, les parasites extraterrestres comme les Goa’ulds sont-ils une fiction, les trous de ver et les univers parallèles sont-ils possibles, des robots indestructibles comme les réplicateurs  et les armes qui désintègrent sont-ils que pure fantaisie, pourrons-nous un jour voyager dans le temps ?

La téléportation quantique

Partager cet article à vos proches.

Paix et sincérité.

Eveil-delaconscience