Les Américains ont dépensé 80 M$ pour une armure qui protège des balles : Projet FORTIS / TALOS

Les médias, la science, ainsi que nos chers experts nous disent tous les jours que nous pouvons être fier de notre science… est-ce une plaisanterie ?

C’était en 2013 que des chercheurs Américains ont développés des Exosquelettes capables de rendre un ouvrier jusqu’à 20 fois plus productif en l’assistant dans ses taches quotidiennes. Le projet a été baptisé FORTIS par la société Américaine Lockheed Martin.

Un Exosquelette, aussi appelé squelette externe, est une structure externe au corps qui permet de supporter et protéger la personne l’utilisant.

Dans la nature,

il existe un nombre important d’espèces animales qui disposent naturellement d’un Exosquellette pour se protéger des prédateurs, c’est le cas notamment d’un bon nombre de crustacés, d’invertébrés et d’insectes.

Un exosquelette ou squelette externe, par opposition à l’endosquelette, est une caractéristique anatomique externe qui supporte et protège un animal. Beaucoup d’invertébrés, comme les insectes, les crustacés et les mollusques, possèdent un exosquelette. La partie abdominale d’un exosquelette est communément appelée « carapace ».

Des recherches technico-scientifiques développent actuellement des exosquelettes biomécaniques ou motorisés pour des besoins militaires, mais aussi médicaux ou industriels. Ce sont des versions modernes et techniques des armures des chevaliers du Moyen Âge, lorsqu’ils enveloppent des êtres humains; ce sont aussi les peaux des robots humanoïdes.

Robert A. Heinlein est l’inventeur du concept de l’exosquelette en science-fiction.

 

Fonctions :

L’exosquelette a un rôle de support physique (notamment pour la marche sur la terre ferme), de protection mécanique contre les prédateurs, de point d’attache pour les faisceaux de muscles striés insérés sur des apodèmes (saillies formées par invagination ou épaississement de l’exosquelette, analogues aux apophyses du squelette des Vertébrés, et qui mettent en action les appendices), de barrière contre la déshydratation, adaptation à la vie sur terre.

En revanche, la présence d’un exosquelette implique une croissance discontinue générée lors de mues, exposant l’animal aux prédateurs lors de l’exuviation, et demande une dépense d’énergie supérieure pour synthétiser la cuticule ou la carapace.

 

Exosquelettes dans l’armée TALOS :

L’armée a dévoilé le projet TALOS, un exosquelette de combat ultra-perfectionné.L’armure TALOS (« Tactical Assault Light Operator Suit »), surnommée Iron Man Suit, est une armure de combat tactique légère de l’armée américaine.

Le Projet

L’armure TALOS est une armure légère de type exosquelette à base de nanotechnologie qui donnerait aux soldats américains une « force surhumaine » (« superhuman strength »). Elle serait fabriquée par différentes entreprises (56 sociétés, 16 agences gouvernementales, 13 universités et 10 laboratoires nationaux).

Les armures de :

  • RDECOM, (Research, Development and Engineering Command)
  • M.I.T., « Métal Liquide »

Caractéristiques :

Protection contre les balles :

Une équipe du MIT travaille sur une armure faisant appel à des fluides qui deviendraient solides lorsqu’on leur appliquerait un champ magnétique ou un courant électrique. L’armure pourra ainsi protéger des balles ou des fragments de shrapnel en se durcissant brusquement lors de leur impact.

Accroissement de la force du porteur de l’armure

L’exosquelette que constitue l’armure pourra être fixé aux bras et aux jambes. Un système hydraulique permettra à l’armure d’augmenter considérablement la force du soldat qui en sera équipé.

Surveillance des données vitales :

Grâce à des capteurs, l’armure pourra surveiller la température du corps, le rythme cardiaque et le taux d’hydratation.

Capacité de portage :

L’armure permettra un accroissement de la capacité de portage, notamment par une meilleure redistribution du poids porté.

Casque :

Il affichera des informations telle que des statistiques en temps réel, des cartes, des graphiques et un mode de vision nocturne.

Octobre 2013 :

L’armée américaine annonce qu’elle compte fabriquer des armures tactiques légères pour leurs soldats.

Février 2014 :

  • L’amiral William H. McRaven annonce que trois armures sont en cours de fabrication dans les laboratoires de la US NAVY.
  • Le Président Barack Obama officialise « l’armure Iron Man ».

Missions :

  • Porter et manipuler sur plusieurs kilomètres des charges lourdes jusqu’à 100 kg
  • Prévenir le risque de Troubles musculo-squelettiques (TMS)

Performances :

  • Robot collaboratif (COBOT) constitué de jambes et bras mécatroniques
  • Système intelligent qui détecte et accompagne les mouvements de l’utilisateur
  • Autonomie : 20 km à 4 km/h

Perspectives d’application :

  • Fantassins, unités d’élite ou pompiers : acheminement des équipements lourds
  • Secteur du BTP et logistique : transport et manutention de charges
  • Secteur médical : manipulation des patients ou des personnes handicapés

Il est consternant de savoir que les entreprises dépensent énormément d’argent pour se défendre contre quelque chose qui n’existe pas ( la guerre) .

Partagez les articles sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience