Manipulation du climat – Histoire de la Modification Climatique

« La géo-ingénierie de l’environnement correspond à l’ensemble des techniques et pratiques mises en œuvre ou projetées dans une visée corrective à grande échelle d’effets de la pression anthropique sur l’environnement. Il importe de bien distinguer la géo-ingénierie qui met en jeu des mécanismes ayant un impact global sur le système planétaire terrestre des techniques et pratiques d’atténuation ou ayant simplement un impact local ».

Partie 1 :

Partie 2 :

Partie 3 :

Exemple à bien prendre en considération :

Une onde , 

est la propagation d’une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales du milieu. Elle se déplace avec une vitesse déterminée qui dépend des caractéristiques du milieu de propagation. Une onde transporte de l’énergie sans transporter de matière.

Physiquement parlant, une onde est un champ, c’est-à-dire une zone de l’espace dont les propriétés sont modifiées. On affecte alors à chaque point de l’espace des grandeurs physiques scalaires ou vectorielles.

Comme tout concept unificateur, l’onde recouvre une grande variété de situations physiques très différentes.

  • L’onde oscillante, qui peut être périodique, est bien illustrée par les rides provoquées par le caillou qui tombe dans l’eau.
  • L’onde solitaire ou soliton trouve un très bel exemple dans les mascarets.
  • L’onde de choc perçue acoustiquement, par exemple, lorsqu’un avion vole à une vitesse supersonique.
  • L’onde électromagnétique n’a dans certains cas pas de support matériel.
  • L’onde acoustique, qui a un support matériel.
  • L’onde de probabilité

D’autre part, la mécanique quantique a montré que les particules élémentaires pouvaient être assimilées à des ondes, et vice versa, ce qui explique le comportement parfois ondulatoire et parfois corpusculaire de la lumière : le photon peut être considéré à la fois comme une onde et comme une particule (voir Dualité onde-particule); inversement l’onde sonore (vibration mécanique) peut être considérée comme une particule (voir phonon).

Un polymères ,

est une substance composée de macromolécules ;

Les polymères les plus connus sont les fibres naturelles :

fibres végétales (cellulose) : bois, papier, textiles naturels (chanvre, lin, coton), etc.,

fibres animales : cuir (collagène), soie et laine (kératine), etc. ;
les matières plastiques ;

les caoutchoucs naturels (latex) et artificiels ;
les colles ;
les peintures ;
les résines.

La diffraction ,

est le comportement des ondes lorsqu’elles rencontrent un obstacle ou une ouverture ; le phénomène peut être interprété par la diffusion d’une onde par les points de l’objet. La diffraction se manifeste par le fait qu’après la rencontre d’un objet, la densité de l’onde n’est pas conservée contrairement aux lois de l’optique géométrique.

La diffraction est le résultat de l’interférence des ondes diffusées par chaque point.

La diffraction s’observe avec la lumière, mais également avec le son, les vagues, les neutrons. Elle est une signature de la nature ondulatoire d’un phénomène.

D’une manière générale, le mot fusion (du latinfusio, du verbe fundere qui signifie fondre) désigne :

  • soit le fait de fusionner : action consistant à faire de plusieurs entités une unique entité ;
  • soit le fait de fondre : passage d’un corps ou d’une substance de l’état solide à l’état liquide.

Plus particulièrement, le mot est employé dans plusieurs domaines :

  • en physique, la fusion est le passage d’un corps ou d’une substance de l’état solide à l’état liquide ; on dit aussi que le corps fond sous l’effet de la température (voir calorimétrie). Voir aussi point de fusion ou température de fusion ;
  • en métallurgie, la fusion des métaux est un des secteurs de fonderie ;
  • en physique nucléaire, la fusion nucléaire est la combinaison de deux nucléides formant un noyau de masse plus importante avec un important dégagement d’énergie : les noyaux fusionnent. Voir aussi Combustion (homonymie)  ;
  • en traitement de données, la fusion est le processus de compilation d’informations afin de les rendre plus certaines, plus fiables et/ou plus adaptées à une utilisation particulière ;
  • en économie, la fusion (conseil en fusion-acquisition) est la forme d’alliance la plus aboutie de deux entreprises ;
  • en droit administratif, la fusion territoriale (parfois fusion de communes) permet de réunir en une seule entité, plusieurs territoires contiguës distincts ;
  • fusion de communes en Belgique,
  • commune associée en France ;
  • en politique, le parti Fusion est l’équivalent de l’actuel parti républicain américain ;
  • la cuisine fusion ;
  • le nœud de fusion est un nœud utilisé par les cordistes, alpinistes et spéléologues.

La matière noire

(ou matière sombre), traduction de l’anglais dark matter, désigne une catégorie de matière hypothétique jusqu’à présent non détectée , invoquée pour rendre compte d’observations astrophysiques, notamment les estimations de masse des galaxies et des amas de galaxies et les propriétés des fluctuations du fond cosmologique.

Remarques :

Les poussières galactiques effectuées par les observations du CERN ( tierces entreprises ) nous prouvent toujours pas que la matière noire fait partie intégrante de la galaxie. Si elle est imperceptible comment Newton a-t-il fait ses expériences ? La terre et ses composants ne sont-ils pas un seul et même élément ?

La masse dite « masse dynamique », est en ordonnance avec la masse dite « masse lumineuse »

Recherches du côté de la matière ordinaire

Les scientifiques se sont dans un premier temps tournés vers la matière ordinaire (ou baryonique) pour effectuer leurs recherches et ont passé en revue tous les types d’objets qui pourraient contribuer à ce champ gravitationnel, tels les nuages de gaz, les astres morts ou les trous noirs.

https://youtu.be/fyPW1Jn9nPo?list=PLVW_bQ8it-ThxosgRt93lImj5xkgUmbaV

Article apparut sur le progrès ( Journal hebdomadaires ) :

Lien de l’article : ( RHONE 69 – Un phénomène inexpliqué dans le ciel villeurbannais ?? )

http://www.leprogres.fr/rhone/2014/08/27/un-phenomene-inexplique-dans-le-ciel-villeurbannais

Le progrès extrapole l’information, Une information reste une information , tout dépendra de la conviction de celui qui le réfute , le dit..

Vidéo relatifs :