Pourquoi les entreprises utilise t’elle les images subliminales ?

Chers lecteurs,

dans cet article, plusieurs adjacents seront à prendre en considération, si vous ne les prenez pas en compte, vous ne pourrez comprendre ce qui vous est présenté.

Pour comprendre le subliminal et ses adjacents,  je serais toi je me ferais une idée de comment les entreprises te revendent leurs produits.

Regarde ce qui se passe autour de toi et constate qu’au fil du temps tu as toujours été contrôlée, non parce que tu vis dans un monde de fous, mais plutôt car tu laisses faire tout ce qui se passe autour de toi.

Toutes les entreprises qui ont pour but de vendre te contrôlent, non parce qu’ elles ont envie de te faire plaisir, mais tout simplement car elles ont vendu leurs âmes, ceci pour leur intérêt, mais aussi pour manipuler son prochain à toujours concevoir la même chose ( ouroboros ? ). 

Il faut savoir que Toutes les personnes qui cherche à faire plus de profits, étudie aussi l’interaction que le cerveau peut avoir sur le produit présenté, cela de façon à ce que tu voies leurs manipulations ( en lapsus bien sur ! ).

L’envie de chaque personne ( votre désir ), nous résume qu’il faut avant tout prendre les contextes existants afin de bien vous faire comprendre ( cognitivement- ) que toutes allusions introduits dans un film, une publicité ( comme tierces ) aura pour principe de réutiliser cette approche. Ta la pas vue passé ? tu va le revoir en micro seconde…

Les personnes qui utilisent les neuro science cognitive ainsi que La manipulation mentale, devrait être jugé. Si ce n’est pas le cas, le monde est vicieux, et ne fait que mentir à son prochain. Ceci concerne tous les domaines.

En premier lieu

ils ont sortit des films de façon à vous faire comprendre les événements existant sous forme de propagande.

  • Affiche
  • Télévision ( avec des publicité inclus – 1mn toutes les 3h/24 ? )
  • Publicité journalière

3_Les mensonges d’Hollywood - Walt Disney franc maçons 33e

3_Sexy Baby - film documentaire

Au cours de la première moitié du XXe siècle,

en tant qu’art populaire, le cinéma a pris une importance croissante dans la société. Certains, lui attribuant une capacité à influencer les spectateurs, ont alors appelé à un contrôle de la création (par le biais de la censure). D’autres, lui attribuant cette même capacité à convaincre, y ont vu un remarquable outil de propagande. Plusieurs lobbys et États ont alors tenté d’en tirer profit.

D’abord influencé par le théâtre et le cirque, le cinéma a, au fil de son histoire, à son tour influencé la littérature, l’art contemporain, mais aussi le langage publicitaire. Au-delà de l’influence des techniques et du langage cinématographique, le cinéma a aussi, à sa mesure, remodelé les usages et l’imaginaire de nos sociétés.

En 2eme cas ,

ils utilisent votre cerveau afin d’encrer cette approche, sans que vous le sachiez.

Regardons le Neuromarketing ( et neurosciences ) :

Le neuromarketing est l’application des neurosciences cognitives au marketing et à la communication. Le but de cette discipline émergente est de mieux comprendre les comportements des consommateurs grâce à l’identification des mécanismes cérébraux qui interviennent lors d’un achat ou face à une publicité.

Le neuromarketing désigne deux concepts étroitement liés :

  • l’étude, via les neurosciences, du fonctionnement du cerveau humain lorsque soumis à des stimuli qui peuvent être des marques, des produits, des odeurs, ou des publicités.
  • l’amélioration des outils de persuasion.

Pour aller plus loin regardez ce lien ↓

Influence et hypersexualisation – Qu’est-ce que la socialisation sexiste ?

influence et hypersexualisation -Schéma de neuromarketing- du stimulus visuel à la représentation mentale

La publicité :

La publicité est une forme de communication de masse, dont le but est de fixer l’attention d’une cible visée (consommateur, utilisateur, usager, électeur, etc.) afin de l’inciter à adopter un comportement souhaité : achat d’un produit, élection d’une personnalité politique, incitation à l’économie d’énergie, etc.

Évoquer, par exemple, le nom d’une entreprise, d’un magasin, ou encore d’une marque, n’implique pas automatiquement un acte publicitaire. Mais cela le devient à partir du moment où le but volontairement recherché est d’attirer l’attention sur l’objet évoqué et/ou de suggérer d’aller à tel ou tel endroit.

Publicité pour le Coca-Cola dans les années 1890.

La « pub » (l’apocope est devenue un synonyme à part entière) n’est pas limitée aux biens de consommations ou aux services. Elle peut aussi promouvoir des hommes ou des femmes, vanter un lieu touristique, une organisation gouvernementale ainsi que des événements sportifs ou culturels. La publicité peut viser des changements de comportement ou la promotion de valeurs considérées comme positives ou bénéfiques au niveau de la société, mettre en garde contre les drogues, inciter au respect de l’environnement, ou encore promouvoir la prévention routière.

« Ni science, ni art », la publicité est une technique largement empirique qui emprunte à l’économie, à la sociologie et à la psychologie, qui teste ses intuitions via des panels et des études de marché. La créativité en est le cœur mais elle n’est pas un art.

La gratuité et l’objectivité lui font défaut. Si elle peut le devenir, ce n’est pas le but premier de son commanditaire qui cherche, lui, en premier lieu, à faire passer un message (vendre, inciter, faire agir…).

Dans les films :

  • L’alcool
  • Les Drogues
  • L’ésotérisme ( est l’ensemble des enseignements secrets réservés à des initiés.)
  • La Perversion ( nclination à des conduites considérées comme « déviantes » par rapport aux règles et croyances morales d’une société )
  • Le satanismes ( philosophie qui se distingue du culte de Satan ou l’un de ses avatars (voir Luciférisme ou Satanisme théiste)
  • Le sexes etc..

Ne sont présent que pour vous faire consommer comme on gave une oie, ceci juste pour notre désir ?

2_ Le Pouvoir de la drogue dans la politique mondiale - Moncomble Yann - photos A

Le terme « cinéma » est l’abréviation de cinématographe

(du grec κίνημα / kínēma, « mouvement » et γραϕή / graphê, « art d’écrire, écriture »), nom donné par Léon Bouly à l’appareil de projection dont il dépose le brevet en 1892. N’ayant plus payé les droits les années suivantes, les frères Lumière lui reprennent cette appellation. Antoine Lumière (le père) aurait préféré que la machine de ses fils soit nommée « Domitor », mais Louis et Auguste préférèrent Cinématographe, mot à leur avis plus dynamique.

Cependant, le mot d’Antoine revint en 1985, l’Association internationale pour le développement de la recherche sur le cinéma des premiers temps ayant, avec un peu d’humour, surnommé leur association Domitor. Le mot cinéma est polysémique, il peut désigner l’art filmique, ou les techniques des prises de vue animées et de leur présentation au public, ou encore, par métonymie, la salle dans laquelle les films sont montrés. C’est dans cette dernière acception que le terme est lui-même souvent abrégé en français dans le langage familier, en « ciné » ou « cinoche », la référence à l’écran de projection ayant par ailleurs donné l’expression des cinéphiles, « se faire une toile ». Dans le même registre, « se faire son cinéma », « c’est du cinéma » (c’est mensonger ou exagéré), sont des expressions nées du 7e art.

Si les films sont des objets représentatifs de cultures spécifiques dont ils sont le reflet parfois fidèle, leur diffusion est potentiellement universelle, les récits qu’ils véhiculent sont en effet basés sur les grands sentiments partagés par toute l’humanité. Leur exploitation en salles, favorisée par le sous-titrage ou le doublage des dialogues, est devenue secondaire au niveau commercial, la vente des droits de diffusion aux chaînes de télévision, et leur mise à disposition dans des formats domestiques sont devenues les principales sources de recettes du cinéma. Selon une étude de l’ABN AMRO (2000), à peu près 26 % des revenus des studios américains proviennent de la vente de tickets en salles, 28 % proviennent des diffusions à la télévision, et 46 % proviennent de la vente des formats domestiques (cassettes, DVD, Blu-Ray, Internet, etc.).

Voir comment les américains ont fait pour introduire leurs Films en Europe.

Pourquoi y a -t- il autant de films américains au cinéma ? Dans ce documentaire vous le saurez !

Pourquoi y a -t- il autant de films américains au cinema ? -

Remarques :

C’est à nous de voir ce qui se cache ( vraiment) au sein de chaque film le subliminal ne peut se déduire qu’avec un minimum d’acquis a la situation présenté.

– L’histoire ( à un sens )
– Le sens ( peut être interpréter autrement )
– La finalité

Toutes les allusions introduit par les cinématographes sont dépourvus de faire comme le système.

– Les Élites
– Le Contrôle ( Média – Mass média )
– La Manipulation ( Publicités , Neuroscience )
– Les diverses allusions au sujets des  illuminati ( Sectes ; Franc maçonnerie etc..)

Ne font que se mordre la queue, tout en vous obligeant à concevoir leurs idéologies ( comme présenté ci-dessus )

Impact politique et social :

Première industrie culturelle du XXe siècle, parce qu’il fait plus appel à l’émotion des spectateurs qu’à leur réflexion, le cinéma a intéressé, dès ses débuts, les industriels de la propagande. C’était, selon eux, un remarquable outil pour toucher rapidement d’importantes populations, y compris illettrées. Le cinéma devient alors rapidement l’objet de tensions contradictoires. Aux États-Unis, le film Naissance d’une nation (The Birth of A Nation, 1915), réalisé par David Wark Griffith, présentant le Ku Klux Klan sous un jour favorable pousse la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People) à tenter d’en interdire la diffusion. Une réflexion est alors initiée sur la notion de censure publique.

Lire la suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cin%C3%A9ma

Les secrets du marketing - Du Lobby aux désir -

Exemple de films :

Quand vous regarder un film, vous devez absolument prendre en compte :

1 – Les faits réelles

2 – La propagande ( mise en forme du film )

3 –  La notion – le sens que le film pourra avoir sur vous.

1_Les mensonges d’Hollywood10_Les mensonges d’Hollywood - Disney et le sexe6_Les mensonges d’HollywoodMonster et cie - Subliminal messages7_Les mensonges d’HollywoodMonster et cie - Subliminal messages

Hellboy II

hellboy-2-

En 1944, le jeune Professeur Trevor « Broom » Bruttenholm assiste à une opération nazie appelée Ragnarök, dirigée par Grigori Raspoutine, avec l’aide de la Société Thulé. Cette opération consiste à libérer « l’Ogdru-Jahad », grâce à un gant, un démon uni de sept démons puissants, pour gagner la guerre, selon les ordres du Führer. Mais grâce aux soldats américains, l’opération échoue, Raspoutine est absorbé par l’enfer et libère un petit démon rouge avec un gros bras en pierre qui possède les mêmes capacité que le gant de la machine. Broom l’adopte et le nomme Hellboy.

60 ans plus tard, Hellboy fait partie du BPRD pour Bureau for Paranormal Research and Defense (Bureau de Recherche et de Défense sur le Paranormal). Il doit contre son gré faire équipe avec John Myers, un jeune agent du FBI, et avec Abe Sapien, un autre agent du BPRD, – qui ressemble étrangement à un poisson. Ils enquêtent ainsi sur l’apparition de Samaël, le cerbère de la résurrection. Celui-ci a été ressuscité récemment par Raspoutine, qui fut lui aussi ressuscité par deux nazis présents lors de Ragnarök : Ilsa Haupstein, une femme à qui il a fait don de la vie éternelle, et Karl Ruprecht Kroenen un « mort-vivant » adepte des sabres et autres objets tranchants, ancien tueur numéro 1 d’Hitler. Raspoutine a alors besoin de Hellboy pour renouveler l’expérience de Ragnarök.

Avatar :

Avatar -

Le terme avatar trouve son origine en Inde (du sanskritavatāra: descente, ava-TṚ : descendre) et signifie « descente, incarnation divine ».

Dans l’hindouisme, un avatar est une incarnation (sous forme d’animaux, d’humains, etc.) d’un dieu, venu sur terre pour rétablir le dharma, sauver les mondes du désordre cosmique engendré par les ennemis des dieux (les démons). Généralement les avatars sont ceux du dieu Vishnu, fils de la déesse Ahiṃsā et du dieu Dharma.

Le bouddhisme utilise également ce terme : par exemple, le Dalaï Lama est considéré comme un avatar d’Avalokiteshvara.

Depuis la fin du XIXe siècle, avatar s’emploie aussi au sens figuré de métamorphose, transformation d’un objet ou d’un individu.

Very bad trip

Very-bad-trip

Doug (Justin Bartha) s’apprête à se marier. Ses amis, le professeur Phil Wenneck (Bradley Cooper) et le dentiste Stu Price (Ed Helms), et le futur beau-frère de Doug, Alan (Zach Galifianakis), décident de l’amener à Las Vegas pour enterrer sa vie de garçon.

Une fois sur place, les compères réservent une suite au Caesars Palace et vont boire sur le toit pour admirer la ville en pleine nuit. Le matin suivant, Alan, Phil et Stu se réveillent sans rien se rappeler de la nuit précédente. Doug n’est plus là, Stu a perdu une dent, il y a un tigre dans la salle de bain, et un bébé est caché dans un placard…

Le dernier exorcisme

Le dernier exorcisme

Au fin fond de la Louisiane dans une ferme isolée, Nell, une jeune adolescente, est possédée par le démon Abalam. Le révérend Cotton Marcus est contacté par le père de Nell. Marcus fait des exorcismes truqués, et engage des journalistes pour dévoiler la supercherie lors de son dernier exorcisme. Mais quelques jours plus tard, il se rend compte qu’elle est vraiment possédée. Pour cela, il va tout faire pour lui venir en aide.

Resident Evil : apocalypse

Resident Evil - apocalypse

Sous un vieux manoir, est caché le Hive, laboratoire secret d’une grande compagnie de recherche biologique : Umbrella Corporation. Dans le Hive (« la Ruche » en anglais), les scientifiques de la compagnie Umbrella expérimentaient des armes biologiques, jusqu’au jour où une fiole contenant le virus T, renversée volontairement, contamina tous les employés du Hive, puis bientôt la majeure partie des habitants de Raccoon City, les transformant en zombies aux fonctions motrices primaires et soumis à leurs besoins primaires (nourriture…). Alice Abernathy, une employée du service de sécurité de la compagnie, qui avait tenté de la trahir, fut capturée, puis emmenée dans un hôpital de Raccoon City, juste après avoir vu le dernier survivant du manoir, Matt, enlevé sous ses yeux.

Vidéo : Voilà pourquoi il y a autant de films américains au cinéma. (et autres révélations)

Exemple – Musique :

4_Rihanna - Sexe et Satanisme !3_Rihanna et les illuminati ?!1_Maitre gims - Maitre gims avoue le subliminale dans ses clips

6_Maitre gims - Maitre gims avoue le subliminale dans ses clips

Katty perry - Version Porn

Lady gaga - esclaves sexuels- born this way - 7Lady gaga - esclaves sexuels- born this way - 6

Exemple de propagande – Télévision ( publicitaire )

Nabilla - Télé réalité - 1D

Simpson et le subliminal au sein de nôtre société -Simpson et le Subliminal au sein de nôtres société – Partie 1 , Hell's satan

Mensonges d'etats - la théorie du genre existe - partie 1 - A

Au sujet de la météo : Faire la pluie et le beau temps ?

– Contrôle ( des chaines )

– Désinformation

– Ciblages

– Manipulation de l’opinion

« Si vous voyez le soleil à travers les nuages ;  Alors dans ce cas  * Ce ne sont pas des nuages naturels mais bels et bien artificiel *»

Les apprentis sorciers du climat : le reportage choc d’Arte sur la géo-ingénierie

Documentaires :

Je ne fait que vous retranscrire ce que vous négligé de dire.

Quand les hommes cesseront de se mentir, ils cesseront de mentir aux autres. Ce sera le commencement de la véritable humanité. C’est ce que nous défendons.

Partagez ce savoir à vos proches en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience