Système d’énergie solaire – US Patent 0001637 A1

 

Ce qui vous est présenté dans cet article ne coordonne en rien avec les choses qui sont généralement mises en avant à l’humanité.

Si vous prenez en compte que le photovoltaïque à été mis en marché dans les années 2002, vous serez surpris de savoir que nous avons du retard entre le brevet de Charles Davis publiée en 1997 et les brevets sur l’énergie solaire  désormais mis entre les mains d’une entreprise. C’est un peu comme si on avait occulté les inventions de Nikola tesla et que d’autres brevets ont découlé, non du composant que celui-ci avait préparé mais celui d’un enchevêtrement de technique.

Nous vous mettons le brevet ci-dessous, Faites les liens entre ce qui vous est présenté et occulté, la collaboration d’une onde à l’autre en est un bel exemple. Leurs spécificités peuvent aller à coordonner une onde en l’envoyant dans le ciel et la joindre de façon à ce qu’elles redescendent sur terre, dans les appareils prévus à cet effet.

Traduction de L’anglais en VF par Eveil-delaconscience, néanmoins cela reste très compréhensif, ne négligé rien.

 

L’invention concerne un système d’énergie solaire pour la transmission de l’énergie solaire depuis l’espace à un endroit de la terre.

Un système d’énergie solaire pour la transmission de l’énergie solaire de l’espace à un endroit de la terre et de le mettre au travail utile soit sous forme de chaleur ou d’énergie lumineuse, ou en la transformant en une autre forme d’énergie comme de la vapeur ou de l’énergie électrique.

Un satellite de récepteur est en orbite polaire et un satellite de relais est en orbite équatoriale, tournant avec la terre et donc fixe par rapport à l’emplacement de la terre.

L’énergie solaire est collectée par le satellite récepteur à travers un réseau de collecteurs paraboloïde et focalisé par une série de miroirs sur un générateur d’énergie rayonnante cohérente, de préférence un générateur de faisceau laser.

Le faisceau laser est dirigé par un miroir de sortie à un autre miroir de sortie sur le satellite relais qui redirige vers un emplacement sélectionné de la terre.
Alternativement, le satellite de relais peut convertir le faisceau laser à un faisceau maser à mieux pénétrer les nuages, la fumée et la brume atthe endroit de la terre.

Les miroirs de sortie sur les deux satellites sont montées sur des cardans et sont mise sous tension, fonctionnant sous le contrôle continu de télémétrie automatique entre les satellites et le sol pour diriger le faisceau laser ou maser à l’endroit de la terre. Il est prévu sur l’un des satellites pour modifier le faisceau à travers un filtre d’interférence constructive ou une lentille diffuseur / expandeur, ou les deux, de réglementer le genre d’énergie et de la zone couverte à l’endroit de la terre.

Brevet : http://www.google.dj/patents/EP0001637A1?cl=fr

Numéro de publication EP0001637 A1
Type de publication Demande
Numéro d’application EP19780101181
Date de publication 2 mai 1979
Date de dépôt 19 octobre 1978
Date de priorité 20 octobre 1977
Également publié en tant CA1129014A1 , DE2861365D1 , EP0001637B1 , US4305555
Inventeurs Charles E. Davis

Appareil pour convertir l’énergie solaire en d’autres formes d’énergie telles que laser et maser poutres a été bien développé. Par exemple par un procédé multi-étape, un courant électrique peut être généré dans un circuit contenant des convertisseurs photovoltaïques ou thermiques, ou les deux, exposée au soleil, et ce courant peut être appliqué à un laser pour produire un étroit faisceau intense de cohérence (simple fréquence), parfois appelé un faisceau laser.

Dans la région de micro-ondes, le dispositif correspondant est appelé un maser, et le faisceau intense étroite similaire de l’énergie micro-ondes est appelé un faisceau maser caractérisé par la capacité à pénétrer les nuages, la fumée et la brume, comme l’a démontré par des systèmes radar.

Appareil pour convertir des faisceaux laser en énergie électrique et générer des faisceaux maser avec l’électricité est facilement fait par des techniques connues, et des techniques pour les appareils de placer précisément sur des orbites polaires et équatoriales sont également bien connu, ainsi que des contrôles automatiques et manuelles télémétrie entre la terre et satellites, et entre satellites, pour le contrôle à distance de l’altitude, attitude, la vitesse, la direction du Voyage, tangage, lacet, et le fonctionnement des divers composants.

Des techniques sont bien développées pour placer un satellite choisie de manière à le placer en orbite équatoriale à la même vitesse de rotation que la terre et dans la même direction. Cependant, cela pose un problème parce que la terre ombres la nuit, l’arrêt de la
collecte et la transmission de l’énergie solaire.

Pour résoudre ce problème, des dispositifs de dissipation de chaleur et d’élaborer des
systèmes de batteries ont été proposées pour stocker de l’énergie thermique dans la lumière du soleil et le relâcher dans la nuit, comme le montre par exemple dans le brevet US 3,029,596.

Une autre possibilité serait d’utiliser trois satellites espacés à 120 0 part autour de la terre de sorte que deux serait toujours dans la lumière du soleil et pourrait transmettre à celui qui se trouve être dans l’ombre de la terre à un moment donné. Un autre problème in.absorbing l’énergie solaire dans l’espace est les températures extrêmement élevés, nécessitant une conception soignée pour empêcher l’appareil d’être détruit par le soleil. Réels des températures de 2100 ° Kelvin ont été proposées pour les concentrateurs d’énergie solaire dans l’espace.

Récepteurs fonctionnant à de telles températures nécessitent des modèles spéciaux et complexes afin de minimiser leur tendance à ces températures très élevées pour reradiate une partie substantielle de l’énergie thermique collectée, ce qui dégrade le rendement de l’appareil. La présente invention résout ces problèmes en fournissant un système d’énergie solaire capable de transmettre de l’énergie à partir d’un satellite dans l’espace de façon continue, sans qu’il soit nécessaire d’apporter de l’énergie à partir d’un réservoir de stockage ou dissipateur de chaleur ou batteries lorsque le satellite se trouve dans la partie nuit de son orbite.

Dans l’application particulière illustrée, le système comprend un satellite récepteur en orbite polaire et d’un satellite relais en orbite équatoriale, stationnaire par rapport à
un endroit de la terre sélectionnée, à laquelle l’énergie est transmise.L’énergie solaire est transformé en énergie rayonnante cohérente au satellite récepteur et transmise à l’endroit de la terre par l’intermédiaire du satellite relais.

 

L’énergie solaire est absorbée dans le satellite récepteur par l’entrée
collecteurs paraboliques, chacun ayant un élément formant miroir à son foyer pour diriger le rayonnement solaire à travers une ouverture de sortie à l’intérieur du satellite récepteur pour réduire au minimum la tendance à ré-émettre de l’énergie recueillie à l’espace à partir de l’extrémité de réception du satellite.

Des moyens peuvent être prévus à l’intérieur du satellite récepteur pour focaliser l’ensemble du rayonnement solaire captée par les collecteurs paraboliques dans une position active dirigée simultanément sur un générateur de rayonnement cohérent des moyens pour générer ainsi un faisceau d’énergie rayonnante cohérente et même directement vers le satellite relais.

Un miroir sur le satellite relais reflète l’énergie rayonnante cohérente directement à partir du satellite récepteur à l’emplacement de la terre.

Des moyens peuvent également être prévus sur le satellite relais pour convertir l’énergie rayonnante cohérente reçue du satellite récepteur en une autre forme d’énergie rayonnante cohérente et transmettre ce à l’emplacement de la terre. Un mécanisme d’interférence constructive peut être placée sur une ou les deux satellites pour modifier la fréquence du faisceau d’énergie rayonnante cohérente transmis de celui-ci.

De mise au point et des moyens de diffusion peuvent être prévus sur l’un des satellites, de préférence sur le satellite relais, pour modifier l’intensité et la taille du faisceau d’énergie rayonnante cohérente transmis à l’endroit de la terre.

Générateur de puissance à l’endroit de la terre convertit l’énergie rayonnante cohérente reçue du satellite relais en une forme d’énergie utile comme l’électricité ou de la vapeur.

De préférence, la puissance est transmise à partir du satellite récepteur au satellite relais sous la forme d’un faisceau laser pour une concentration maximale de transmission d’énergie sur de longues distances et à transmettre la puissance du satellite relais à l’endroit de la terre sous la forme d’un faisceau maser pour une efficacité maximale.

REVENDICATIONS (12)

1. Un système d’énergie solaire comprenant: au moins un satellite récepteur en orbite polaire; au moins un satellite relais en orbite équatoriale, stationnaire par rapport à un emplacement sélectionné de la terre; et des moyens pour transmettre de l’énergie solaire à partir dudit satellite récepteur audit endroit de la terre via ledit relais satellite.

2. Système selon la revendication 1, comprenant un moyen dans ledit récepteur de satellite pour la conversion de l’énergie solaire en énergie rayonnante cohérente et la transmission de ladite énergie rayonnante cohérente vers ledit endroit de la terre par l’intermédiaire dudit satellite relais.

3. Système selon la revendication 1, dans lequel ledit récepteur satellite comprenant un boîtier avec une série d’entrées collecteurs paraboliques sur une face de réception de celle-ci, chacun desdits collecteurs ayant une ouverture de sortie et un élément formant miroir à son foyer pour diriger le rayonnement solaire à travers le ouverture de sortie correspondante, un rayonnement cohérent de génération d’énergie dans ledit boîtier effets en réponse à l’énergie solaire pour

engendrer un faisceau d’énergie rayonnante cohérente, des moyens dans ledit logement pour diriger et concentrer tout le rayonnement solaire à partir de ladite sortie des ouvertures dans une position de fonctionnement adressées simultanément sur ledit moyen générateur de rayonnement cohérent pour générer un faisceau d’énergie
rayonnante cohérente miroir de sortie et des moyens pour diriger ledit satellite relais comportant un boîtier avec des moyens comprenant des moyens de miroir de sortie pour recevoir ledit faisceau d’énergie rayonnante cohérente provenant dudit récepteur satellite et transmettre un faisceau d’énergie rayonnante cohérente vers ledit endroit de la terre; des moyens au niveau dudit endroit de la terre pour convertir le faisceau d’énergie rayonnante cohérente ainsi reçu en travail utilisable; des moyens actionnés par l’énergie solaire sur les deux satellites pour ajuster les positions de deux desdits moyens formant miroir de sortie et pour le réglage de l’attitude et altitude des satellites; et un moyen de commande de télémétrie pour lesdits moyens actionnés énergie solaire pour diriger le faisceau du satellite récepteur au satellite relais et pour diriger ledit faisceau à partir dudit
satellite relais audit endroit de la terre

4. Système selon la revendication 3, dans lequel ledit moyen de génération de rayonnement cohérent comprend une pluralité de différents générateurs de rayonnement cohérent, et des moyens pour déplacer lesdits générateurs sélectivement dans ladite position de fonctionnement.

5. Système selon la revendication 3, dans lequel un moyen de filtre est prévu sur l’un desdits satellites pour modifier la fréquence du faisceau d’énergie rayonnante cohérente transmis de celui-ci.

6. Système selon la revendication 5, dans lequel ledit moyen de filtre
est situé sur le satellite relais.
7. Système selon la revendication 3, dans lequel les moyens de focalisation et de diffusion est prévue sur l’un desdits satellites pour modifier l’intensité et les dimensions du faisceau d’énergie rayonnante cohérente transmis de celui-ci.
8. Système selon la revendication 7, dans lequel ledit moyen de diffusion et de focalisation est situé sur le satellite relais pour modifier l’effet dudit faisceau au niveau dudit endroit de la terre.

9. Système selon la revendication 2 ou 3, dans lequel l’énergie rayonnante cohérente provenant du satellite récepteur est un faisceau laser et de l’énergie rayonnante cohérente provenant du satellite relais à l’endroit de la terre est un faisceau maser.

10. Système selon la revendication 3, dans lequel des moyens de réglage est prévu dans le boîtier du satellite récepteur pour diriger sélectivement le rayonnement solaire depuis lesdites ouvertures de sortie à l’écart dudit moyen générateur de rayonnement cohérent et un moyen de commande de télémétrie destiné à actionner ledit moyen à partir de la position terrestre ajustement.
11. Système selon la revendication 4, dans lequel il existe un récepteur terrestre au niveau dudit endroit de la terre, ledit récepteur de terre comprenant un moyen de génération de puissance pour convertir le faisceau d’énergie rayonnante cohérente ainsi reçu en une autre forme d’énergie.

12. Procédé pour la transmission de l’énergie solaire depuis l’espace à un endroit de la terre par la mise en orbite de l’espace d’un satellite adapté pour recevoir l’énergie solaire et convertir même à un ou plusieurs faisceaux de lumière cohérente et la transmission de ces poutres ou poutrelles audit endroit de la terre où l’énergie dudit faisceau ou de faisceaux peuvent être utilisés, ledit procédé: EING caractérisé en ce qu ‘un satellite récepteur est placé en orbite polaire et d’un satellite relais est placé en orbite équatoriale, stationnaire par rapport à ladite bocation de terre, de sorte que l’énergie solaire est reçu et convertie en au moins un faisceau de lumière cohérente par ledit récepteur satellite, et ledit au moins un faisceau de lumière cohérente est transmise audit satellite relais et therce audit endroit de la terre.



 

Partagez ce savoir à vos proches en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience

Laisser un commentaire