Un État dans l’État : Le contre-pouvoir maçonnique !

Un État dans l'État - Le contre-pouvoir maçonnique

Nous sommes de nombreuses personnes à dire que«les complots »n’existe pas, mais est-ce vraiment le cas une fois la vérité décortiqué ? Regardons ensemble l’œuvre de Sophie Coignard :

Immense confrérie de 150 000 membres, la franc-maçonnerie est un authentique contrepouvoir. Fondée sur le culte du secret, elle attise tous les fantasmes. Son influence pèserait sur l’ensemble de la sphère publique et économique: gouvernement, administration,entreprises.Nourrie de révélations,cette enquête très documentée lève le voile sur le plus mystérieux des réseaux.

http://dai.ly/x2hue4b

Enquêter sur la franc-maçonnerie n’a rien d’une promenade de santé. ll faut savoir supporter les moqueurs : Ah ! les francs-maçons ! Vous avez encore des choses à écrire là-dessus ? »

L’interlocuteur assortit généralement cette fine remarque d’un haussement d’épaules et d’une moue empreinte de compassion. Garder le sourire aussi face aux désinformateurs : «La franc-maçonnerie?

Mais ça ne compte plus pour rien aujourd’hui ! C’est fini ! C’est à peine un mauvais Rotary.»

Les variations sur ce thème sont infinies, mais le message est toujours 1e même : circulez, il n’y a plus rien à voir. En général, tels propos sont un indicateur assez fiable : celui qui1es tient est souvent un initié. L’une des réponses les plus fréquemment entendues au cours de cette enquête tenait du test comparatif :

« Au lieu de vous intéresser aux francs-maçons, vous feriez mieux d’observer les gays, ils sont bien plus efficaces ! » C‘est oublier une différence notable, qui à elle seule Justifie ce livre : on ne choisit pas d’entrer, un jour, dans un supposé« réseau homo», qui exigerait de chacun une prestation solennelle de serment sur l’obligation de secret et le devoir de solidarité. Car devenir franc-maçon demande une démarche volontaire. Le candidat doit se plier à différentes épreuves, plus ou moins contraignantes selon les obédiences. Il doit accepter que l’on mène une enquête sur lui.

Admettre que des inconnus votent pour ou contre sa cooptation. Se soumettre, enfin, à la prestation de serment. Quel autre réseau social en demande autant ?

Des Corses aux anciens de Procter & Gambie, en passant par les rugbymen, les inspecteurs des Finances ou les anciens trotskistes, aucun d’entre eux ne se fonde sur une adhésion volontaire qui est aussi une fin en soi.

On naît corse, corrézien ou alsacien. Cette fibre régionale peur aider dans certains milieux. Et alors? On n’a pas choisi. Même analyse pour l’inclination sexuelle. Quant aux études, aux activités politiques ou sportives, elles créent évidemment des liens, d’autant plus solides qu’ils se sont tissés précocement.

Mais personne ne milite dans un groupuscule, n’accepte de se couvrir de boue dans un stade ou ne décide d’entrer dans une grande école uniquement pour rencontrer d’autres gens. L’« effet réseau » vient par surcroît, même s’il est souvent utilisé, ensuite, avec enthousiasme.

Enquêter sur la franc-maçonnerie est aussi l’un des exercices journalistiques les plus ludiques et les plus enrichissants que l’on puisse pratiquer.

Même lorsque l’on croit en avoir épuisé les charmes, une découverte vient raviver l’intérêt que l‘on croyait éteint. La pépite peut prendre la forme d’une information inattendue ou plus simplement d’une rencontre stimulante. Car les frères et les soeurs représentent tout de même

150 000 personnes à jour de cotisation dans la douzaine d’obédiences de tailles diverses qui opèrent en France, et plus du double si l’on compte celles et ceux qui initi(e)és, ont décidé de quitter le navire par manque de temps, par perte de motivation ou par lassitude face aux magouilles » de certains.

Alors que j’enquête sur ce sujet depuis des années, J’ ai longtemps oscillé entre deux convictions : la franc-maçonnerie n’est plus que l’ombre d’elle-même; elle connaît, au contraire, une vivacité discrète mais bien réelle.

Lisez la suite en téléchargeant le livre ↓

http://www.histoireebook.com/index.php?post/Coignard-Sophie-Un-Etat-dans-l-Etat-Le-contre-pouvoir-maconnique

La France et la Franc maçonnerie - La Grande Loge de France

Ce livre relate bel et bien ce que nous vous avons stipuler dans ses articles :

il ne faut jamais crier théorie du complot quand la plupart des faits sont devant vous. Il suffit d’avoir son propre opinion et faire en sorte de faire davantage de recherche ( comme la fait Sophie Coignard à l’encontre de la Franc-maçonnerie.)

dans-ce-monde-il-y-a-des-organisations-criminelles-franc-mac%cc%a7onnerie-illuministe-kabbalistique-qui-disposent-dun-budget-250-fois-superieur-a-celui-de-la-fran

Partager ce savoir à vos proches et faite davantage de recherches sur les sociétés secrètes et leurs dérives – qui elles ont parfois tendance à coopter plus de personne que l’on songe vraiment.

Paix et sincérité à tous.

Eveil-delaconscience