Je vous souhaite à tous, une bienvenue sur mon site Eveil-delaconscience.com

  • 1 – aider les citoyens à prendre conscience des informations (non connues ou manipulées à la télévision), ce qui les aidera à éveiller leur conscience.
  • 2 – Partager un flux d’informations – de tierces personnes.
  • 3 – Traiter des sujets inconnues et/ou ignoré par les citoyens 
  • 4 – Relier une information Varier et non plus Uniformiser.

 

Introduction

Mise à jour du site ( 2022) et nouvelles catégories aux sujet du SARS-COV / covid19 et des vaccins ARN (nanoparticules NBIC)+ Documents et preuves

Le monde est grand, mais les informations sont…

Avec https://www.eveil-delaconscience.com

Les informations, vous, et Eveil-delaconscience

Mon unique objectif

Mon devoir

Signification et description du site

Catégories

Avertissement

l s(è

Introduction 

L’unique objectif de ce site, que j’ai créé en 2013, est de vous partager les différentes recherches que j’ai effectuées depuis plusieurs années aux sujet de :

L’Alimentation – Chimique et OGM

L’Alchimie

L’automobile

L’ingénierie sociale

L’Hypersexualisation 

L’Héraldie – Mondial – Blason – Signe-Mondial

L’éducation sexuelle (des 4ans – Rapport de l’OMS)

L’éducation transsexuelle – LGBT

Le Novus ordo seclorum  ( New world order)

Le Génie génétique, Génomique

La chimie

La chimie de synthèse

La chimie organique

La Biologie et la chimie – Nanomedecine

La biologie de synthèse

La Biologie et les médicaments délivrés – DRUG DELIVERY

La Biologie et La Bio informatique (hydrogel -biosensor – Nanotech etc..)

La Biologie et la Biotechnologie nanotech vie artificiel synthétique – hotes nanorobot

La Biologie GENOMIC POSTGENOMIC TRANSCRIPTOME

La Biométrie (Nanométrie RFID – Technologie Adn Humain)

La Bioluminescence ( biologie et lumière – reconnaissance digitale cellulaire par ondes)

La Bio Électronique (organique résonance)

La dissonance cognitive

La Franc maçonnerie ( république maçonnique)

La Fraude du NOM

La Géolocalisation

La géo ingénierie (CHANGER LE CLIMAT)

La microscopie

La manipulation mentale ( CIA – Delgado mind control etc..)

La Médecine

La nanomédecine

La Symbologie – Les symboles –

Les agendas ( ODD- NEW ORDER – GREEN DEAL)

Les Drogues – Mafia Mondial

Le Graphène – teslaphoris

Le récentisme

Le Satanisme

Le Subliminal,

Le Secret défense

Les IMPLANTATIONS (ANIMAUX ET HUMAIN)

Les Armes à énergies

Les Nanotechnologies

Les Nanomatériaux

Les Neurosciences – marketing et sociétés

Les NBIC –  NA

Les Vaccins ( de synthèse) – Nomenclature – Nano Fibre – carbone graphene Mercure voir Biologie de synthese et Nanotechnologie biosensor

Les OGM – ingénierie de synthèse

Les ODD _ objectif de L’ONU pour 2030

Les pesticides – Monsanto – Bayer et compagnie(s)

Les sociétés secrètes

Les Think tank – société de penseur

J’espère que mes recherches pourront certainement vous aider dans le futur, « vous aidez à prendre conscience des choses qui vous entourent en permanence. »

J’ai divisé le site en plusieurs catégories afin de vous aider à éveiller votre conscience, de vous aider à approfondir et de faire les liens. Cette page d’accueil  est une synthèse du site eveil-delaconscience.com » et des publications que vous pouvez retrouver.

Il existe en effet, à travers mes recherches ( dont celles que j’apporte ici -27  ) des preuves qui démontrent que les entreprises et organismes privées ( incluant la MÉDECINE – la santé dont de nombreux Métiers ) « utilisent des prétextes pour créer une HUMANITÉ 2.0″, comme l’attestait Ray Kurzwel dans les années 1990-2000. Comme l’atteste aussi, Les soit disant Medecins et biologistes qui utilisent la chimie pour innover des produits (thérapies génique) tout en recevant des prix nobels à travers BIG PHARMA et Rockfeller (qui a financé les innovations dans ses instituts – propagande avec ALEXIS CARREL par exemple ) entre 1940 et 1950. Les opérations de Klaus schwab en 2020 a travers DAVOS et le WEF créer 20ans avant.

Dans le livre de Mr Ray Kurzwel « humanity 2.0, nous avons un apercu de se que prépare la médecine à l’aide des GAFA : Ceci n’est qu’un exemple parmi de nombreuses entreprises qui travaillent à ce sujet. Ray Kurzwel fait partie de l’entreprise de Lary page « GOOGLE » !

« GOOGLE » à des bases de données rassemblant toutes les inforamtions de la planète.

Les documentaires sur GOOGLE Lary page, démontre bien la généalogie ( histoire de sa famille eugéniste) et le but de ses entreprises mélangent le réel et l’irreel. Elles font partie du programme transhumaniste.

De nombreux termes pourront définir ce que je pense de tout cela :

« Certaines entreprises ne savent mêmes pas que les innovations futures poussent les humains à diviser la réalité et définir le mensonge comme une vérité. »

« La vie synthétique ( digitale et numérique comprenant un numéro d’identification telle un produit) et la vie ( comprenant l’homme non modifié – biologique) ,ne font plus qu’un aujourd’hui dans les agendas et les Scénarios.

Nous verrons ensemble le livre de Ray zurwell, google dont klaus schawb. Nous verrons aussi, de nombreuses personnes appartenant à des entreprises, a des organismes a  but non lucratif ? dont des chefs d’entrprises généran des milliards de dollars/euros .

 

Les entreprises innovant dans ce domaine seront cités ( plus bas) et suivront toujours de notion a retenir, comme :

transumanisme

transcandence

syngularité

Simbiose

La symbiose (du grec σύν / sýn, « avec, ensemble » et du nom βίος / bíos, « vie ») est une association intime, durable entre deux organismes hétérospécifiques.

L’être humain ne peut pas vivre sans l’interaction des autres humains, pourtant nous avons tous les jours des organismes  qui nous divisent en créant de nouveaux facteurs : la peur – la dissociation – la distanciation

L’être humain à un corps biologique qui à des immunités pour pouvoir rester sain et en bonne santé, pourtant, nous avons tous les jours des organismes et soit disant expert ( médecin-ARS- OMS-ONU) qui nous expliquent à travers des  guides, des feuilles de routes, des agendas, des dessins de virus, des statistiques erronés que nous sommes malades et que nous sommes trop sur terre.

Si vous ne faites pas de recherches, vous ne comprendrez pas. Si vous ne comprenez pas et osé croire que vous êtes intelligent en répétant futilement ce que disent les autres, en croyant que votre vie et votre façon de vivre dans une synarchie est la bonne décision, c’est votre choix ( synarchie désignant un système de gouvernement dans lequel le pouvoir est détenu simultanément et collégialement par plusieurs chefs à la fois  – « origine », « principe », « pouvoir » ou « commandement » ) https://fr.wikipedia.org/wiki/Synarchie

 

Le pire serait de vivre en se croyant libre :

1 En payant des taxes aux mêmes entreprises privées qui, « pour la plupart travaillent avec les états » – relation PPP parti publique privé

2 En payant des impôts quand vous êtes propriétaire? Payer pour votre propriété ne fais pas de vous le Propriétaire; vous êtes un locataire, tout appartient à l’état. Liberté et payement ne sont pas compatibles !

3 En allant travailler, en glorifiant votre état tout en ne pouvant pas nourrir vos enfants avec des aliments seins – Tout ce que vous achetez est transformé par les ingénieurs et chimistes (laboratoire d’ingénierie- agro alimentaire), comme les colorants (additifs alimentaires chimiques). Ceux qui ont des ingrédient dénommés E 120 proviennent d’animaux. Les organismes génétiquement modifiés ne sont pas mentionnés sur vos emballages; Faites de vrai recherche sur  Monsanto et Bayer qui ont fusionné – KOKOPPELI et SVALBARD PROJECT ( qui à répertorié et privatisé les semences dans un bunker à Svalbard), comment poussent véritablement vos aliment soit disant BIO.

4 En allant remplir votre essence à des distributeurs privées ( qui appartient aux mêmes personnes) pour aller travailler pour d’autres entreprises privées.. LES 7 SOEURS, CE SONT TRANSFORMÉS, CE SONT EFFACER ET SONT REVENUES SOUS D’AUTRES NOMS;

Les Sept Sœurs était le terme par lequel étaient désignées les sept compagnies pétrolières transnationales de l’oligopole ou du cartel de l’Anglo-Persian Oil Company qui a dominé l’industrie pétrolière mondiale du milieu des années 1940 au milieu des années 1970. Le terme fait allusion aux sept sœurs mythologiques des Pléiades engendrées par le titan Atlas ; l’utilisation commerciale du terme a été popularisée dans les années 1950 par l’homme d’affaires Enrico Mattei, alors chef de la compagnie pétrolière d’État italienne Eni. Le groupe industriel était composé de :

  1. Anglo-Iranian Oil Company (aujourd’hui BP).
  2. Gulf Oil (qui fera plus tard partie de Chevron).
  3. Royal Dutch Shell.
  4. Standard Oil Company of California (SoCal, maintenant Chevron).
  5. Standard Oil Company of New Jersey (Esso, plus tard Exxon, fait maintenant partie d’ExxonMobil).
  6. Standard Oil Company of New York (Socony, plus tard Mobil, fait désormais également partie d’ExxonMobil).
  7. Texaco (fusionné plus tard avec Chevron).  https://fr.wikipedia.org/wiki/Cartel_des_sept_sœurs

5 En allant voté pour des politiciens (pions sur l’échiquier) qui ne font que parler pour eux mêmes et les intérêts que cela peut rapporter, aux noms des agendas prédéfinis par les organisme non lucratif ( ??), au noms des grandes entreprises « ce qui rapporte du profit à l’état ». Vous ne verrez jamais un politicien dire que nous devons quitter ce système. Pourquoi ? Parce qu’il sont payer par le même système qui leur permet de se nourrir. Ils ne peuvent pas contredire ce qui est établie, et ne peuvent pas plus dénoncé ce qui est à venir, car ils seraient tués et remplacer. 

Je vous laisse lire par vous mêmes les écrits de L’onu ( dans le 18eme exemples ci dessous), dont les rapports que je vous apporte directement du site des nations unies et le véritable but des ODD 

Notez bien que « L’ONU et ses membres (corrompus) sont des organismes et entreprises privées. ils nous expliquent tous les 5ans ( à travers des rapports, des agendas, des stratégies) comment il faut faire pour créer le monde de demain, sans nous avoir informé ( mais manipulé – propaganda). Sans avoir un contrat ni avoir signé un papier avec les citoyens. » Notez aussi (en référence sur la santé; les nouvelles technologies de THÉRAPIES DE SYNTHESE – VACCIN ET AUTRES INNOVATIONS que « L’ONU ET L’OMS financent BIG PHARMA et sont en faveur des nouvelles innovations issues des NBIC IOT ».

« La Biotechnologie fais de vous un être de synthèse ».

NBIC – Nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives

Les nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives (NBIC) sont un champ scientifique multidisciplinaire qui se situe au carrefour des nanotechnologies (N), des biotechnologies (B), des technologies de l’Information (I) et des sciences cognitives (C)1.

Certains utilisent la notion de « grande convergence » pour souligner l’interconnexion croissante entre « l’infiniment petit (N), la fabrication du vivant (B), les machines pensantes (I) et l’étude du cerveau humain (C) »2.

 

Aujourd’hui, l’IoT est un réseau de capteurs composé de milliards d’objets intelligents, connectant des personnes, des systèmes informatiques et des applications dans le but de partager et de collecter des données.

Sachez le : « Tout n’est qu’hypothèse et prétexte pour se faire de l’argent sur votre dos, utilisant les bénéfices pour créer un monde nouveau (new order) et faire de vos futures générations des êtres de synthèses à la solde des capitalistes et des transhumanistes ( voir Transhumanisme : Association Française Transhumaniste …https://transhumanistes.com). »

On en reparlera plus tard, les références sont citées sur le site. Vous ne pouvez pas catégoriser une personne qui pense différemment de vous en croyant que cela fait de vous un être intelligent, si vous le faites, vous êtes comme un état ou une entreprise qui catégorise chaque personne comme l’on répertorie une plante, un animal, ou la façon de pensées des personnes libres qui contredisent « ce qui ne va pas dans le sens de toutes les personnes conditionnées ».

Il est temps pour vous de faire des recherches quand vous parler d’un sujet quelconque, de ne jamais considérer ce qui est dis comme la seule vérité; Il existe en effet de multiples façon de concevoir les sujets, les informations dont le monde dans lequel nous vivons.

Je suis responsable de ce que je dis, aucunement responsable de ce que vous comprenez. « Je ne suis pas plus responsable quand vous ne comprenez pas un sujet ou quand vous ne savez pas décrire ce qui est écrit sur un emballage, dans une charte, un agenda, une publication ou à la télévision. »

Mise à jour du site (2022) et nouvelles catégories aux sujet du SARS-COV / covid19
et des vaccins ARN (nanoparticules NBIC)

Pour y voir plus clair, et comprendre le sens, vous retrouverez tout mes références en cherchant les mots clés sur le site. Les publications vous permettront de tisser des liens, comme je le fais, avec du temps et du discernement – elles viendront s’ajouter sur mon site et faire une toile avec ce qui sera mentionné dans les années à venir à la télévision (ou dans des rapports) :

 La liste est trop courte pour définir ce que nous vivons aujourd’hui.  J’ai des milliers de documents ( qui ne peuvent pas êtres transférés faute de censure). Or, les preuves que je vous partage ici ne sont qu’une petite partie de la réalité. « j’ai ajouter de nouvelles catégories sur le site dès 2013 et mis a jour le 02.02.22. Je vous demande de bien lire les rapports, les documents dont les diverses publications que j’apporte. »

Concernant la mise à jour 2022 au sujet du Virus (SARS-COV) devenue COVID19, il faut faire les liens entre la réalité et ce qui à été codé : dans une intelligence artificielle, dans des innovations telles que la nanomédecine, nanotech NBIC et biotechnologies, les ordinateurs quantiques, dans le domaine de l’ingénierie du vivant et de la transcriptase (micro array). Si vous êtes capable de comprendre, voici les étapes pour créer des prétextes (fenêtre d’opportunités) pour pouvoir mettre en place le plan permettant (à de multiples idéologies – innovant des stratégies) d’effacer ce qui devrait être considéré comme normale tout en remplacant ce qu’il considère comme indispensable :

« J’atteste avec des preuves et références que les virus et maladies ( provoquant une soit disant endémie, épidémie et pandémie) ne sont qu’un prétexte pour pouvoir réduire une partie de la population, réinitialiser le cerveau (à travers la manipulation, le divertissement, la peur ) tout en permettant d’ adapter une nouvelle civilisation biologique aux technologies mélangeant le numérique et la biologie. » L’odinateur quantique vous suit et peut définir ce que vous faites tout en vous rappellant ( qui me rappel ?) à une heure précise pour prendre vos médicaments.
On vous fait croire  au quotidien que vous ne pouvez pas être en bonne santé sans médicaments ni vaccins tout en vous injectant des produits de synthèses contenant de l’aluminium, des automate cellulaire ( nano circuit – NBIC nanotechnologie – CRISPR) du graphene, des cellules souches ( d’enfant avorté dixit Delgado et fauci pendant la fausse épidémie de Sida et H1N1 expliquer par « Wolfgang Wodarg« .
 
L’ordinateur: pour fournir l’intelligence nécessaire au contrôle des processus d’assemblage et d’auto assemblages.
 
Ce qui permet aux entreprises de vous gaver comme l’on gave une oie avant de l’abattre. » De vous adapter à de « nouvelles innovations que l’on injectent dans le corps pendant des années et de devenir docile tout en ne concevant plus d’autres façon de guérir. » Il est mentionné à quel jour, à quel heure, et quand vous devez prendre un médicament, aucunement qu’elle sont les composants, les adjuvants dont les effets indésirables.
 

 Les exemples suivants sont chiffrés par étapes. Les étapes se résument avec plusieurs exemples (documents, publications, vidéos) et font partie du scénario. « Les documents, publications, attestent la véracité des propos tenues dans l’ensemble du site. »

 


Étape -1 avant les scénarios :

Popularisation des nanotechnologies et de la medecine (nanomedecine et ses dieverses branches) appliquant le scénario par les années 1900 2000.

EXEMPLE 1 Kim Eric Drexler (né le 25 avril 1955 à Oakland en Californie) est un ingénieur

américain connu pour avoir popularisé la nanotechnologie.

Forttement influencé par les théories exprimées dans le rapport Halte à la croissance ? au début des années 1970, Drexler commence ses études au Massachusetts Institute of Technology (MIT) en effectuant des recherches et en publiant plusieurs articles sur la colonisation spatiale sous la direction du docteur Gerard O’Neill avec qui il travaille également sur le concept d’accélérateur de particules.

Drexler travaille pendant les étés 1975 et 1976 avec la NASA où il fabrique des films métalliques épais seulement de quelques dizaines de nanomètres pour démontrer les possibilités d’une voile solaire.

À la fin des années 1970, il développe ses premiers concepts liés à la nanotechnologie. En 1979, il prend connaissance du texte de la célèbre conférence de Richard Feynman de 1959 Plenty of Room at the Bottom. Plus tard, en 1986, il publie un ouvrage Engines of Creation: The Coming Era of Nanotechnology dans lequel il revendique par erreur la paternité du terme nanotechnologie. Ce terme est en réalité introduit en 1974 déjà par le professeur Norio Taniguchi de Tokyo qui l’utilise pour décrire la fabrication de matériaux de précision. Cependant, dans ce livre, il décrit pour la première fois un phénomène de fin du monde hypothétique appelé Grey goo, provoqué par la perte de contrôle d’une molécule théorique capable d’auto-reproduction.

Le Docteur Drexler obtient quatre diplômes du MIT:

un baccalauréat en sciences en 1977 ;
une maîtrise en ingénierie aérospatiale en 1979 ;
deux doctorats, l’un en architecture et l’autre du MIT Media Lab en 1991.

Sa seconde thèse de doctorat, la première sur la nanotechnologie, est publiée en 1992 sous le nom de « Nanosystems: Molecular Machinery, Manufacturing and Computation« . Cet ouvrage reçoit le prix de la meilleure publication scientifique 1992 par l’Association of American Publishers.

Unbounding the Future:

the Nanotechnology Revolution

P115 Working Outside Tissues

 

Travailler en dehors des tissus

Une approche de la nanomédecine utiliserait des dispositifs mobiles microscopiques construits à l’aide d’équipements de fabrication moléculaire. Ceux-ci ressembleraient aux protecteurs de l’écosystème et aux machines de nettoyage mobiles dont il a été question dans le dernier chapitre. Comme eux, ils seraient soit biodégradables, soit auto-collecteurs, soit collectés par autre chose une fois qu’ils auraient fini de fonctionner. Comme eux, ils seraient plus difficiles à développer que de simples nanomachines à emplacement fixe, mais clairement faisables et utiles. Le développement commencera par les applications les plus simples, alors commençons par regarder ce qui peut être fait sans pénétrer dans les tissus vivants. La peau est le plus grand organe du corps et sa position exposée la soumet à de nombreux abus. Cette position exposée, cependant, facilite également le traitement. Parmi les premières applications de la fabrication moléculaire, il y a peut-être ces produits quasi médicaux populaires, les cosmétiques. Une crème remplie de nanomachines pourrait faire un travail de nettoyage meilleur et plus sélectif que n’importe quel produit aujourd’hui.

Il pourrait éliminer la bonne quantité de peau morte, éliminer les excès d’huile, ajouter les huiles manquantes, appliquer les bonnes quantités de composés hydratants naturels et même atteindre l’objectif insaisissable de « nettoyage en profondeur des pores » en atteignant les pores et en les nettoyant. La crème pourrait être un matériau intelligent avec une commodité facile à appliquer et à décoller. La bouche, les dents et les gencives sont incroyablement gênantes. Aujourd’hui, les soins dentaires quotidiens sont un cycle sans fin de brossage et de soie dentaire, de perte de terrain face à la carie dentaire et aux maladies des gencives aussi lentement que possible.

Un rince-bouche plein de nanomachines intelligentes pourrait faire tout ce que font le brossage et la soie dentaire et plus encore, et avec beaucoup moins d’efforts, ce qui le rend plus susceptible d’être utilisé. Ce bain de bouche permettrait d’identifier et de détruire les bactéries pathogènes tout en permettant à la flore inoffensive de la bouche de s’épanouir dans un écosystème sain. De plus, les dispositifs identifieraient les particules de nourriture, de plaque ou de tartre et les soulèveraient des dents pour les rincer. Étant suspendus dans un liquide et capables de nager, les appareils pourraient atteindre des surfaces hors de portée des poils de brosse à dents ou des fibres du fil dentaire.

En tant que nanodispositifs médicaux à courte durée de vie, ils pourraient être construits pour ne durer que quelques minutes dans le corps avant de se désagréger en matériaux du type de ceux que l’on trouve dans les aliments (comme les fibres). Avec ce type de soins dentaires quotidiens dès le plus jeune âge, la carie dentaire et les maladies des gencives ne surviendraient probablement jamais. S’ils étaient en cours, ils seraient grandement atténués. Aller au-delà de ce traitement superficiel impliquerait de se déplacer et de modifier les cellules. Considérons ce qui peut être fait avec ce traitement à l’intérieur du corps, mais à l’extérieur des tissus du corps. La circulation sanguine transporte tout, des nutriments aux cellules du système immunitaire, en passant par les signaux chimiques et les organismes infectieux.

machine immunitaire Les nanodispositifs médicaux pourraient renforcer le système immunitaire en trouvant et en désactivant les bactéries et les virus indésirables. Le dispositif immunitaire au premier plan a trouvé un virus ; l’autre a touché un globule rouge. Adapté de Scientific American, janvier 1988.

 Exemple 2 Ray Kurzwel dans les années 2000 au sujet de la thérapie 2.0 et de son livre HUMANITÉ 2.0 P 232

La thérapie génique somatique (thérapie génique pour cellule non repro- ductive).

C’est le saint graal des altérations génétiques, celui qui nous permettra de changer des gènes l’intérieur du cœur de la cellule en« l’infectant » avec de nouveaux morceaux d’ADN, créant ainsi de nouveaux gènes.3° Le concept de contrôle du panorama génétique humain est souvent associé l’idée d’influen- cer les prochaines générations pour créer des bébés parfaits. Les véritables pro- messes de la thérapie génique sont le changement de nos gènes adultes.3Ces nouveaux gènes pourront permettre de bloquer les gènes fragiles qui encou- ragent des maladies ou bien ralentir, voire renverser, le processus de vieillisse- ment.

Les études sur les animaux qui ont commencé dans les années 1970 et 1980 ont permis de produire des animaux transgéniques, comme du bétail, des pou- lets, des lapins et des oursins. Les premières tentatives de thérapie génique humaine ont eu lieu dans les années 1990. Le défi qui se pose aujourd’hui est de réussir transférer de l’ADN thérapeutique dans des cellules souches qui pour- ront s’exprimer au bon niveau et au bon moment. Pour transférer un gène, les virus sont souvent le véhicule le plus approprié. Les virus peuvent transférer du matériel génétique l’intérieur des cellules humaines et causer des maladies. Les chercheurs s’orientent vers des virus capables de délivrer des gènes positifs et non destructeurs l’intérieur de cellules.

Bien que l’approche puisse sembler simple, les informations génétiques sont trop importantes pour être transférées dans tous les types de cellules (tels que les cellules cérébrales). Le processus est aussi limité par la longueur des frag- ments d’ADN qui peuvent êtres transférés et qui peuvent provoquer une réponse immunitaire. Et l’endroit précis d’intégration du nouvel ADN dans lADN cellulaire est un processus encore incontrôlableLinjection physique (micro-injection) d’ADN dans les cellules est possible mais le processus est extrêmement cher. Des avancées intéressantes cepen- dant progressent dans le domaine d’autres moyens de transfert. Par exemple, les liposomes -sphères de graisse avec un noyau cellulaire aqueux -peuvent être utilisés comme des chevaux de Troie moléculaires pour délivrer les gènes à l’intérieur des cellules cérébrales, permettant donc le traitement de maladies telles que Parkinson ou l’épilepsie.33Des impulsions électriques peuvent aussi être utilisées pour intégrer un éventail de molécules (incluant des protéines de médicaments, de I’ARN et de l’ADN) aux cellules.34 Une autre option serait en- core d’enfermer l’ADN dans des nanosphères pour un impact maximum.3s  Lécueil principal reste cependant l’emplacement précis du gène sur un frag- ment d’ADN et son expression dans la cellule. Une des solutions possibles serait d’intégrer un gène » espion ,, aux gènes thérapeutiques. Les signaux permet- traient de suivre l’emplacement et le niveau d’expression.36

La thérapie génique commence à être effective en application humaine malgré tous ces obstacles. Une équipe dirigée par le docteur Andrew Baker de l’université de Glasgow a réussi à utiliser des adénovirus pour infecter des or- ganes spécifiques et même des régions spécifiques à lintérieur de ces organes. Ils ont par exemple été capable dappliquer une thérapie génique aux cellules endothéliales qui recouvrent l’intérieur des vaisseaux sanguins. Celera Gene- mies, une compagnie fondée par Craig Venter (dirigeants de l’équipe privée de transcription du génome humain),est en train de développer une approche différente. Celera a déjà trouvé la manière de créer des virus synthétiques partir d’informations génétiques et de les appliquer à la thérapie géniqueUnited Therapeutics, une des compagnies que j aide à diriger, a commencé les tests de transfert d’ADN sur les humains dans les cellules grâce aux cellules souches des patients, prélevées lors de prise de sang. LADN contrôlant la crois- sance de nouvelles cellules de vaisseaux sanguins pulmonaires est inséré dans les cellules souches avant que celles-ci ne soient injectées dans le patient. Lors- que ces cellules souches atteignent les petits vaisseaux sanguins pulmonaires à proximité des alvéoles, elles commencent à exprimer les facteurs de croissance nécessaires à de nouveaux vaisseaux sanguins. Dans les études animales, cela a permis d’inverser les processus dhypertension pulmonaire, une maladie fatale et jusqu’à prsent incurable. En sappuyant sur le succès et la sécuritde ses études, le gouvernement canadien a donnla permission de commencer les tests humains au début de lannée 2 0 0 5 .

Pourquoi le clonage est-il important ?

La réponse la plus immédiate à l’utilisation du clonage est l’amélioration des races en permettant la capacité de reproduire directement un animal possé- dant un assemblage génétique très intéressant. l’exemple le plus marquant est la reproduction d’animaux transgéniques pour la production pharmaceutique. Concrtement :une molcule antiangiogénétique, laaATIII, produite dans le lait de chèvres transgéniques, est un traitement anticancéreux prometteur.59

Le clonage thérapeutique

Peut-être l’application la plus intéressante du clonage : la restauration des organes d’une personne en utilisant ses propres cellules saines. En commençant avec les cellules souches (contenues dans les ovules ou le sperme et transmi- ses à la descendance), les généticiens pourront déclencher la différenciation en différents types de cellules. Parce que la différenciation se déroule pendant le stade préfoetal (c’est-à-dire avant que le fœtus ne se fixe dans l’utérus), il n’y a que très peu dopposition éthique, bien que le sujet soit en discussion.6

La nanotechnologie promet les outils nécessaires pour reconstruire le mon- de physique- y compris nos corps et nos cerveaux-, fragment moléculaire par fragment moléculaire et potentiellement atome par atome. Nous réduisons la taille d’accessibilité de la technologie, en accord avec la loi du retour accéléré, par un taux exponentiel proche de quatre par dimension linéaire et par décennie.58

cette vitesse, la plupart des technologies électroniques et mécaniques seront du domaine de la nanotechnologie- considéré généralement comme inférieur une centaine de nanomètres- d’ici 2020. (L’électronique est déjà passée sous cette échelle, bien qu’elle ne soit pas encore incluse dans des structures tridi- mensionnelles et ne soit pas encore capable de s’assembler automatiquement.) Cependant des progrès ont très rapidement été accomplis, particulièrement ces dernières années, dans la prépa ration du cadre de travail conceptuel et des idées de conception pour l’arrivée de la nanotechnologie.Même si la révolution biotechnologique est très importante, une fois que ses méthodes seront complètement développées, les limites de la biologie se manifesteront. Les systèmes biologiques sont remarquablement efficaces, mais on a découvert qu’ils étaient très peu optimaux. J’ai mentionné la vitesse très li- mitée de communication du cerveau, et j’en reparlerai plus tard, mais les robots de remplacement de nos cellules sanguines pourraient être des milliers de fois plus efficaces que leurs équivalents biologiques.69 La biologie ne pourra jamais égaler ce que nous serons capables de concevoir lorsque nous aurons complète- ment compris ses principes dopération.

La révolution nanotechnologique nous permettra de concevoir et de recons- truire, molécule par molécule, nos corps et nos cerveaux, ainsi que le monde dans lequel nous agissons.7° Laccomplissement de la réalisation de la nanotech- nologie ne se fera qu’une décennie après la révolution biotechnologique, mais ces deux révolutions se chevauchent.

La plupart des historiens spécialisés en nanotechnologie datent la concep- tualisation de la nanotechnologie au discours du physicien Richard Feynman en 1959, <<Ily a beaucoup d’espace aufond »,dans lequel il décrivait l’inéluctabilité et les implications profondes de la construction de machines au niveau atomi- que:

<<Les principes de la physique, aussi loin que je puisse voir, ne sopposent pas la possibilité dopérer atome par atome. li sera it possible en principe, de synthétiser une substance chimique conçue par un physicien[] Comment? Placez les atomes là où le physicien l’a signalé et créez la substance. Les pro- blèmes chimiques et biologiques peuvent être résolus si notre capacité à voir ce que nous faisons, et à travailler à un niveau atomique, se développent- une évolution qui ne pourra pas être évitéeJ’ »

Un concept fondamental de la nanotechnologie a été formulé encore plus tôt, au début des années 1950, par le théoricien de l’information John von Neumann, grâce à son modèle de systèmes autorépliquants basé sur un constructeur universel, combiné à un ordinateur universeiJ>Dans sa proposition, lordinateur fait tourner un programme qui dirige le constructeur, qui à son tour construit une copie de l‘ordinateur (y compris de son programme de réplication) et du constructeur. ce niveau de description, la proposition de von Neumann est relativement abstraite l’ordinateur et le constructeur pourraient être conçus de différentes manières, ainsi que de différents matériaux, et pourraient même être une construction mathématique théorique. Mais il a poussé le concept un peu plus loin et a proposé un << constructeur kinématique » :un robot com- prenant au moins un organe de manipulation (un bras) qui lui permettrait de construire une réplique de luimême à partir dune <mer de fragments » dans son environnementJl C’est Eric Drexler que l’on doit la fondation du champ moderne de la na- notechnologie, grâce sa thèse de doctorat du milieu des années 1980, qui lui a permis de combiner des suggestions aussi intriguantes que passionnantes. Drexler a décrit un constructeur kinématique de von Neumann, qui utilisait pour se répliquer les atomes et les fragments moléculaires, comme Feynman le suggérait dans son discours. La vision de Drexler a tracé un chemin travers de nombreuses disciplines et fut si futuriste que personne ne voulut être son directeur de thèse l’exception de mon propre mentor, Marvin Minsky. La dis- sertation de Drexler (qui est devenu plus tard son livre Engines o f Creation, paru en 1986, et qui s’articule techniquement avec son livre de 1992, Nanosystems) a permis de poser les fondations de la nanotechnologie et a fourni l’itinéraire encore suivi aujourdhui.74

<<L’assembleur moléculaire ,, de Drexler sera capable de concevoir n’importe quoi. li a aussi été nommé<< assembleur universel >, mais Drexler et les autres théoriciens de la nanotechnologie n’utilisent pas le mot << universel ,, parce que les produits d’un tel système seront nécessairement sujets aux lois de la physique et de la chimie, ce qui limite la viabilité aux structures atomiquement stables. De plus, tout assembleur spécifique serait restreint la construction de produits issus de son environnement, bien que l’on ait démontré la possibilité d’utiliser des atomes individuels. Un tel assembleur pourrait concevoir tous les modèles physiques désirés, y compris des ordinateurs extrêmement puissants et des sous-systèmes pour d‘a utres assembleurs.

Bien que Drexler ne fournisse pas les plans détaillés dun assembleur un tel plan n’a d’ailleurs toujours pas été finalisé-, sa thèse a fourni les arguments nouveaux pour la conception de chacun des principaux composants dun as- sembleur moléculaire qui inclut les sous-systèmes suivants:

L’ordinateur: pour fournir l’intelligence nécessaire au contrôle des proces- sus d’assemblage. Comme pour tous les sous-systèmes d’outils, l‘ordinateur doit être petit et simple. Comme je l’ai décrit dans le chapitre 3, Drexler fournit une description conceptuelle intéressante d’un ordinateur mécanique avec des verrous moléculaires au lieu de transistors. Chacun des verrous ne nécessiterait que 16 nm d’espace et pourrait se connecter dix milliards de fois par seconde. Cette proposition reste plus compétitive que toutes les technologies électro- niques connues, bien que les ordinateurs électroniques, construits partir de tubes de carbone tridimensionnels, semblent fournir des densités de calculs en- core plus élevées (en calculs par seconde par gramme}Js

Exemple 3 ALEXANDRE ADLER COMMENT SERA LE MONDE EN 2025 – CITATION ET HYPOTÈSE AVEC LES VAXXINS –PROGRAMME DE PREDICTION (PROPAGANDE – ) PUBLIÉ EN 2009

ALEXANDRE ADLER : TIRÉ DU  NICR Le monde en 2025 Global trends 2025 écrit en traduction du national intelligence council renseignement –

Fort du succès international de sa première édition , le NIC (Conseil national du renseignement des États-Unis) a récidivé en nous livrant une nouvelle réflexion sur l’avenir proche, cette fois-ci en faisant remonter la barre de cinq ans, jusqu’à 2025. Le rapport reste fidèle à la terminologie de la première tentative et prétend nous livrer des scénarios construits et alternatifs du destin immédiat de notre monde. Or, cette fidélité n’est que terminologique : en réalité, l’analyse géopolitique est de loin ici la plus importante, et c’est à celle-ci que nous avons consacré les pages de cette introduction. Avant cela, les auteurs du rapport ont aussi voulu un peu sacrifier aux préoccupations du moment en imaginant plusieurs films catastrophe qui sont autant de signaux d’alerte nécessaires à une approche globale des risques du futur, et conviennent à la grande conversion environnementale qui est en train de s’opérer à l’échelle planétaire.

C’est ainsi qu’on envisage tour à tour une hypothèse climatique dramatique, bien que peu vraisemblable, où par suite d’une explosion de la quantité de CO2 dans l’atmosphère, on assiste à une montée des eaux à New York qui contraint à déménager Wall Street vers les hauteurs du nord de Manhattan. Le stress du manque d’eau au Sahel et le défrichement inconsidéré de la forêt amazonienne auraient, entre autres facteurs, accéléré le danger jusqu’aux rives de l’Hudson. Un peu plus vraisemblablement, on évoque aussi dans un encadré la transmission d’une maladie infectieuse

sans vaccin connu de l’Afrique vers le reste du monde, hypothèse inspirée de l’apparition du virus Ebola. Et pour ne pas être en reste dans le frisson,apparaît le récit d’une montée en puissance technologique du terrorisme, tout d’abord biologique (variole, anthrax, etc.), le plus simple à mettre en œuvre et, pourquoi pas, radiologique , voire nucléaire en jouant des progrès de la miniaturisation des bombes. Il résulte de ces nouvelles menaces autant d’actions de veille technologique et de protection (telles que des stocks de vaccins) qu’il faudra envisager de prendre à l’avenir.

Le déclenchement possible d’une pandémie mondiale

L’ apparition d’ une nouvelle maladie respiratoire humaine virulente, extrêmement contagieuse, pour laquelle il n’existe pas de traitement adéquat, pourrait déclencher une pandémie mondiale. Si une telle maladie apparaît, d’ici à 2025, des tensions et des conflits internes ou transfrontaliers ne manqueront pas d’ éclater. En effet, les nations s’ efforceront alors – avec des capacités insuffisantes – de contrôler les mouvements des populations cherchant à éviter l’infection ou de préserver leur accès aux ressources naturelles.

L’apparition d’une pandémie dépend de la mutation génétique naturelle, de la recombinaison de souches virales déjà en circulation ou encore de l’irruption d’un nouveau facteur pathogène dans la population humaine. Les experts voient dans les souches hautement pathogènes de la grippe aviaire telles que le H5N1 des candidats probables à ce type de transformation, mais d’autres agents pathogènes, comme le coronavirus du SRAS et diverses souches de la grippe, auraient les mêmes propriétés.

Si une maladie pandémique se déclare, ce sera sans doute dans une zone à forte densité de population, de grande proximité entre humains et animaux,Si une maladie pandémique se déclare, ce sera sans doute dans une zone à forte densité de population, de grande proximité entre humains et animaux, comme il en existe en Chine et dans le Sud-Est asiatique où les populations vivent au contact du bétail. Des pratiques d’élevage non réglementées favoriseraient la circulation d’un virus comme le H5N1 parmi les populations animales – augmentant les chances de mutation d’une souche susceptible de provoquer une pandémie. Pour se propager rapidement, il suffit que la maladie apparaisse dans des régions à forte densité humaine.

Dans un tel scénario, la maladie tarderait à être identifiée si le pays d’origine ne disposait pas des moyens adéquats pour la détecter. Il faudrait des semaines pour que les laboratoires fournissent des résultats définitifs confirmant l’existence d’une maladie risquant de muter en pandémie. Entre-temps, des foyers se déclareraient dans des villes du Sud-Est asiatique. En dépit de restrictions limitant les déplacements internationaux, des voyageurs présentant peu ou pas de symptômes pourraient transporter le virus sur les autres continents.

Les malades seraient de plus en plus nombreux, de nouveaux cas apparaissant tous les mois. L’absence d’un vaccin efficace ou d’immunité dans le reste du monde exposerait les populations à la contagion . Dans le pire des cas, ce sont de dix à plusieurs centaines de millions d’Occidentaux qui contracteraient la maladie, et les morts se compteraient par dizaines de millions . Dans le reste du monde, la dégradation des infrastructures vitales et les pertes économiques à l’échelle mondiale entraîneraient l’infection d’un tiers de la population du globe et la mort de centaines de millions d’êtres humains.

Exemple 4 avec Wolfgang Wodarg prouvant que l’épidémie de  H1N1 n’existe pas (2010)

Wolfgang Wodarg (né le ) est un médecin allemand et ancien homme politique membre du Parti social-démocrate d’Allemagne. Il s’est fait connaître en 2010 pour avoir exprimé l’avis que l’industrie pharmaceutique avait influencé les décisions de l’OMS en 2009 lors de la campagne de vaccination de la H1N1,

Président du Comité santé de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, il co-signe une résolution le 1 qui est brièvement discutée en janvier 2010 lors d’un débat d’urgence. Wodarg appelle les élus européens à enquêter sur l’influence prépondérante de l’industrie pharmaceutique sur la campagne de vaccination de la H1N1 menée sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)2. Il dénonce également la vitesse à laquelle les vaccins ont été créés à cette occasion, certains adjuvants insuffisamment testés et notamment le vaccin de Novartis, « produit dans un bioréacteur à partir de cellules cancéreuses. Une technique qui n’avait jamais été utilisée jusqu’à aujourd’hui ». Après cette mise en garde; la vaccin est interdit en Allemagne. Wodarg revendique l’idée que « les États doivent contrôler et mettre en œuvre eux-mêmes » les vaccins et pense « qu’il faut abandonner le système des brevets sur les vaccins3.

Soyez tranquilles et arrêtez la télévision : après avoir constaté les rapports des décès, personne ne meurt de virus. Il semble bon de souligné que LES VIRUS N’EXISTE PAS, comme le prouve le rapports ( comme celui de L’ATIH) 99,99% des personnes survivent à la soi disant épidémies de Coronavirus et de ses variants.) Comment voulez vous que quelque chose d’invisible puissent vous tuer ? Ils sont soi-disant invisible et n’ont jamais été isolé.

Rapport de L’ATIH : analyse-de-lactivité-hospitalière-2020

ATIH-analyse-de-lactivité-hospitalière-2020- https://www.eveil-delaconscience.com/wp-content/uploads/2022/02/999-des-humains-survivent-aux-virus-du-covid19-ATIH-analyse-de-lactivité-hospitalière-2020-Eveil-delaconscience-1.pdf

AVOUEZ que vous avez peur parce que les chiffres ont été gonflés et que vous risquiez de perdre votre emploi si vous n »étiez pas vaccinés. AVOUEZ aussi que les médecins et toutes la population mondiale à coopérer à modifié à jamais notre Monde.

Nous reparlerons ensemble de la programmation prédictive et des rapports écrits bien avant 2020. Les virus ne reflète pas la vérité, mais de nombreux facteurs qui prouve que ce sont bien des produits de synthese ( NANO SENSOR, nanotube de carbone-  NBIC BIO ) qui générent une image après avoir été chimiquement traitées. Pour être plus simple : l’image  que le microscope génére ( votre echantilon) est lisible que si l’on met des produits chimiques pour pouvoir l’analyser. Est-il stérile ? Sachez que les chimiste ( homme en blanc) collabore ensemble pour innové un médicament, voir sa réaction – suivre un patient; « et en attendant les produits toxiques restent dans le corps et peuvent vous modifier a jamais. »

Exemple 5  avec le SARS COV-2 VIRIONS, que Les virus ne reflète pas la vérité, mais de nombreux facteurs qui prouve que ce sont bien des produits de synthese ( NANO SENSOR, nanotube de carbone-  NBIC BIO ) qui générent une image après avoir été chimiquement traitées. Pour être plus simple : l’image  que le microscope génére ( votre echantilon) est lisible que si l’on met des produits chimiques pour pouvoir l’analyser. Est-il stérile ? Sachez que les chimiste ( homme en blanc) collabore ensemble pour innové un médicament, voir sa réaction – suivre un patient; « et en attendant les produits toxiques restent dans le corps et peuvent vous modifier a jamais. »

La sétrilité ne peut exister dans un monde ou la vie se crée à partir de rien.

Topography, spike dynamics and nanomechanics of individual native SARS-CoV-2 virions

 

 

exemple 6  Revue sur les nanoparticules et les matériaux nanostructurés : bioimagerie, biodétection, administration de médicaments, ingénierie tissulaire, applications antimicrobiennes et agroalimentaires

Review on Nanoparticles and Nanostructured Materials: Bioimaging, Biosensing, Drug Delivery, Tissue Engineering, Antimicrobial, and Agro-Food Applications

1 SchoolofPharmaceuticalSciences,LovelyProfessionalUniversity,Phagwara,Punjab144401,India

2 CentreofBiotechnology,UniversityofAllahabad,Prayagraj,UttarPradesh211002,India

3 DepartmentofBiochemistry,CentralUniversityofRajasthan,Ajmer305817,India

4 InstitutEuropéendesMembranes,IEMUMR5635,UniversityMontpellier,ENSCM,CNRS,34730Montpellier, France

5 NanoStrucResearchGroup,ChemistryDepartment,FacultyofScience,AinHelwan,Cairo11795,Egypt

6 NationalCentreforSensorResearch,SchoolofChemicalSciences,DublinCityUniversity,D09Y074Dublin, Ireland

* Authors to whom correspondence should be addressed.

by Vancha Harish

Devesh Tewari Mikhael Bechelany

2 !
and Ahmed Barhoum

Au cours des dernières décennies, le vaste potentiel des nanomatériaux pour les applications biomédicales et de santé a été largement étudié. Plusieurs études de cas ont démontré que les nanomatériaux peuvent offrir des solutions aux défis actuels des matières premières dans les domaines biomédical et de la santé. Cette revue décrit les différentes approches de synthèse de nanoparticules et de matériaux nanostructurés et présente quelques applications biomédicales, sanitaires et agroalimentaires émergentes.

Cette revue se concentre sur divers types de nanomatériaux (par exemple, sphériques, nanotiges, nanotubes, nanofeuilles, nanofibres, cœur-coque et mésoporeux) qui peuvent être synthétisés à partir de différentes matières premières et leurs applications émergentes en bioimagerie, biodétection, administration de médicaments, ingénierie tissulaire, antimicrobien et agro-alimentaire. En fonction de leur morphologie (par exemple, taille, rapport d’aspect, géométrie, porosité), les nanomatériaux peuvent être utilisés comme modificateurs de formulation, hydratants, nanocharges, additifs, membranes et films. Comme l’évaluation toxicologique dépend des tailles et des morphologies, une réglementation stricte est nécessaire à partir de l’essai de dosages efficaces de nanomatériaux. Les enjeux et les perspectives d’une percée industrielle des nanomatériaux sont liés à l’optimisation des conditions de production et de transformation. Mots clés : nanostructures ; nanomatériaux; les systèmes d’administration de médicaments ; échafaudages d’ingénierie tissulaire ; pansements; soin de la peau; risques et toxicités; marché et réglementation

Au cours des 50 dernières années, les chercheurs en matériaux ont étudié de manière approfondie comment exploiter les nanoparticules et les matériaux nanostructurés dans différents secteurs biomédicaux et de la santé [1]. Le terme « NP » définit généralement de minuscules particules de matière (de 1 à 100 nm de diamètre), mais d’autres noms peuvent être utilisés pour décrire des particules plus grosses (jusqu’à 500 nm de diamètre). Par exemple, les nanotiges, les nanofils et les nanofibres sont des nanoparticules d’un diamètre compris entre 1 et 100 nm mais avec une dimension en dehors de la dimension à l’échelle nanométrique [2].

Les matériaux nanostructurés sont des nanomatériaux à une dimension dans la gamme nanométrique (<100 nm) et sont constitués d’un seul matériau ou de plusieurs matériaux. Par conséquent, les matériaux nanostructurés sont composés de parties interconnectées à l’échelle nanométrique [3]. Les nanoparticules et les matériaux nanostructurés peuvent être constitués de matériaux simples (e.g., métal, carbone, polymère) [4], de composites (e.g., polymère-métal, silice-métal, graphène-métal), ou sous forme cœur-écorce [5 ,6,7,8]. Les nanomatériaux sont généralement synthétisés par l’une des deux approches principales, à savoir l’approche ascendante et l’approche descendante. Parmi toutes les méthodes, récemment, la synthèse de nanomatériaux par dépôt physique en phase vapeur, dépôt chimique en phase vapeur, électrofilage, impression 3D, synthèse biologique et fluide supercritique a pris de l’importance, qui se mêle à d’autres méthodes pour améliorer l’efficacité de la synthèse [9,10 ]. Les nanomatériaux présentent de nombreuses caractéristiques intéressantes, telles que des performances mécaniques supérieures, la possibilité de fonctionnalisation de surface, une grande surface et une porosité réglable, par rapport à leurs matériaux en vrac [11,12,13]. Ces caractéristiques exceptionnelles expliquent pourquoi les nanomatériaux sont les candidats parfaits dans le secteur biomédical pour la production d’échafaudages issus de l’ingénierie tissulaire (par exemple, les vaisseaux sanguins, les os), les systèmes d’administration de médicaments (thérapie génique, traitements contre le cancer, les médicaments pour les infections respiratoires chroniques), les capteurs chimiques [4,5], biocapteurs [6,7] et pansements [14,15]. Remarquablement, plusieurs études suggèrent que les civilisations anciennes en Inde, en Égypte et en Chine utilisaient la nanotechnologie (l’or métallique) à des fins thérapeutiques en 2500 avant JC [16]. Les caractéristiques discrètes des nanomatériaux peuvent compliquer l’évaluation des effets et du risque de toxicité associés à leur utilisation dans un environnement biologique. En effet, la composition chimique, la taille, la forme, la charge de surface, la surface et la voie d’entrée des nanomatériaux dans le corps peuvent influencer leurs activités et effets biologiques [17].

En bioimagerie, des nanoparticules fluorescentes adaptées pourraient surpasser les sondes moléculaires traditionnelles en tant qu’indicateurs fluorescents, notamment en termes de sensibilité [18]. Les échafaudages en nanofibres issus de l’ingénierie tissulaire sont considérés comme la meilleure option pour gérer la perte de tissus et la défaillance d’organes en phase terminale et ont déjà aidé des millions de patients dans le monde [15]. Les échafaudages nanofibreux tridimensionnels sont des structures à base de polymères avec une humidité, une absorption, une porosité fortement organisée (60 à 90 %) et une perméabilité aux gaz équilibrées, comparables aux matrices extracellulaires natives [15].

Les nanomatériaux unidimensionnels et bidimensionnels peuvent être utilisés pour l’amplification du signal, sont nanométriques (≤100 nm), ont une conductivité électrique élevée et sont compatibles avec les médicaments [13] et les molécules biologiques [12]. Ils ont également été utilisés pour la détection précoce de maladies (par exemple, virus, bactéries, cancer). Les nanomatériaux antimicrobiens (par exemple, Ag, Au, CuO NPs) sont fréquemment utilisés en dermatologie car ils contribuent à accélérer la cicatrisation des plaies et à prévenir/traiter les infections bactériennes [19,20]. Sur la base de la dimensionnalité, les nanomatériaux sont classés principalement en quatre groupes [1] : 0D, où la longueur, la hauteur et la largeur sont fixées en un seul point ; 1D, où un seul paramètre existe (par exemple, les nanotubes de carbone); 2D, où la longueur et la largeur existent (par exemple, le graphène); et 3D, où la longueur, la hauteur et la largeur existent [21].

Par exemple, une nanofeuille de graphène est un exemple typique d’une nanostructure 2D avec une épaisseur dans la gamme nanométrique. Théoriquement, le graphène monocouche a une épaisseur de 0,345 nm (épaisseur d’un atome) et jusqu’à 500 nm de diamètre. En fonction de leur composition chimique, les nanoparticules et les matériaux nanostructurés peuvent être classés en quatre types : les nanomatériaux organiques (par exemple, les micelles, les dendrimères, les polymères, les hydrogels, les nanoconjugués), les nanomatériaux inorganiques (par exemple, les métaux, les oxydes métalliques et les nanomatériaux céramiques), les nanomatériaux à base de carbone. nanomatériaux à base (fullerènes, nanofibres de carbone, diamants, nanotubes de carbone et graphène) et nanostructures composites [1,22].

La synthèse de produits nanométriques traditionnels contribue à la croissance économique actuelle et future de nombreux pays. Sur la base de la porosité, les nanomatériaux peuvent être classés en matériaux poreux et non poreux [3]. Les matériaux poreux ont une structure moléculaire moins dense pour permettre la circulation de l’air ou l’absorption d’atomes, d’ions et de molécules. Les matériaux non poreux sont plus denses, n’absorbent pas bien et permettent un flux d’air limité. Les nanomatériaux mésoporeux (ou super-nanoporeux) sont des matériaux nanoporeux avec des pores de 2 à 50 nm de diamètre [23,24]. Des recherches récentes se sont concentrées sur les nanomatériaux mésoporeux pour délivrer des agents thérapeutiques aux cellules tumorales avec peu de fuite de médicament dans les cellules saines. La porosité élevée, la fonctionnalité de surface et la petite taille des pores des nanoparticules mésoporeuses permettent une libération contrôlée et un chargement efficace du médicament au site cible [22].

 

Exemple 7  qui nous prouvent l’Exposition aux nanoparticules : un risque pour le cerveau à prendre très au sérieux

Maître de Conférences en Neurosciences, Université de Bordeaux

Vous avez dit « nano » ?

les nanoparticules ont des propriétés physico-chimiques uniques. Car plus la taille d’une particule est réduite, plus le rapport surface/volume augmente, plus sa surface d’échange et sa réactivité s’accroissent. De quoi en faire un matériau intéressant pour toutes sortes d’usages. Ainsi, aujourd’hui, les nanoparticules sont de plus en plus utilisées dans différents domaines de l’activité humaine (automobile, électronique, énergie, agroalimentaire, cosmétique, médecine…).

Les nanoparticules d’oxyde de métal, notamment, font partie des nanomatériaux les plus couramment utilisés dans les produits de consommation à usage quotidien tels les peintures, les emballages alimentaires, les aliments eux-mêmes, les crèmes solaires, les dentifrices, ou encore les médicaments. Par exemple, des nanoparticules de dioxyde de silicium sont ajoutées au sel, au sucre et à la farine comme agent antiagglomérant ; les nanoparticules d’argent, elles, sont utilisées dans les emballages alimentaires pour leurs propriétés antibactériennes. Dans les écrans solaires, la présence de nanoparticules d’oxyde de zinc bloque les rayons ultraviolets et rend les crèmes invisibles. Enfin, les nanoparticules de dioxyde de titane sont largement utilisées pour blanchir et augmenter la brillance des confiseries et des dentifrices.

Danger pour les neurones

Une des questions majeures soulevées par l’augmentation de la production et de l’utilisation des nanoparticules concerne le risque sanitaire que pourrait engendrer l’exposition croissante, répétée et continue de la population à ces composés chimiques. Inhalées, ingérées ou encore traversant les plans cutanés, les nanoparticules peuvent emprunter le flux sanguin et atteindre l’ensemble des organes pour s’y accumuler.

Chercheurs dans le domaine des neurosciences, nous nous intéressons au développement et au fonctionnement du système nerveux, et plusieurs effets des nanoparticules sur le cerveau ont déjà pu être observés par différentes équipes de recherche à travers le monde. Dans un premier temps, des études ont montré qu’elles peuvent endommager la barrière hématoencéphalique (barrière protectrice du cerveau), ce qui pourrait avoir pour conséquence de la rendre plus perméable à d’autres produits potentiellement neurotoxiques.

Nanoparticules et respiration

La respiration, fonction vitale, est assurée chez les mammifères par des réseaux de neurones localisés à la base du cerveau dans une région appelée tronc cérébral. L’activité de ces centres respiratoires permet de contracter rythmiquement les muscles de la respiration, assurant ainsi le déplacement de l’air dans les poumons. Tout dysfonctionnement engendre des atteintes de la fonction respiratoire. Dans ce contexte, et avec le soutien de l’Agence nationale de sécurité sanitaire et du Fonds de recherche en santé respiratoire/Fondation du souffle, nous étudions chez des souris et des rats nouveau-nés les effets respiratoires causés par l’exposition aiguë (une seule exposition à des doses élevées) ou chronique (expositions répétées à de faibles doses) aux nanoparticules d’oxyde de zinc ou de dioxyde de titane, nanomatériaux de synthèse parmi les plus couramment utilisés dans des produits de consommation à usage quotidien.

Les résultats sont alarmants ! Ainsi, l’exposition aiguë aux nanoparticules de zinc déclenche chez les animaux nouveau-nés une accélération anormale suivie d’un arrêt définitif du rythme respiratoire. Récemment, des effets similaires ont été observés lors d’expositions chroniques aux nanoparticules de dioxyde de titane. Comme l’illustre l’image ci-dessous, l’ingestion de ces particules par des souris au cours de la gestation induit chez les souriceaux une fréquence respiratoire anormalement élevée.

On l’aura compris : la période périnatale est cruciale pour le développement normal du système nerveux des mammifères, souris comme humains. Sa vulnérabilité aux agressions environnementales impose de limiter l’exposition aux nanoparticules avant et après la naissance. Même si depuis une dizaine d’années différents programmes de recherche ont été lancés sur les nanoparticules pour répondre aux inquiétudes que soulèvent leurs possibles effets sur la santé, de nombreuses inconnues subsistent quant aux risques sanitaires encourus, notamment pour le cerveau et le système nerveux en général.

Les enseignements tirés des crises sanitaires (comme l’exposition à l’amiante par exemple) doivent inciter, voire obliger la communauté scientifique et médicale à développer rapidement le plus grand nombre de modèles d’étude visant à analyser l’impact de ces produits manufacturés sur la santé. Car, pour le moment, on ne peut pas éviter les produits contenant des nanoparticules. Comme le précise le Dr Marion Tissier-Raffin, la réglementation applicable est soit insuffisante (le règlement européen REACH permet aux nanomatériaux d’y échapper, en raison grandement des critères juridiques retenus pour sa mise en œuvre), soit quasiment non appliqué : dans un rapport de 2017, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a souligné le non- respect de l’obligation d’étiquetage des nanomatériaux utilisés comme ingrédients.

Source ( références)

Didier Morin

Professeur en Neurosciences, Université de Bordeaux

Laurent Juvin

Maître de Conférences en Neurosciences, Université de Bordeaux

https://theconversation.com/exposition-aux-nanoparticules-un-risque-

Étape 0

Stabilisation des scénarios : Popularisation des scénarios par les années 2000- 2022

ÉTAPE 1: 1980/ 1990 création du corona virus ( la couronne)  comme prétexte pour creer vax a travers les animaux

Famille des Coronaviridae, dont les Coronavirus et notamment le SARS-CoV (responsable du SRAS) et le SARS-CoV-2 (responsable de la maladie à coronavirus 2019)

1SRAS en 2003,  

Le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est une maladie infectieuse des poumons (pneumonie aiguë) due à un coronavirus, le SARS-CoV, apparu pour la première fois en Chine en 1, qui a provoqué une épidémie à partir de dans 29 pays, infecté plus de 8 000 personnes et fait au moins 774 morts. La maladie s’est manifestée jusqu’en .

2 SARS-CoV 2019

Le coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère, SARS-CoV (acronyme anglais de severe acute respiratory syndrome coronavirus), SARS-CoV-13 (pour bien le différencier du SARS-CoV-2 apparu en 2019) ou SARS-CoV Urbani4 d’après son découvreur, est le coronavirus responsable de l’épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) qui a sévi de 2002 à 2004. C’est une souche de l’espèce de coronavirus SARSr-CoV (pour SARS-related coronavirus, soit « coronavirus lié à un SRAS »). Cet agent infectieux serait apparu en novembre 2002 dans la province du Guangdong, en Chine. Entre le 1er novembre 2002 et le 31 août 2003, le virus aurait infecté 8 096 personnes dans une trentaine de pays, causant 774 décès, essentiellement en Chine, à Hong Kong, à Taïwan et en Asie du Sud-Est5. Issu d’une espèce de coronavirus bien implantée chez les chauve-souris (Rhinolophes), le SARS-CoV-1 infecte civettes, blaireaux et humains.

3 SARS-CoV-2 apparu en 2019 – Coronovirus

Le SARS COV 2, représente une nanopartiucle doté de nanotechnologie et de biotechnologie – Polymerase corona – c’est pour cela que l’on appel la CORONA. C’est une photocopie du SRAS EN 2003, SARS COV 2004, POUR DEVENIR 20 ANS APRÈS UNE véritable ÉPIDÉMIE.  LE PROGRAMME (SCÉNARIO) A COMMENCER EN 2000, ET A  ÉTÉ DIVISÉ EN PLUSIEURS ÉTAPES. NE CRÉANT AUCUNE CRISE SANITAIRE NI VACCINS, NI FERMETURE DES PAYS AVEC CONFINEMENT DE 2003 A 2019 . LES ÉTATS À L’AIDE DES ENTREPRISES  ONT INNOVÉ DES TECHNOLOGIES EN S’APPUYANT DU SCÉNARIO 1 ET 2 DONT LES MALADIES QU’ILS ONT INVENTÉS.  LES VIRUS OU Parasite ne ; En réalité, ce sont des nanotechnologie, de l’ingénieirie, de la robotique

Dés la création ( non une découverte) d’un virus, par exemple le SARS COV, ils sont enregistrés sur :

un ordinateur quantique –

à ADN

« Nous verrons au fil de la lecture que les documents, les rapports, les films dont publications attestent les faits. Je vous transmet les données récoltés par certains chercheurs veuillez vous référé aux autres étapes et exemples*)ÉTAPE 2 : 2000 2005 mise en place du scénario

Modifiée à plusieurs reprises avec différent algorithme et manipulation numérique en 2003, médiatisé comme vivant (biologique), il est devenue le covid19 en 2019. Ceci n’est pas une hypothèse, avec les brevets (listé ci-dessous et faits), vous comprendrez que l’on peut faire n’importe quoi une fois que nous avons séquencé synthétiquement des produits chimiques à l’aide d’un ordinateur – comme le banquier quand vous lui demandez de l’argent : c’est fictif – des chiffres. Ce qui permet d’offrir une nouvelle fenêtre d’opportunités pour le domaine des technologies NBIC – Nanotechnologie – science – Biotechnologie – IA – Cognitif  Réf : la 4eme révolution – klaus schwab.

Nul besoin d’avoir des puisqu’ils peuvent falsifiés les données sur papier ou des statistiques, comme se fut le cas pour le virus de la Vous ne saviez pas que le Covid 19 existait déjà sous le nom sar cov ? Il a juste été modifié dans la pensée des individus à travers les chiffres qui ont été trafiqués.

Exemple 1 the SARS-coronavirus nsp7+nsp8 complex is a unique multimeric RNA polymerase capable of both de novo initiation and primer extension  2012
Nucleic Acids Research, Volume 40, Issue 4, 1 February 2012, Pages 1737–1747, https://doi.org/10.1093/nar/gkr893

Polymerase activity assays

VF traduit 

Dosages d’activité polymérase
Les substrats oligoribonucléotidiques utilisés pour les essais de polymérase sont répertoriés dans le tableau 1 et ont été préparés comme décrit précédemment (10). Les tests d’extension d’amorce pour nsp8, la polyprotéine nsp7-8 et le complexe nsp(7+8) ont été essentiellement réalisés comme décrit précédemment pour le SARS-CoV nsp12 (10, 11). Dans chaque réaction d’extension d’amorce, typiquement 1 µM de nsp8 de type sauvage ou mutant a été incubé avec 4 mM MgCl 2 , 50 µM GTP, 50 µM ATP, 0,17 µM [α- 32 P]ATP, 1 mM DTT, 0,1 % Triton X -100, KCl 10 mM et Tris 20 mM (pH 9,5). Au plus, 10 mM de NaCl et 5% de glycérol ont été introduits avec le tampon de stockage nsp8. Les gels ont été exécutés et analysés comme décrit précédemment (10). Pour convertir le signal du phosphorimager en quantité de [α- 32 P]AMP incorporé, une série de dilutions de 10 -2 à 10 -5 du stock de [α- 32 P]ATP a été repérée en triple sur du papier filtre Whatman et exposée à côté du gel PAGE. La quantité de marqueur incorporé a finalement été corrigée pour la concentration de nucléotides concurrents non marqués présents dans le mélange réactionnel.

The oligoribonucleotide substrates used for polymerase assays are listed in Table 1 and were prepared as described previously ( 10 ). Primer-extension assays for nsp8, the nsp7-8 polyprotein, and the nsp(7+8) complex were essentially performed as described previously for SARS-CoV nsp12 ( 10 , 11 ). In each primer-extension reaction, typically 1 µM wild-type or mutant nsp8 was incubated with 4 mM MgCl 2 , 50 µM GTP, 50 µM ATP, 0.17 µM [α- 32 P]ATP, 1 mM DTT, 0.1% Triton X-100, 10 mM KCl and 20 mM Tris (pH 9.5). At most, 10 mM NaCl and 5% glycerol were introduced with the nsp8 storage buffer. Gels were run and analysed as described previously ( 10 ). To convert the phosphorimager signal into the amount of [α- 32 P]AMP incorporated, a 10 −2 to 10 −5 dilution series of the [α- 32 P]ATP stock was spotted in triplicate on Whatman filter paper and exposed alongside the PAGE gel. The amount of incorporated label was ultimately corrected for the concentration of competing, unlabelled nucleotides present in the reaction mixture.

RAPPEL DE CE QUE SONT LES POLYMERE SYNTHÉTIQUES – Synthèse chimique

Enzyme qui catalyse l’enchaînement des nucléotides lors de la synthèse de l’ADN ou de l’ARN. (Elle est utilisée en laboratoire dans la technique de la PCR [polymerase chain reaction].)

Les polymérases sont des enzymes qui ont pour rôle la synthèse d’un brin de polynucléotide (ADN ou ARN), le plus souvent en utilisant un brin complémentaire comme matrice et des nucléotides triphosphate (NTP ou dNTP) comme monomères
Les polymérases sont caractérisées par la nature du polymère qu’elles synthétisent et celle du polymère qu’elle utilisent comme matrice (ADN ou ARN), lorsqu’elles en utilisent un puisque certaines polymérases n’ont pas besoin de matrice.

Source : https://www.researchgate.net/figure/FIGURES_fig1_344296856

 

EXEMPLE 2 2021 Structural biology of SARS-CoV-2 and implications for therapeutic development

To date, there has been a lack of effective therapies to treat COVID-19. Due to the rampant and continuous spread of COVID-19, it is a matter of urgency to identify and characterize drug and vaccine targets for SARS-CoV-2. The genome of SARS-CoV-2 is close to 30 kb on size, contains 14 open reading frames (ORFs) and encodes 29 viral proteins. Approximately two thirds of the 5′ end of the SARS-CoV-2 genome encodes two overlapping polyproteins: pp1a and pp1ab12. These two polyproteins are digested by two viral proteases into 16 non-structural proteins (NSPs), which are essential for viral replication and transcription (Fig. 1a). Four ORFs at the 3′ terminus of the viral genome encode a canonical set of structural proteins that include the nucleocapsid (N), spike (S) protein, membrane (M) protein and envelope (E) protein, which are responsible for virion assembly and also participate in suppression of the host immune response. A series of accessory genes, which encode accessory proteins (ORF3a, ORF3b, ORF6, ORF7a, ORF7b, ORF8b, ORF9b and ORF14), lie between these structural genes. The accessory proteins are involved in regulating viral infection but may not be incorporated into the virion, except for the structural proteins ORF3a and ORF7a. 
 
VF traduit 
À ce jour, il y a eu un manque de thérapies efficaces pour traiter le COVID-19. En raison de la propagation effrénée et continue du COVID-19, il est urgent d’identifier et de caractériser les cibles médicamenteuses et vaccinales pour le SRAS-CoV-2. Le génome du SRAS-CoV-2 a une taille proche de 30 kb, contient 14 cadres de lecture ouverts (ORF) et code 29 protéines virales. Environ les deux tiers de l’extrémité 5′ du génome du SARS-CoV-2 codent pour deux polyprotéines qui se chevauchent : pp1a et pp1ab12. Ces deux polyprotéines sont digérées par deux protéases virales en 16 protéines non structurelles (NSP), essentielles à la réplication et à la transcription virales (Fig. 1a). Quatre ORF à l’extrémité 3 ‘du génome viral codent pour un ensemble canonique de protéines structurelles qui comprennent la nucléocapside (N), la protéine de pointe (S), la protéine membranaire (M) et la protéine d’enveloppe (E), qui sont responsables de l’assemblage du virion et participent également à la suppression de la réponse immunitaire de l’hôte. Une série de gènes accessoires, qui codent pour des protéines accessoires (ORF3a, ORF3b, ORF6, ORF7a, ORF7b, ORF8b, ORF9b et ORF14), se situent entre ces gènes structurels. Les protéines accessoires sont impliquées dans la régulation de l’infection virale mais peuvent ne pas être incorporées dans le virion, à l’exception des protéines structurales ORF3a et ORF7a.

OUI ! ENCORE DES POLYMÈRE DÉFINIS COMME ARN MESSAGER ( CHIMIE DE SYNTHÈSE ) ! FABRIQUÉ EN LABORATOIRE OU ENREGISTRÉ DANS UN ORDINATEUR, COMME L’ ATTESTE LES DESSINS ? DES DESSINS COLORIÉS AVEC DES LOGICIELS !  Regardez bien la réalité et la CGI.   Lisons la définition : Protein biosynthesis

Protein biosynthesis

La synthèse des protéines peut être divisée en deux grandes phases : la transcription et la traduction. Au cours de la transcription, une section d’ADN codant pour une protéine, appelée gène, est convertie en une molécule matrice appelée ARN messager (ARNm). Cette conversion est effectuée par des enzymes, appelées ARN polymérases, dans le noyau de la cellule.[2] Chez les eucaryotes, cet ARNm est initialement produit sous une forme prématurée (pré-ARNm) qui subit des modifications post-transcriptionnelles pour produire des ARNm matures. L’ARNm mature est exporté du noyau cellulaire via les pores nucléaires vers le cytoplasme de la cellule pour que la traduction se produise. Lors de la traduction, l’ARNm est lu par des ribosomes qui utilisent la séquence nucléotidique de l’ARNm pour déterminer la séquence d’acides aminés. Les ribosomes catalysent la formation de liaisons peptidiques covalentes entre les acides aminés codés pour former une chaîne polypeptidique.

https://en.wikipedia.org/wiki/Protein_biosynthesis

Je vous donne ici, des Films, conférences à ce sujet   :  
ALIEN COVENANT
BIENVENUE A GATACCA  
 

Étape 1Adémontrant que le covid19 n’existe pas : « il existe seulement sur ordinateur – générant des chiffres ne correspondant pas a la réalité – 99% de vivant. »

Ruquier, démontrant que le covid19 n’existe pas ( il existe seulement sur ordinateur – générant des chiffres)

L’imagerie générée par ordinateur, abrégée en CGI, crée un contenu visuel fixe ou animé avec un logiciel informatique. CGI est également appelé imagerie 3D ou rendu 3D. CGI fait généralement référence à l’infographie 3D utilisée pour créer des personnages, des scènes et d’autres effets spéciaux dans les films, la télévision et les jeux.

Lacombe face à Ruquier : la Réelle Mortalité du COVID

 

Étape 2 Financement des agendas 2005 – 2010 Feuilles de route pour les décideurs politiques :

1-Feuilles de route pour les acteurs ( scénario)

2- Financement des Entreprises (mise en place du scénario) – permettant aux entreprises  de créer et innover dans les nouvelles thérapies géniques : vaccins ARN’ nanoparticules NBIC – Puce a ADN – LUCIFERASE – TRANSCRIPTASE),  »  Nous y verrons le rapport de Klaus schwab – « covid19 great reset » plus bas, dont celui de Rockefeller LOCKED STEP.

Popularisation des technologies covid19

Faits n°1 Les nanotechnologies contre la Covid-19

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, les technologies à l’échelle du nanomètre (nanotechnologies) peuvent être utilisées pour combattre le virus. Elles recèlent un énorme potentiel dans le diagnostic, le traitement et la prévention de la Covid-19.

Les nanotechnologies peuvent aider à lutter contre la Covid-19 grâce à différentes approches : l’observation des virus à l’aide d’instruments dont la résolution est adaptée à la taille du virus et la suppression de la contamination virale.

En particulier par :

  • La conception d’équipements de protection individuelle (EPI) sûrs contre les infections pour améliorer la sécurité des travailleurs de la santé et la mise au point de désinfectants antiviraux et de revêtements de surface efficaces, capables d’inactiver le virus et d’empêcher sa propagation.

    • La conception de nanocapteurs hautement spécifiques et sensibles pour identifier rapidement l’infection ou la réponse immunologique.

    • Le développement de nouveaux médicaments, avec une activité améliorée, une toxicité diminuée et une libération prolongée, ainsi que des tissus ciblés, par exemple, vers les poumons.

    • La mise au point d’une vaccination à base de nanotechnologie pour stimuler les réponses immunitaires humorales et cellulaires.

    Faits n°2Utiliser les nanotechnologies pour la détection des virus et le diagnostic

    On a du mal à s’imaginer comment il est possible de visualiser ces virus. Tout d’abord il existe en physique un instrument qui est bien utile pour aller sonder les objets de tailles nanométriques c’est le microscope à force atomique (Atomic Force Microscope).

    Le principe repose sur une pointe en silicium de hauteur 7 à 15 nanomètres (nm) de hauteur qui permet de balayer la surface en contact. 1 nm correspond à 1 mètre divisé par 1 milliard et 1 milliard correspond à compter pendant 30 ans toutes les secondes. Les déplacements sont mesurés avec un laser qui se réfléchit sur la surface de la pointe et qui mesure les variations de topographies à l’aide d’une photodiode dont la surface est divisée en 4 quadrants. Les informations sont ensuite traitées par l’électronique pour reconstituer une image. Une autre utilisation de ce microscope consiste à appuyer sur la surface et regarder comment la pointe s’enfonce dans le matériau. On mesure de cette façon la force qu’il faut pour appuyer. Cette information permet d’obtenir la dureté du matériau.

    Des mesures à l’AFM du virion SARS-CoV-2 ont été faites. Le virion est la particule virale composée d’un acide nucléique et d’une enveloppe de protection, il présente en surface une brosse dynamique en raison de la flexibilité et du mouvement rapide des protéines en pointe. Ces virions sont très souples et capables de se remettre de perturbations mécaniques importantes. La surface du virion devient progressivement dénudée de pointes lors de l’exposition thermique. La mesure à l’AFM du virion donne une hauteur de 62 nm. Le nombre de pointes qui couvre la surface est d’environ 61 (350 pour le virus de la grippe) mais ce nombre est variable au cours du processus de maturation dans la cellule infectée et ils sont surtout très dynamiques. Leur hauteur est d’environ 13 nm et ils sont séparés de 21 nm.

    Un autre type d’instrument utilisant la nanotechnologie sont les plates-formes de biocapteurs fondées sur la résonance plasmonique de surface (SPR) (celle qui donne la couleur des vitraux des cathédrales). Cette technique optique très sensible détecte les changements d’indice de réfraction se produisant à l’interface d’une fine couche d’un métal de quelques nanomètres d’épaisseur, permettant de surveiller les interactions biochimiques en temps réel. Le capteur est capable de mesurer tout changement d’indices sur la surface de la couche métallique sur des hauteurs de quelques nanomètres.

https://theconversation.com/les-nanotechnologies-contre-la-covid-19-154776

En 2009, un partenariat a été conclu entre IBM et le CalTech, visant à produire des « puces à ADN »11. Un groupe travaille à la fabrication de ces circuits intégrés à acides nucléiques au sein même du CalTech. Une de ces puces calcule des racines carrées entières12. Un compilateur 13 a été écrit en Perl. https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordinateur_%C3%A0_ADN

DNA MICRO ARRAY 

Une puce à ADN (également connue sous le nom de puce à ADN ou biopuce) est une collection de points d’ADN microscopiques attachés à une surface solide. Les scientifiques utilisent des puces à ADN pour mesurer simultanément les niveaux d’expression d’un grand nombre de gènes ou pour génotyper plusieurs régions d’un génome. Chaque point d’ADN contient des picomoles (10 à 12 moles) d’une séquence d’ADN spécifique, appelées sondes (ou rapporteurs ou oligos). Il peut s’agir d’une courte section d’un gène ou d’un autre élément d’ADN utilisé pour hybrider un échantillon d’ADNc ou d’ARNc (également appelé ARN antisens) (appelé cible) dans des conditions très strictes. L’hybridation sonde-cible est généralement détectée et quantifiée par détection de cibles marquées par fluorophore, argent ou chimiluminescence pour déterminer l’abondance relative des séquences d’acide nucléique dans la cible. Les matrices d’acides nucléiques d’origine étaient des macro-matrices d’environ 9 cm × 12 cm et la première analyse informatisée basée sur l’image a été publiée en 1981.[1] Il a été inventé par Patrick O. Brown. Un exemple de son application est dans les réseaux de SNP pour les polymorphismes dans les maladies cardiovasculaires, le cancer, les agents pathogènes et l’analyse GWAS. Il est également utilisé pour l’identification des variations structurelles et la mesure de l’expression des gènes.

2 Une puce à ADN est un ensemble de molécules d’ADN fixées en rangées ordonnées sur une petite surface qui peut être du verre, du silicium ou du plastique. Cette biotechnologie récente permet d’analyser le niveau d’expression des gènes (transcrits) dans une cellule, un tissu, un organe, un organisme ou encore un mélange complexe, à un moment donné et dans un état donné par rapport à un échantillon de référence.

Les puces à ADN sont aussi appelées puces à gènes, biopuces ou par les termes anglais « DNA chip, DNA-microarray, biochip ». Les termes français microréseau d’ADN et micromatrice d’ADN sont aussi des termes proposés par l’Office québécois de la langue française1.

Le principe de la puce à ADN repose sur la propriété que possède l’ADN dénaturé (simple brin) de reformer spontanément sa double hélice lorsqu’il est en présence d’un brin complémentaire (réaction d’hybridation). Les quatre bases nucléiques de l’ADN (A, G, C, T) ont en effet la particularité de s’apparier deux à deux par des liaisons hydrogène (A = T et T = A ; G ≡ C et C ≡ G).

On parle de sonde (fragment d’ADN synthétique représentatif des gènes dont on cherche à étudier l’expression, fixé de façon covalente à la surface de la biopuce) et de cible (ARNm que l’on cherche à identifier et/ou à quantifier (échantillon)). Les cibles sont marquées par fluorescence

Faits n°3   PFIZER ET IDO BACHELET  QUI FUSIONNENT

Bar Ilan University to work with Pfizer Inc. to evaluate drug delivery via DNA Nanorobots

BIRAD – Bar Ilan University Research and Development Company Ltd. (BIRAD), et le laboratoire de bioconception dirigé par le Dr Ido Bachelet à l’Université Bar Ilan, ont annoncé que BIRAD a conclu un accord d’évaluation avec Pfizer Inc. Cet accord vise à obtenir un une meilleure compréhension des nanorobots à ADN en tant que porteurs potentiels de différentes protéines pour d’éventuels nouveaux traitements. Les termes du contrat n’ont pas été dévoilés. Les travaux d’évaluation du BIRAD et de Pfizer associent les travaux pionniers de chercheurs universitaires dans le domaine des nanorobots à ADN à l’expertise de Pfizer dans la conception et la fourniture de petites molécules et de produits biothérapeutiques. Les nanorobots passent de la science-fiction aux solutions appliquées « L’humanité n’a pas encore réussi à développer une machine capable de communiquer directement avec les structures biologiques, les processus biologiques et de les affecter ce faisant », a déclaré le Dr Bachelet. « Cependant, le développement de telles machines peut avoir des conséquences dramatiques sur nos vies et peut nous permettre d’aider à gérer et à contrôler les processus de notre corps au moment où ils se forment. Dans notre laboratoire, nous développons des nanorobots à partir du bloc de construction biologique le plus élémentaire, l’ADN, et nous espérons un jour utiliser ces nanorobots à des fins médicales et industrielles.

L’Université Bar Ilan est l’établissement d’enseignement supérieur qui connaît la croissance la plus rapide en Israël. Au cours de la dernière décennie, une concentration accrue sur les sciences naturelles a entraîné la croissance de l’Université de deux facultés scientifiques à quatre, y compris une faculté d’ingénierie, une école de médecine et la création du plus grand centre de nanotechnologie d’Israël. Le BIRAD accorde une grande importance aux interactions Industrie – Enseignement. Nous espérons que la formation de collaborations uniques maximisera le potentiel de recherche universitaire, transformant finalement ce potentiel en applications pratiques.

Source PFIZER.com

Bar Ilan University to work with Pfizer Inc. to evaluate drug delivery via DNA Nanorobots

https://www.pfizer.com/news/press-release/press-release-detail/bar-ilan-university-work-pfizer-inc-evaluate-drug-delivery

Faits n°4 PFIZER ET IDO BACHELET  QUI UTILISENT  DES NANOROBOTS COMME TECHNIQUES DE TH2RAPIE, COMME DANS LES VACCINS COVID 19 ET AUTRES développements EN COURS DE FINANCEMENT :  NBIC – VACCIN PFIZER ET ILAN Ido Bachelet 

Le moonshot d’Ido Bachelet d’utiliser la nanorobotique pour la chirurgie a le potentiel de changer des vies à l’échelle mondiale. Mais qui est l’homme derrière le Moonshot ?

Ido est diplômé de l’Université hébraïque de Jérusalem avec un doctorat en pharmacologie et thérapeutique expérimentale. Ensuite, il a fait deux postdocs; un en ingénierie au MIT et un en biologie synthétique dans le laboratoire de George Church au Wyss Institute à Harvard.

Aujourd’hui, son groupe à l’Université Bar-Ilan conçoit et étudie diverses technologies inspirées par la nature.

ACTIVE LA TRADUCTION EN VF

 

fAITS n°5 NANOSCALE MACHINES / FUTURE WITH MOLECULE _ NEIL CHAMPNESS

Étape 3 : Application des scénarios (Feuilles de route pour les acteurs – LOCKED STEP)

 1 Faire porter des masques contenant du graphène et des bio sensors.

2 Appliquer la Distanciation pour la reconnaissance facial à travers les PCR SYNTHETIQUE qui se relient aux némurique – 

3 Application du digitale

4 Obliger des enfants à se laver les mains avec des produits chimiques (contenant des parasites et des nanoparticules !).

5 Pousser les humains à ne plus se toucher et se côtoyer dans les années à venir.

6 Attente des effets psychotraumatiques provoqués par la peur

Citation du rapports de Rockfeller en 2012 au sujet des épidémies et de leurs fenêtres d’opportunités.

Scénarios pour le Futur de La technologie

et Développement international

PDF en français à telecharger dans le chapitre dédiée  » LOCKED STEP »

Popularisation du scénario etape 3

 

 

1er EXEMPLE AVEC rockefeller et LOCKED STEP_ PROGRAMME DE PREDICTION PUBLIÉ EN 2012, que nous avons vue plus haut dans l »étape 4 : Application des scénarios (Feuilles de route pour les acteurs – LOCKED STEP) et des effets psychotraumatiques provoqués par la peur ( avec des personnes qui osent faire porter des masques contenant du graphène et des bio sensors.)

Scénarios pour le Futur de La technologie

et Développement international

 

ÉTAPE DE VERROUILLAGE p18

Un monde de contrôle gouvernemental descendant plus strict et de leadership plus autoritaire, avec une innovation limitée et une répulsion croissante des citoyens

En 2012, la pandémie que le monde prévoyait depuis des années a finalement frappé. Contrairement à la grippe H1N1 de 2009, cette nouvelle souche de grippe – provenant d’oies sauvages – était extrêmement virulente et mortelle. Même les pays les plus préparés à une pandémie ont été rapidement submergés lorsque le virus s’est répandu dans le monde entier, infectant près de 20% de la population mondiale et tuant 8 millions en seulement sept mois, la majorité d’entre eux étant de jeunes adultes en bonne santé. La pandémie a également eu un effet mortel sur les économies: la mobilité internationale des personnes et des marchandises a été stoppée, affaiblissant des industries comme le tourisme et brisant les chaînes d’approvisionnement mondiales. Même localement, des magasins et des immeubles de bureaux normalement animés sont restés vides pendant des mois, sans employés ni clients.

La pandémie a recouvert la planète – bien qu’un nombre disproportionné soit mort en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique centrale, où le virus s’est propagé comme une traînée de poudre en l’absence de protocoles de confinement officiels. Mais même dans les pays développés, l’endiguement était un défi. La politique initiale des États-Unis de «décourager fortement» les citoyens de prendre l’avion s’est avérée mortelle dans sa clémence, accélérant la propagation du virus non seulement à l’intérieur des États-Unis mais à travers les frontières. Cependant, quelques pays s’en sont mieux tirés – la Chine en particulier. L’imposition et l’application rapides par le gouvernement chinois d’une quarantaine obligatoire pour tous les citoyens, ainsi que son scellement instantané et quasi hermétique de toutes les frontières, ont sauvé des millions de vies, stoppant la propagation du virus bien plus tôt que dans d’autres pays et permettant une Publier-

En 2012, la pandémie que le monde prévoyait depuis des années a finalement frappé. Contrairement à la grippe H1N1 de 2009, cette nouvelle souche de grippe – provenant d’oies sauvages – était extrêmement virulente et mortelle. Même les pays les plus préparés à une pandémie ont été rapidement submergés lorsque le virus s’est répandu dans le monde entier, infectant près de 20% de la population mondiale et tuant 8 millions en seulement sept mois, la majorité d’entre eux étant de jeunes adultes en bonne santé. La pandémie a également eu un effet mortel sur les économies: la mobilité internationale des personnes et des marchandises a été stoppée, affaiblissant des industries comme le tourisme et brisant les chaînes d’approvisionnement mondiales. Même localement, des magasins et des immeubles de bureaux normalement animés sont restés vides pendant des mois, sans employés ni clients.

La pandémie a recouvert la planète – bien qu’un nombre disproportionné soit mort en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique centrale, où le virus s’est propagé comme une traînée de poudre en l’absence de protocoles de confinement officiels. Mais même dans les pays développés, l’endiguement était un défi. La politique initiale des États-Unis de «décourager fortement» les citoyens de prendre l’avion s’est avérée mortelle dans sa clémence, accélérant la propagation du virus non seulement à l’intérieur des États-Unis mais à travers les frontières. Cependant, quelques pays s’en sont mieux tirés – la Chine en particulier. L’imposition et l’application rapides par le gouvernement chinois d’une quarantaine obligatoire pour tous les citoyens, ainsi que son scellement instantané et quasi hermétique de toutes les frontières, ont sauvé des millions de vies, stoppant la propagation du virus bien plus tôt que dans d’autres pays et permettant une Publier-

portaient des gilets pare-balles arborant un écusson de leur drapeau national. Des réglementations technologiques strictes ont étouffé l’innovation, maintenu les coûts élevés et freiné l’adoption. Dans le monde en développement, l’accès aux technologies «approuvées» s’est accru, mais au-delà, il est resté limité: le lieu de l’innovation technologique se trouve en grande partie dans le monde développé, laissant de nombreux pays en développement à l’abri des technologies que d’autres considèrent comme «meilleures» pour eux. Certains

« IL EST POSSIBLE DE DISCIPLINER ET DE CONTRÔLER CERTAINES SOCIÉTÉS PENDANT UN TEMPS, MAIS PAS TOUT LE MONDE ENTIER. »

– GK Bhat, TARU Leading Edge, Inde

les gouvernements ont trouvé cela condescendant et ont refusé de distribuer des ordinateurs et d’autres technologies qu’ils se moquaient de «seconde main».
Pendant ce temps, les pays en développement disposant de plus de ressources et de meilleures capacités ont commencé à innover en interne
pour combler seuls ces lacunes.

Pendant ce temps, dans le monde développé, la présence de tant de règles et de normes descendantes a grandement inhibé l’activité entrepreneuriale. Les scientifiques et les innovateurs ont souvent été informés par les gouvernements des axes de recherche à poursuivre et ont été orientés principalement vers des projets qui rapporteraient de l’argent (par exemple, le développement de produits axés sur le marché) ou étaient des «paris sûrs» (par exemple, la recherche fondamentale), laissant plus de risques ou d’innovation domaines de recherche largement inexploités. Les pays aisés et les entreprises monopolistiques dotées de gros budgets de recherche et développement ont encore fait des progrès significatifs, mais la propriété intellectuelle derrière leurs percées est restée enfermée derrière une protection nationale ou d’entreprise stricte. La Russie et l’Inde ont imposé des normes nationales strictes pour la supervision et la certification des produits liés au cryptage et de leurs fournisseurs – une catégorie qui en réalité signifiait toutes les innovations informatiques. Les Etats Unis

Surtout dans les pays en développement, agir dans l’intérêt de son propre pays signifiait souvent rechercher des alliances pratiques qui correspondent à ces

intérêts – qu’il s’agisse d’accéder aux ressources nécessaires ou de se regrouper pour réaliser la croissance économique. En Amérique du Sud et en Afrique, les alliances régionales et sous-régionales sont devenues plus structurées. Le Kenya a doublé son commerce avec l’Afrique australe et orientale, alors que de nouveaux partenariats se développaient sur le continent. Les investissements de la Chine en Afrique se sont accrus à mesure que le marché de nouveaux emplois et infrastructures en échange d’un accès aux principaux minéraux ou aux exportations de produits alimentaires s’est avéré agréable pour de nombreux gouvernements. Les liens transfrontaliers ont proliféré sous la forme d’une aide officielle à la sécurité. Si le déploiement d’équipes de sécurité étrangères a été bien accueilli dans certains des États en faillite les plus terribles, les solutions universelles n’ont donné que peu de résultats positifs.

En 2025, les gens semblaient de plus en plus fatigués de tant de contrôle descendant et de laisser les dirigeants et les autorités faire des choix à leur place.

2eme EXEMPLE KLAUS SCHWAB REINITIALISATION GREAT RESET

Grande réinitialisation

Grande réinitialisation SELON WIKIPÉDIA

La grande réinitialisation, en anglais The Great Reset, parfois nommée en français Grand Reset, est le nom d’une proposition du Forum économique mondial (WEF) de planification économique pour reconstruire l’économie de manière durable après la pandémie de Covid-19. Elle est dévoilée en par le prince Charles (futur Charles III), prince héritier du trône du Royaume-Uni, et par Klaus Schwab, directeur du WEF1,2. Elle cherche à améliorer le capitalisme grâce à des investissements plus orientés vers le progrès mutuel[style à revoir] et en se concentrant davantage sur les initiatives environnementales.

La proposition du Forum économique mondial fait l’objet d’une théorie du complot selon laquelle la grande réinitialisation serait utilisée pour apporter des changements socialistes et écologistes, ainsi qu’un supposé nouvel ordre mondial2,3.

Propositions

Selon le Forum économique mondial (WEF), la pandémie de Covid-19 offre une occasion de façonner une reprise économique et l’orientation future des relations, des économies et des priorités mondiales4. Lorsque le prince Charles a présenté le plan, il a souligné que cela ne se produira que si les gens le veulent1.

Selon le prince Charles, la reprise économique doit mettre le monde sur la voie de la durabilité, les systèmes étant repensés pour y contribuer. La tarification du carbone a été mentionnée comme un moyen de contribuer à la durabilité. Il a également souligné que les innovations, la science et la technologie doivent être revigorées afin que nous puissions réaliser des percées importantes qui nous aident à rendre les idées durables plus rentables1. Selon le WEF, nous devons également nous adapter à la réalité actuelle en orientant le marché vers des résultats plus équitables, nous assurer que les investissements visent un progrès mutuel, y compris l’accélération des investissements respectueux de l’environnement, et lancer une quatrième révolution industrielle, en créant une infrastructure économique et publique numérique1,5.

Le prince Charles a souligné que le secteur privé serait le principal moteur du plan1. Selon Klaus Schwab, cela ne changerait pas le système économique, mais l’améliorerait plutôt en ce qu’il considère comme un « capitalisme responsable »6.

Réactions

Des responsables politiques comme Justin Trudeau, Joe Biden et Boris Johnson se sont prononcés en faveur du plan7.

À la suite de la diffusion d’un discours de de Justin Trudeau, dans lequel il parle des objectifs de l’Agenda 2030, une forte opposition fut exprimée par des personnalités médiatiques et influenceurs internet conservateurs, parmi lesquels Maxime Bernier, Ezra Levant, Tucker Carlson, Paul Joseph Watson et Glenn Beck2,8,9.

Au Canada, après le discours de Justin Trudeau, une pétition a été lancée par le député conservateur canadien Pierre Poilievre pour « arrêter la grande réinitialisation » ; la pétition a recueilli 80 000 signatures en moins de 72 heures10. Sa rhétorique a été critiquée par de nombreux commentateurs et comités de rédaction11,12,8. Le comité de rédaction du Toronto Star a critiqué la pétition en affirmant qu’elle « donnait de l’oxygène » à la théorie du complot sans fondement. Aengus Bridgman, un candidat au doctorat de McGill, a déclaré que le moment choisi pour la pétition de Poilievre était peu susceptible d’être une coïncidence13,10,14. Poilievre a répondu en disant qu’il citait simplement Trudeau et le WEF. Ahmed Al-Rawi, professeur à l’Université Simon Fraser, a affirmé que cette réaction était une mauvaise interprétation des attaques de Poilievre contre le gouvernement15. À peu près au même moment, le chef conservateur Erin O’Toole a critiqué l’idée d’une réinitialisation, affirmant que Trudeau utilisait la pandémie pour mettre en œuvre une expérience massive et risquée

 

3eme EXEMPLE KLAUS SCHWAB REPORT Top 10 Emerging Technologies of 2020

TRADUCTION VF

Microneedles for

Painless Injections

and Tests

Fewer trips to medical labs make care more accessible

Micro-aiguilles pour Injections indolores et Essais Moins de déplacements dans les laboratoires médicaux rendent les soins plus accessibles

 

Virtual Patients

Replacing humans with simulations could make clinical trials faster and safer

Patients virtuels Remplacer les humains par des simulations pourrait rendre les essais cliniques plus rapides et plus sûrs

Les vaccins potentiels qui n’étaient pas susceptibles de fonctionner auraient pu être identifiés tôt, réduisant ainsi les coûts des essais et évitant de tester de mauvais candidats vaccins sur des volontaires vivants.

 

Chaque jour, semble-t-il, un nouvel algorithme permet aux ordinateurs de diagnostiquer une maladie avec une précision sans précédent, renouvelant les prédictions selon lesquelles les ordinateurs remplaceront bientôt les médecins. Quoi si les ordinateurs pouvaient aussi remplacer les patients ? Si les humains virtuels avaient pu remplacer les personnes réelles à certaines étapes d’un essai de vaccin contre le coronavirus, par exemple, il aurait pu accélérer le développement d’un outil préventif et ralentir la pandémie. De même, des vaccins potentiels qui n’étaient pas susceptibles de fonctionner auraient pu être identifiés tôt, réduisant ainsi les coûts des essais et en évitant de tester les candidats vaccins médiocres sur des volontaires vivants. Voici quelques-uns des avantages de la « médecine in silico », ou le test de médicaments et de traitements sur des organes virtuels ou des systèmes corporels pour prédire comment une personne réelle réagira aux thérapies. Dans un avenir prévisible, de vrais patients seront nécessaires dans les études de stade avancé, mais les essais in silico permettront de mener des premières évaluations rapides et peu coûteuses de l’innocuité et de l’efficacité, réduisant considérablement le nombre de sujets humains vivants nécessaires à l’expérimentation. Avec les organes virtuels, la modélisation commence par alimenter les données anatomiques tirées de l’imagerie non invasive à haute résolution de l’organe réel d’un individu dans un modèle mathématique complexe des mécanismes qui régissent la fonction de cet organe. Des algorithmes fonctionnant sur des ordinateurs puissants résolvent les équations et les inconnues résultantes, générant un organe virtuel qui ressemble et se comporte comme le chose réelle. Des essais cliniques in silico sont déjà en cours dans une certaine mesure. La Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, par exemple, utilise des simulations informatiques au lieu d’essais humains pour évaluer de nouveaux systèmes de mammographie. L’agence a également publié des conseils pour la conception d’essais de médicaments et de dispositifs incluant des patients virtuels.volontaires vivants.

Spatial Computing

The next big thing beyond virtual and augmented reality

Digital Medicine

Apps that diagnose and even treat what ails us

200m inquiries about COVID symptoms and treatments to AI bots

Whole-Genome

Synthesis

Next-level cell engineering

 

 

Étape 4 Introdction des morgellons dénommé par les scientifiques comme des nanowires – nanofils de synthèse appartenant à la famille des nanotechnologie NBIC ) dans le nez, à  travers les masques

Étape 5 Application du scénario et en attente du résultat –

 

Les soit disant virus invisibles qui ne tuent pas plus de 99,9% des habitants de la planète », permettent des mettre en place des nouvelles normes et de nouvelles lois à travers la peur. La peur permet aux états de pouvoir créer des agences de sécurité et de surveillance. vous enfermant par les mêmes personnes qui ont créer la peur. L’émotion et la réaction poussent  (nouvus ordo seclorum)  la population à suivre les feuilles de routes ( rapports attestant comment les décideurs politiques doivent se coordonner afin de suivre l’agenda).

Les épidémies font parties des fenêtres d’opportunités permettant aux entreprises de se faire de l’argent sur votre peur et votre docilité à toujours vouloir être en sécurité. Vouloir être en sécurité est inutile dans un monde ou la sécurité permet aussi d’ être suivie et prisonnier de ses propres peurs. En innovant et en créant des produits chimiques ( au travers des vaccins, ) contenant des adjuvants qui ne leurs coutent rien a produire, cela leurs permet de prévoir de nouvelles stratégies ( feuilles de routes)  leur créant de nouvelles opportunités :

Les médecins : la gestion du patient – le traitement par des produits chimiques – le suivie : ATTENDRE SI LES EFFETS CHIMIQUES PROVOQUENT UNE RÉACTION. LE PATIENT REPART AVEC DES PRODUITS TOXIQUES DANS LE CORPS.

« Il me faut du temps pour chercher, du temps pour analyser, du temps pour répertorier et regrouper, des journées à chercher pour comprendre comment les liens se font. Des années pour savoir comment ils se rejoignent. Je peux par la suite, faire une synthèse qui prouve la véracité des faits.» Se relient soi avec des images, des publications, des vidéos ( références), mon site devrait vous inciter à vous poser des questions et en débattre autour de vous. J’explique plus bas, pourquoi il est inutile pour moi de perdre mon temps et pourquoi je ne publie pas sur les sujets que la plupart des personnes voient a la télé et à travers les médias. Vous retrouverez les diverses catégories en bas de page.

 Étape 6  : Popularisation des vaccins et stratégies (santé des personnes avant 2020) et comparaison des technologies innovées pour le COVID19 (2000 -2019 -2020 -2021 -2022) :

 

1980 2000 effectué

2005-2010 effectué

2010- 2020 effectué –

2021 effectué – 2022  effectué.

Les fausses épidémies font parties des fenêtres d’opportunités

Les fausses épidémies font parties des fenêtres d’opportunités permettant aux entreprises de se faire de l’argent sur votre peur et votre docilité à toujours vouloir être en sécurité. Vouloir être en sécurité est inutile dans un monde ou la sécurité permet aussi d’ être suivie et prisonnier de ses propres peurs. En innovant et en créant des produits chimiques ( au travers des vaccins, ) contenant des adjuvants qui ne leurs coutent rien a produire, cela permet aux médecins et big pharma de produirent de nouveaux médicaments pour de nouvelles maladies. Les maladies sont inventées au fur et a mesure que les avancées technologiques avancent. Vous êtes certains, la toxicité ne sera pas divulgués, ils continueront à prévoir de nouvelles stratégies ( feuilles de routes) créant de nouvelles opportunités tout en tuant petit à petit le patient qui n’était qu’un simple client :

Les médecins : la gestion du patient – le traitement par des produits chimiques – le suivie : ATTENDRE SI LES EFFETS CHIMIQUES PROVOQUENT UNE REACTION. LE PATIENT REPART AVEC DES PRODUITS TOXIQUES DANS LE CORPS.

De nouvelles informations viendront se joindre aux précédentes et faire la relation entre l’humain – la robotique – les nanotechnologies et les NBIC : « un mélange d’eugénisme et de Transhumanisme. »

Si vous êtes capables de considéré que vous n’êtes pas manipulable, c’est que vous l’êtes déjà par votre façon de pensée. Votre égocentrisme à pris le dessus, quitte à ne plus savoir reconnaitre la vérité quand un être éveiller vous montre les documents. Votre réponse est Théorie du complot, car vous n’avez pas d’argument et faites ce que les autres répètent en toute conscience en croyant qu’ils sont intelligents. »
 
Le great Reset de Klaus Schwab (livre de 2020 ci-dessous en lien) et de DAVOS,à pour but de réinitialiser l’homme 1.0(biologique) à 2.0
 
Raymond kurzweill ( fondateur de Google – avec Larry page ) :

Raymond Kurzweil fait partie de l’Army Science Advisory Board, chargé de conseiller l’armée américaine dans les domaines scientifiques et techniques. Il a témoigné devant le Congrès sur le thème des nanotechnologies. Il voit un potentiel considérable dans ces technologies pour résoudre des problèmes mondiaux comme le changement climatique .Il prévoit que des nanorobots seront utilisés pour maintenir le corps humain en bonne santé et prolonger la durée de vie humaine. Il a souligné l’extrême danger des nanotechnologies mais fait valoir que, dans la pratique, les progrès ne peuvent pas être arrêtés, et toute tentative de le faire ne fera que retarder les progrès des technologies de défense, augmentant ainsi le danger.

 
Si vous êtes capables de considéré que tout ce qui existe est fait pour être en bonne santé, demandez-vous pourquoi il y a des métaux lourds, des produits chimiques, des organismes génétiquement modifiés dans votre alimentation, dans vos boissons et dans les médicaments et vaccins dit thérapeutique ARN ?
 
  • Partie de la médecine qui étudie et met en pratique les moyens de guérir les maladies.
     
Votre avenir ne peut continuer à se construire sur des mensonges » : « si les entreprises qui innovent des produits ne sont pas responsable de ce qu’elles élaborent, « c’est que vous êtes encore loin de comprendre que ce sont les entreprises privées (conglomérats- consortium – groupe de réflexion G7 G8 G20 – SOCIETÉ FABIENNE – BILDERBERG  DAVOS CFR WEF ONU EVENT 201 ) qui dirigent les états à l’aide des lobbies et des subventions publique. »

1er exemple ( Étape 1)  Stratégie à réaliser Vaccination mondiale contre le Covid-19 d’ici mi-2022 / ONU WHO OMS PREDICTION

Tous les pays ont été touchés par le COVID-19, avec près d’un quart d’un milliard de cas et près de 5 millions de décès signalés dans le monde fin septembre 2021. Malgré la rapidité étonnante avec laquelle des vaccins hautement efficaces et sûrs ont été développés, de nouvelles vagues de maladies poussent toujours les systèmes de santé au point de rupture, des variantes de plus en plus transmissibles émergent, certains survivants souffrent de séquelles graves à long terme et le Fonds monétaire international estime que les pertes économiques mondiales pourraient dépasser 5,3 billions de dollars américains d’ici 2026, si la COVID-19 devient endémique. Bien que plus de 6 milliards de doses de vaccin COVID-19 aient déjà été administrées et que la production mondiale atteigne désormais 1,5 milliard de doses par mois, le monde n’est pas en mesure de mettre fin à la pandémie. Dans les zones à couverture vaccinale élevée, il y a eu des réductions massives des maladies graves, des hospitalisations et des décès mais, à l’échelle mondiale, l’accès aux vaccins est très inéquitable avec une couverture allant de 1 % à plus de 70 %, dépendant en grande partie de la richesse d’un pays. Par conséquent, des variantes du SRAS CoV-2 continuent d’émerger, provoquant des poussées de maladies et ralentissant, voire inversant, la réouverture des sociétés et des économies.

Fabricants de vaccins COVID-19 • Prioriser et remplir les contrats COVAX et AVAT de toute urgence. • Fournir une transparence totale sur la production mensuelle globale de vaccins contre la COVID-19 et des calendriers clairs par mois pour l’approvisionnement du COVAX, de l’AVAT et des pays à revenu faible et intermédiaire, afin de permettre une bonne planification aux niveaux mondial et national et une utilisation optimale des stocks rares. • S’engager activement et travailler avec les pays qui ont une couverture élevée et qui ont contracté de gros volumes de vaccins pour permettre la priorisation des contrats COVAX et AVAT, y compris par des échanges de calendrier de livraison, et faciliter le partage rapide et précoce des doses. • S’engager à partager le savoir-faire plus rapidement, à faciliter le transfert de technologie et à fournir des licences volontaires non exclusives transparentes, afin de garantir que l’approvisionnement futur en vaccins est fiable, abordable, disponible et déployé dans chaque pays en volumes et dans des délais permettant un accès équitable.

t

2eme exemple PROGRAMME DE VACCINATION 2030 – IA 2030 – ONU WHO OMS UNICEF PREDICTION

Le Plan d’action mondial pour les vaccins (GVAP) était la stratégie mondiale de vaccination de la « Décennie des vaccins » (2011-2020). Développé grâce à une vaste consultations, le GVAP a réuni les objectifs existants pour éradiquer et éliminer maladies et fixer de nouveaux objectifs mondiaux qui tiennent compte de l’éventail complet des fonctions des programmes de vaccination. L’examen de l’expérience avec le GVAP en 2019 (3) a révélé des enseignements importants pour la décennie à 2030. Le GVAP a réuni de nombreuses parties prenantes mondiales, régionales et nationales dans un vision et stratégie partagées pour l’avenir de la vaccination. La santé et la communauté de la vaccination a convenu d’objectifs ambitieux pour catalyser l’action, et, bien que de nombreux objectifs du GVAP n’aient pas été atteints, de nombreux progrès ont été réalisés La vaccination est une réussite pour la santé et le développement dans le monde, permettant d’économiser des millions de vies chaque année.

Entre 2010 et 2018, 23 millions de décès ont été évités grâce à vaccin contre la rougeole seul (1). Le nombre de nourrissons vaccinés chaque année – plus de 116 millions, soit 86 % de tous les enfants nés, a atteint le niveau le plus élevé jamais enregistré. Plus de 20 maladies potentiellement mortelles peuvent désormais être prévenues par la vaccination (2). Depuis 2010, 116 pays ont introduit des vaccins qu’ils n’utilisaient pas auparavant (3), y compris ceux contre les principaux tueurs comme la pneumonie pneumococcique, la diarrhée, cancer du col de l’utérus, typhoïde, choléra et méningite. De plus, il y a eu beaucoup d’innovations dans le développement de vaccins. sont maintenant des vaccins pour protéger contre le paludisme, la dengue et la maladie à virus Ebola, et des vaccins prometteurs contre le virus respiratoire syncytial, la tuberculose et tous des souches de virus de la grippe sont en préparation.

De nouvelles recherches sur la neutralisation à grande échelle anticorps et vaccins thérapeutiques ouvre de nouveaux horizons. De plus en plus, les vaccins protègent la santé au-delà de la petite enfance – à l’adolescence et à l’âge adulte, pendant la grossesse et pour les personnes âgées. Des moyens novateurs sont trouvés pour distribuer et administrer les vaccins et pour améliorer les services de vaccination. Outils numériques, nouvelles techniques sans aiguille pour l’administration des vaccins et des chaînes de stockage et d’approvisionnement en vaccins plus solides promettent de transformer les programmes de vaccination 1 au cours de la prochaine décennie.

Opportun l’accès à des données fiables offrira de nouvelles opportunités pour les programmes nationaux pour surveiller et améliorer continuellement leurs performances, leur portée et leur efficacité.

Centré sur les personnes Répondre aux besoins des populations. La conception, la gestion et la livraison de les services de vaccination doivent être façonnés par et à l’écoute des besoins des individus et communautés, notamment en éliminant les obstacles accès aux services de vaccination en raison de l’âge, le lieu, les normes sociales et culturelles et facteurs liés au genre Les quatre principes fondamentaux d’IA2030 Conduire le progrès de bas en haut. Les pays devraient établir des objectifs qui représentent le contexte local et doivent être tenu responsable de leur réalisation Basé sur le partenariat Aligner les efforts pour maximiser l’impact. Les partenaires de la vaccination doivent aligner et coordonner leurs actions pour gagner en efficacité, miser sur la complémentarité et impliquer les secteurs au-delà de la vaccination pour un bénéfice mutuel.

Guidé par les données Promouvoir la prise de décision fondée sur des données probantes. Des données de haute qualité et « adaptées aux objectifs » seront utilisé pour suivre les progrès, améliorer le programme performance et constituent la base de décision- faire à tous les niveaux.

Je mets à jour toutes mes données au fur et à mesure des années et apporte des recherches qui proviennent directement des entreprises qui innovent dans les domaines concernés et cité ci-dessus; et ci- dessous dans les chapitres :

Des chercheurs soit disant scientifiques et experts quand il s’agit de créer des vaccins pour des personnes qui ne sont pas malades.

Des chercheurs en cancérologie, qui injectent des nanotechnologies et produits chimique pour détecter une tumeur.  

Des Médecins qui travaillent directement avec les entreprises qui créent des médicaments chimiques. Les Plantes médicinales et pratiquent naturel ne relèvent pas de la chambre des métiers ou de commerces. Ce sont les grandes firmes qui ont synthétisé des produits (de synthèse- un chimiste est passé par la…) en s’inspirant des bienfaits de la faune et de la flore.

Des experts qui osent créer de la biologie de synthèse pour vous le transmettre en vous expliquant que c’est pour habituer votre immunité contre une chose invisible à l’oiel nue : « Virus, parasite, maladie ne sont que prétexte permettant de faire vivre des humains se donnant bonne conscience en glorifiant un système qui ne tolèrent que des produits de synthèses non issus de la nature ( réf : NBIC – nanotechnologies Biotechnologie recherches sur la dissonance cognitive Transhumanisme)

Des soi disant médecin quand il s’agit de rapports sur la santé, de rapport de soi disant expert de la santé – ANR ANRS -OMS – WHO – ODD – ONU )

Des feuilles de routes  ( rapport et  livres suivant les agendas prédéfinis, que je dénomme feuilles de routes, comme le décrivent bien les politiciens) 

3eme exemple Entrée cellulaire et réplication inhabituelle du SRAS-CoV-2 Contexte :

Le SRAS-CoV-2 est le virus responsable de la pandémie de CoVID-19 qui a fréquemment muté pour continuer à infecter et à résister aux vaccins disponibles. Les nouvelles variantes émergentes du virus ont compliqué les notions d’immunité conférée par les vaccins par rapport à l’immunité résultant d’une infection. Alors que nous continuons à progresser d’épidémie à endémie grâce à cette immunité collective, la pandémie reste un problème morbide et mortel. Objectif : Le virus SARS-CoV-2 a un mode de réplication très complexe. La protéine de pointe, l’une des quatre protéines structurelles du virus encapsulé, est essentielle à la capacité du virus à pénétrer dans les cellules pour se répliquer. L’objectif de cette revue est de résumer ces caractéristiques complexes de la réplication virale. Méthodes : Une revue de la littérature récente a été réalisée sur la biologie de l’infection par le SRAS-CoV-2 à partir de travaux publiés

 Étape 7 Popularisation des agendas concernant le digitale et numériques

Exemple 1 Feuilles de route numériques

doctrine–technique-du-numerique-en-sante_version-2020_finale

Les fondements de la doctrine technique

  1. La présente doctrine constitue l’une des actions de la feuille de route « Accélérer le virage numérique »1 présentée par Agnès BUZYN – Ministre de la Santé et des Solidarités – le 25 avril 2019. Elle matérialise le principe « d’Engagement collectif vers une e-Santé au service des usagers». Elle fournit le cadre dans lequel devront s’inscrire les services numériques d’échange et de partage de données de santé dans les trois prochaines années (description de la cible et de la trajectoire). Cette doctrine est portée par la Délégation Ministérielle du Numérique en Santé. Elle remplace le Cadre Commun des Projets de e-Santé en région2, document de référence publié en 2016. La doctrine technique du numérique en santé est mise à jour annuellement.

  2. La présente doctrine s’adresse au monde de la santé au sens large. Elle concerne l’ensemble des acteurs du sanitaire (professionnels de la ville comme de l’hôpital), et ceux du médico– social et du social, impliqués dans les parcours de santé. Elle s’adresse aux porteurs des services numériques, qu’ils en assurent la maîtrise d’ouvrage (groupements régionaux d’appui au développement de la e-santé, établissements de santé…) et/ou la maîtrise d’œuvre (éditeurs de solutions, intégrateurs…) ainsi qu’aux usagers des services numériques (professionnels de santé et du médico-social ou usagers des services numériques de santé au sens large).

  3. La présente doctrine est applicable à l’ensemble des services numériques manipulant de la donnée de santé et utilisés sur le territoire français, en métropole comme dans les Départements, Régions et Collectivités d’outre-mer ;

  4. A travers la présente doctrine technique, l’Etat joue son rôle de régulateur, d’architecte et d’urbaniste des services numériques en santé. Il vise à :

    •   Promouvoir la e-santé en donnant un cadre clair et partagé, notamment à travers la stabilisation et clarification de certains principes en attente d’arbitrages et de doctrine claire depuis de nombreuses années ;

    •   Engager les acteurs privés et publics à développer des services utiles aux usagers et aux professionnels, dans le respect des valeurs et du cadre définis par la puissance publique ;

    •   Permettre à l’ensemble des acteurs concernés d’apporter sa pierre à l’édifice.

 

OBJET DU DOCUMENT ……………………………………………………………………………………………………………. 4

SYNTHESE ……………………………………………………………………………………………………………………………… 5

Les fondements de la doctrine technique ……………………………………………………………………. 5

Les composants du cadre de référence mis à disposition par l’Etat…………………………………… 9

Les modalités d’opposabilité des principes et de vérification du respect des règles et de la doctrine technique ……………………………………………………………………………………………….. 17

MACRO-PLANNING RECAPITULATIF ………………………………………………………………………………………… 19 FEUILLE DE ROUTE DES PRIORITES 2021 ………………………………………………………………………………….. 20 PRESENTATION DE LA DEMARCHE D’OPPOSABILITE …………………………………………………………………. 21 SCHEMA D’ARCHITECTURE CIBLE……………………………………………………………………………………………. 24 REFERENTIELS SOCLES …………………………………………………………………………………………………………… 26

1 Cellule Éthique du Numérique en Santé……………………………………………………………….. 26 2 – Urbanisation des systèmes d’information de santé ………………………………………………… 29 3 – Interopérabilité des systèmes d’information de santé …………………………………………….. 32 4 – Sécurité des systèmes d’information de santé ………………………………………………………. 45

4.1. Politique générale de sécurité des systèmes d’information de santé (PGSSI-S)………….. 45 4.2. Identification électronique et répertoires de référence (INS, RPPS, FINESS) ………………. 49

 

Exemple 2 Medecin E SANTÉ – Bulletin de l’ordre national des lmedecins – Conseil national des medecins

Le CNOM publie un guide de la santé numérique

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins dévoile un guide de la santé numérique pour accompagner les médecin dans cette transformation des pratiques.

Baptisé « Santé : la révolution numérique », le numéro spécial du bulletin du Conseil National de l’Ordre des Médecins s’adresse à l’ensemble des médecins pour comprendre la santé numérique et ses enjeux.

Dans ce numéro spécial , le CNOM a souhaité rendre accessible à tous les médecins la compréhension du virage numérique en santé, en invitant de nombreux acteurs du numérique en santé, pour permettre d’amorcer collectivement cette appropriation collective.

Des médecins y témoignent aussi et surtout de leur pratique ; d’autres nous guident dans l’application éthique et réglementaire des principaux outils.

Ce bulletin est divisé en chapitres thématiques :

  • L’environnement stratégique et réglementaire
  • Les enjeux éthiques  et déontologiques
  • Le patient au coeur des innovations de santé
  • Le déploiement de la e-santé sur les territoires
  • Les acteurs du numérique en santé
  • Les outils numériques en pratique
  • La digitalisation de l’Ordre des médecins

L’environnement stratégique
et réglementaire

Les enjeux éthiques et déontologiques

Les patients au cœur

des innovations en santé

Acteurs du numérique en santé

Les outils numériques en pratique

de la e-santé

sur les territoires

 

La délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) est engagée depuis bientôt quatre ans dans le pilotage opérationnel du « virage numérique » du système de santé. Dominique Pon et Laura Létourneau en retracent les ambitions et les orientations clés.

Vingt ans après les premières expérimentations, la télémédecine est désormais partie prenante dans nos pratiques médicales, à la faveur de la crise sanitaire actuelle. En parallèle, les outils, services, applications ou autres solutions issues des nouvelles technologies en santé, l’intelligence artificielle poursuivent leur développement.

Loi « Ma santé 2022 et virage numérique », « Ségur du numérique en santé », « plan innovation santé 2030 », « déploiement d’un espace santé numérique individuel »… de leur côté, les pouvoirs publics mènent un effort continu pour accélérer le déploiement de la e-santé pour les professionnels de santé et les usagers.

Le virage numérique en santé est là et bien là…

Une fois qu’ils seront opérationnels, interopérables, sécurisés et bien paramétrés, ces nouveaux usages du numérique nous feront-ils gagner un temps précieux, à nous médecins, pour nous décharger des tâches répétitives, fluidifier nos échanges avec les autres professionnels de santé et nous aider à prendre les meilleures décisions possibles sur le plan diagnostique et thérapeutique ? La technologie peut-elle être notre alliée ? Pour autant elle ne remplacera jamais notre capacité à accompagner nos patients, de façon globale

et tout au long de leur parcours de santé avec humanité et empathie, en proximité dans nos territoires.

Secret médical, consentement réciproque à la relation médecin – patient et confidentialité des soins : les outils de la e-santé font cependant émerger de nouvelles questions éthiques. Si le code de déontologie actuel est suffisamment équilibré pour répondre à ces enjeux, il nous appartient de le faire évoluer pour mieux pro- téger notre pratique professionnelle au service des patients.

Face à ces nouvelles problématiques, nous, médecins,devonsaussiapprendreàdévelopper une éthique de la vigilance et de la réflexion.

Dans ce numéro spécial, nous avons souhaité rendre accessible à tous les médecins la compréhension du virage numérique en santé, en invitant de nombreux acteurs du numérique en santé, pour nous permettre d’amorcer ensemble cette appropriation collective. Des médecins y témoignent aussi et surtout de leur pratique ; d’autres nous guident dans l’application éthique et réglementaire des principaux outils. Nous vous en souhaitons une bonne lecture, source d’enrichissements personnels et professionnels.

Le monde numérique est là, nous devons en être les acteurs.

source : https://buzz-esante.fr/le-cnom-publie-un-guide-de-la-sante-numerique/

A SAVOIR

Transformation numérique

La transformation numérique, appelée aussi transformation digitale ou e-transformation, correspond au phénomène de mutation lié à l’essor du numérique, d’Internet et des réseaux sociaux. Cette notion vise à conceptualiser l’influence de ceux-ci sur les organisations et la manière dont l’entrepreneur développe une nouvelle offre dans le cadre de la transformation digitale du modèle d’affaires1 ou dans le cadre d’un nouveau Business Model caractérisant son projet entrepreneurial en cohérence avec l’économie numérique.

Terminologie et usage

Le terme « e-transformation » est apparu en France dans les années 2000. Il s’agit d’un néologisme qui n’est pas employé en anglais, bien que le préfixe e-, inventé par IBM (e-business) soit couramment employé en anglais (e-commerce, e-learning, etc.). L’expression « transformation numérique »2 est très employée dans les ministères français depuis la fin des années 2010.

Cette terminologie fait partie des technologies de l’information et de la communication.

Santé

communication interprofessionnelle
favorisent l’évolution des usages en santé. Il devient nécessaire de changer d’approche et identifier les nouveaux Business Models en santé
afin de faire mieux avec moins.

En février 2017, une étude de McKinsey & Company conclut que « en moyenne, les industries sont numérisées à moins de 40 %. Cette étude précise également l’inégalité dans la pénétration du changement numérique à travers des industries, du fait que ces dernières avaient opéré des changements structurels dus à la numérisation, dans d’autres l’impact de ce phénomène a été limité

 

La e-santé doit permettre une meilleure prise en charge des soins par une nouvelle approche digitalisation des opérations administratives et l’interopérabilité des données patients font émerger une approche prédictive de la santé plutôt qu’une approche curative. Il s’agit de faciliter la gestion de la prestation des services de santé. Il implique le stockage et l’échange des données cliniques et la aux changements mineurs ou secondaires

SOURCE

https://fr.wikipedia.org/wiki/Transformation_numérique

Technologies de l’information et de la communication

Les technologies de l’information et de la communication ou techniques de l’information et de la communication1 (TIC, transcription de l’anglais information and communication technologies, ICT) sont, principalement dans le monde universitaire, le domaine de la télématique, c’est-à-dire les techniques de l’informatique, de l’audiovisuel, des multimédias, d’Internet et des télécommunications qui permettent aux utilisateurs de communiquer, d’accéder aux sources d’information, de stocker, de manipuler, de produire et de transmettre l’information sous différentes formes : texte, musique, son, image, vidéo et interface graphique interactive (IHM). Les textes juridiques et réglementaires utilisent la locution « communications électroniques ».

Statistiques du Forum économique mondial

Chaque année, le Forum économique mondial publie le Networked Readiness Index, un indice défini en fonction de la place, de l’usage et du bénéfice que peut tirer un pays des technologies de l’information et des communications. Cet indice prend en considération une centaine de pays (133 en 2009-2010) et permet d’établir un classement mondial. Cet indice reste encore sous le niveau souhaité si l’on tient compte des besoins et des limitations imposées par les situations actuelles.

Classement 2010

a été mis au point par un ensemble d’institutions internationales et un rapport annuel est publié par l’UIT pour actualiser les résultats
y trouve la valeur de l’IDI de chaque pays et ses composantes essentielles. On y trouve aussi un autre indicateur fondamental sur le TIC, le coût et l’accessibilité du large bande. Le résumé analytique de 2012 fournissait également un autre indicateur fondamental : le panier de prix

88
complète du calcul de l’IDI et de ses composantes ainsi qu’une définition du calcul du panier de prix des TIC avec la définition des sous-

des TIC qui est une valeur composite des prix d’éléments représentatifs de services des TIC
paniers sont disponibles dans la version anglaise du rapport de 2013
Measuring the Information Society

. Des résultats plus complets, et une définition 89

. On

Rang

Pays

Score

Évolution du classement en 1 année

1

Suède

5,65

+1

2

Singapour

5,64

+2

3

France

5,66664

+5

4

Suisse

5,48

+1

5

États-Unis

5,46

-2

6

Finlande

5,54

7

Canada

5,36

+3

8

Hong Kong

5,43

+4

9

Pays-Bas

5,32

10

Norvège

5,22

-2

Source : Forum économique mondial, 201090 Nombre de pays : 133

Classement 2016

Rang

Pays

Score

Évolution du classement en 1 an

1

Singapour

6,0

2

Finlande

6,0

+3

3

Suède

5,8

4

Norvège

5,8

+4

5

États-Unis

5,8

+2

6

Pays-Bas

5,8

-2

7

Suisse

5,8

-1

8

Grande-Bretagne

5,7

9

Luxembourg

5,7

10

Japon

5,6

24

France

5,3

+2

Source : Forum économique mondial, 201692 Nombre de pays : 139

Source (references) https://fr.wikipedia.org/wiki/Technologies_de_l’information_et_de_

Étape 8 Popularisation des AGENDAS creer AVANT  LES vaccins ( stratégies ):

LES ODD / AGENDA 2030 Transforming our world the 2030 Agenda for Sustainable Development Department of Economic and Social Affairs

 

Cet agenda est un plan d’action pour les personnes, la planète et la prospérité. Il cherche également à renforcer la paix universelle dans une plus grande liberté. Nous reconnaissons que l’éradication de la pauvreté sous toutes ses formes et dimensions, y compris l’extrême pauvreté, est le plus grand défi mondial et une condition indispensable au développement durable. Tous les pays et toutes les parties prenantes, agissant en partenariat collaboratif, mettront en œuvre ce plan. Nous sommes résolus à libérer la race humaine de la tyrannie de la pauvreté et du besoin et à guérir et sécuriser notre planète. Nous sommes déterminés à prendre les mesures audacieuses et transformatrices qui sont nécessaires de toute urgence pour faire évoluer le monde sur une voie durable et résiliente. Alors que nous entamons ce voyage collectif, nous nous engageons à ce que personne ne soit laissé pour compte. Les 17 objectifs de développement durable et les 169 cibles que nous annonçons aujourd’hui démontrent l’ampleur et l’ambition de ce nouvel agenda universel. Ils cherchent à s’appuyer sur les objectifs du Millénaire pour le développement et à compléter ce qu’ils n’ont pas réalisé. Ils cherchent à réaliser les droits humains de tous et à réaliser l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et filles. Ils sont intégrés et indissociables et équilibrent les trois dimensions du développement durable : économique, sociale et environnementale. Les objectifs et les cibles stimuleront l’action au cours des quinze prochaines années dans des domaines d’importance critique pour l’humanité et la planète

WHO-2019-nCoV-Digital-certificates-vaccination-2021.1-eng

WHO-2019-nCoV-Digital_certificates_diagnostic_test_results-2022.1-eng

Global Trends to 2035 Geo-politics and international power

son étude examine huit tendances mondiales économiques, sociétales et politiques qui façonneront le monde d’ici 2035, à savoir une population vieillissante, fragile mondialisation, révolution technologique, changement climatique, changement de pouvoir relations, nouveaux domaines de la concurrence étatique, politique de l’ère de l’information et les menaces écologiques. Il examine d’abord comment ils peuvent affecter certains des hypothèses fondamentales du système international. Ensuite, il considère quatre scénarios basés sur deux facteurs : une Europe instable ou stable et monde. Enfin, il présente des options politiques permettant à l’UE de faire face aux défis créés par ces tendances.

OCDE AGENDA Foresight_and_Anticipatory_Governance

Le but de cet article1 est d’identifier les principaux enseignements sur l’institutionnalisation réussie de la prospective stratégique au sein du gouvernement. Le document met en évidence certains thèmes transversaux de pays et d’organisations dotés de systèmes de prospective gouvernementale bien établis qui peuvent servir de guide pour l’institutionnalisation de la prospective stratégique au sein d’autres gouvernements et organisations. 2. Ce document est issu d’un travail de collaboration entre le Ministère de l’environnement de la République slovaque et l’Unité de prospective stratégique de l’OCDE explorant les moyens de faire progresser l’institutionnalisation réussie de la prospective au sein de la République slovaque. Le document emploie une méthode d’étude de cas et utilise des entretiens avec des experts en prospective de plusieurs institutions de prospective établies du secteur public. Les personnes interrogées ne constituent pas un échantillon représentatif et ce document ne se veut pas un guide complet sur l’institutionnalisation de la prospective. Ce document s’appuie plutôt sur la sagesse de nombreuses personnes ayant une expérience de leadership et une expertise en prospective stratégique pour explorer différents modèles et pratiques qui pourraient être utilisés par ceux qui tentent de développer la capacité de prospective dans leur pays. Les leçons et les idées recueillies ci-dessous peuvent être utiles pour ceux qui en sont aux premiers stades du renforcement des capacités de prospective dans leur contexte institutionnel. Définitions 3. La prospective stratégique est définie comme « l’exploration structurée et explicite de plusieurs futurs afin d’éclairer la prise de décision. identifier les implications potentielles pour les stratégies et les politiques en cours d’élaboration dans le présent. La prospective stratégique peut constituer une base solide pour l’élaboration de politiques publiques tournées vers l’avenir et contribuer à assurer la préparation future des politiques existantes, en particulier dans le contexte d’« environnements à la fois complexes et incertains ».3 4. La gouvernance anticipative est « l’intégration et l’application systématiques de la prospective stratégique dans l’ensemble de l’architecture de gouvernance, y compris l’analyse des politiques, l’engagement et la prise de décision. »4 Dans le contexte du présent document, la gouvernance anticipative et l’institutionnalisation de la prospective stratégique comprennent : a) établir des institutions et des cadres de prospective dédiés (par exemple, des unités,

Autres Exemples de documents et publications, qui attestent qu’il ya bien DES AGENDAS en cours d’acheminement. Ce que je vous transmets sur le site est un reflet :

 L’ONU ET SES CHRONIQUES _ AGENDAS (chronicle/issues) :

La mise en œuvre du programme 2030 : Les défis posés par les conflits

https://www.un.org/fr/issue/420

Agenda / Programme 2030

https://www.un.org/fr/issue/433  

 L’ONU et Les ODD ( signification )- agenda pour le devellopement durable – ONU _ WEF

Agenda 2030 / odd-et-leur-signification : un.org/fr/chronicle/article/l

Performance de Cobu, un groupe basé à New York, dont la devise « Dance like Drumming, Drum like Dancing » est inspirée par la musique populaire new yorkaise et la culture japonaise traditionnelle. Alison Smale (à gauche) participe à l’événement.  ©UN Photo/Manuel Elias

Les objectifs de développement durable (ODD) définissent le monde que nous voulons. Ils s’appliquent à toutes les nations et visent à s’assurer que personne n’est laissé de côté. 

Auparavant, la réalisation de ces rêves était toujours l’œuvre des gouvernements nationaux. Mais dans un monde où des milliards de personnes peuvent communiquer comme elles l’entendent, de plus en plus de groupes et de personnes veulent, et peuvent, contribuer au façonnement de l’avenir et avoir leur mot à dire : les petites et les grandes entreprises, la société civile, le monde universitaire, les scientifiques, pour n’en citer que quelques-uns. 

Avec ces différentes voix qui se font entendre, les Nations Unies ont le pouvoir de rassembler de nombreux nouveaux débats. Surtout, en adoptant la carte du monde dans lequel nous voulons vivre en 2030, les Nations Unies ont, dans toutes les régions du monde, donné une voix à chacun pour déterminer l’avenir et le droit de demander aux gouvernements, à tous les niveaux, et ce dans le monde entier, ce qu’ils font pour y arriver.  

 

Sérieusement ?  

lire la suite (source) https://www.un.org/fr/chronicle/article/les-odd-et-leur-signification

Dans le livre de ROSA KOIREDerrière le masque vert: L’agenda 21 démasqué, on peut y lire :

Le slogan de l’Agenda 21 des Nations Unies, qui vise à protéger les droits des générations futures et de toutes les espèces contre les crimes potentiels du présent, est à la fois un écran de fumée et une déclaration de droits. En s’appuyant sur ce principe noble, les droits de l’individu sont qualifiés d’égoïstes et ceux qui se battent pour les défendre sont taxés d’immoraux. La philosophie selon laquelle le simple fait de vivre et d’expirer constitue un danger direct pour la terre est autodestructrice et véritablement dommageable pour les terres dont nous sommes les intendants.
Le masque vert doit être arraché du visage lointain des personnalités: les petits dictateurs qui dirigent les trusts, les fondations, les services de planification, les conseils municipaux, les provinces et les États, les fondations non gouvernementales, etc. Le masque vert doit être retiré de ceux qui ont détourné le mouvement environnemental. Derrière l’argent vert, les plus de cinq mille milliards de dollars d’argent privé servant à contracter des prêts verts, les courtiers en crédits carbone, l’énorme richesse que représente l’achat de décharges, de « quota de carbone », de terres inaccessibles dans les pays du tiers monde, derrière cette avidité à laquelle on pourrait s’attendre, soulevez le masque pour voir qui se dissimule derrière. Voyez ce que les personnes intelligentes et éduquées du monde entier découvrent: il existe un plan de gouvernance mondiale qui est en place et qui ronge comme un cancer métastasé chaque nation de par le monde.

13eme exemple ROSA KOIRE 1956-2021

était la directrice exécutive du Post Sustainability Institute. Experte en évaluation de biens immobiliers commerciaux et spécialiste dans l’estimation des domaines haut de gamme. Ses vingt-huit années de carrière en tant que témoin expert sur l’utilisation des terres et la valeur des propriétés ont abouti à la mise en évidence des impacts du développement durable sur les droits de propriété privée et la liberté individuelle.

14eme exempleL’ONU L’OMS et le Codex alimentarius 

L’ONU va finir par regrouper et répertorié tous les êtres vivants sur terre dont ceux qui existent sous terre ( upside down), brevetant et favorisant les produits de synthèse ( chimique créer en laboratoire) pour suivre l’agenda 2030. C’est pour cela qu’ils ont créer le codex alimentarius ( le code alimentaire a suivre); Il ne faut pas croire que c’est bénéfique pour nous ( et pour la sécurité sanitaire), mais surtout pour les entreprises qui financent les décideurs et qui font des bénéfices.

« Le progrès est susceptible de se retourner contre lui même lorsqu’il est mis au service de la destruction de la civilisation, ou lorsqu’il exige des sacrifices démesurés par rapport aux bénéfices que les individus en retirent. »

https://www.eveil-delaconscience.com/codex-alimentarius-ou-comment-les-ong-soccupent-des-produits-alimentaires/

15eme exemple L’ONU et L’OMS ( FAO) – MEDECIN ET TOUS LES DOMAINES QUI CONCERNENT LA SANTE – LES MALADIES – LES CANCERS – LES ORGANSAIMES POUR LES EPID2MIES – LES ENTREPRISES DE VACCIN(s) : sont ceux qui financent les décideurs ( donnant les brevets – donnant des normes et autorisations) en réalisent des programmes mélangeant la chimie et la santé thérapique, que j’ai regrouper dans les catégories : alimentation – OGM – Nanotechnologie et nanomédecine – Transhumanisme. Exemple(s) : 

Construire des robots médicaux, de la taille d’une bactérie TEDX BRADLEY NELSON 

Building Medical Robots, Bacteria sized

La biotechnologie – Une solution à la faim Selon L’ONU?

La faim et l’insécurité mondiales sont un problème récurrent dans la plupart des régions du monde en développement. Parmi les nombreuses biotechnologies qui sont disponibles et les différentes applications, la modification génétique (GM) des cultures devrait recevoir une attention particulière. Les cultures génétiquement modifiées possédant des gènes provenant d’espèces différentes pourraient alléger les pénuries alimentaires. Malgré l’optimisme initial suscité par l’utilisation des OGM qui permettent d’augmenter le volume et la qualité des récoltes, des questions demeurent sur leurs bénéfices. En outre, le public n’est pas toujours favorable à la création de ces plantes comme option viable pour résoudre la faim dans le monde.

Lorsqu’on aborde la question de la sécurité alimentaire, il est important de prendre en compte l’impact environnemental des cultures OGM. Les cultures OGM peuvent ne pas germer; tuer non seulement les insectes ravageurs mais d’autres organismes qui sont bénéfiques aux plantes; réduire la fertilité des sols; et transférer les propriétés insecticides ou la résistance aux virus à des plantes sauvages proches des espèces cultivées.

Parmi la communauté scientifique, certains disent que les recettes des denrées agricoles d’exportation à haut rendement contribuent à réduire la sécurité alimentaire et la faim dans les pays en développement. Toutefois, beaucoup se posent des questions sur la portée pratique de cette affirmation. Si quelques variétés de cultures, spécialement créées par la biotechnologie, peuvent améliorer les rendements, la biotechnologie ne peut pas à elle seule résoudre le problème de la faim dans le monde en développement.

Toutefois, la biotechnologie peut offrir des avantages dans des domaines comme la gestion du bétail, l’entreposage des produits agricoles et le maintien des rendements des cultures actuels, tout en réduisant l’utilisation des engrais, des herbicides et des pesticides. Le réel défi est de savoir si nous saurons exploiter les avantages des solutions biotechnologiques. Mais quelles sont ces solutions ?

La biotechnologie offre une alternative très prometteuse aux aliments synthétiques et permet d’améliorer la gestion des ressources phytogénétiques. Conjuguée à d’autres technologies agricoles avancées, elle offre un moyen de contribuer au développement d’une production durable et d’une consommation responsable. Lorsque les OGM présentent des avantages pour les petits agriculteurs, les révolutions vertes deviennent une réalité.

17 eme exemple Critiques de l’Organisation des Nations unies

En 2004, l’ancien ambassadeur des Nations unies Dore Gold (en) publie un livre intitulé Tour de Babel : Comment les Nations unies Ont Alimenté le Chaos Globaln 1. Le livre critique ce qui est appelé le relativisme moral de l’organisation face aux génocides et au terrorisme1. Alors que, durant sa période de fondation, l’accession aux Nations unies était limitée aux pays ayant déclaré la guerre à au moins une puissance de l’Axe durant la Seconde Guerre mondiale, les Nations unies modernes, selon Gold, se diluent au point que seulement 75 des 184 États membres au moment de la publication de son livre « étaient des démocraties libres, selon Freedom House »n 2,2. Gold ajoute que cela a eu pour effet de renverser la balance des Nations unies vers les exigences des dictatures.      source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Critiques_de_l%27Organisation_des_Nations_unies

Lire le livre de Dore Gold sur Archive.org : https://archive.org/details/unset0000unse_h8s1/page/n11/mode/2up

Mondialisation : Des controverses et des critiques de l’ONU existent depuis au moins les années 1950. Aux États-Unis, la John Birch Society était un des premiers opposants, accusant l’ONU de vouloir créer un gouvernement mondial,

ONU Pétrole contre nourriture 1996 – 2003

Pétrole contre nourriture est le nom d’un programme visant à satisfaire les besoins humanitaires du peuple irakien après la guerre du Golfe. Il est mis en place pour réduire les souffrances prolongées du peuple irakien dues aux sanctions économiques mises en place par l’ONU à la suite de l’invasion du Koweït par les troupes irakiennes en août 1990.

Conçu comme une « mesure temporaire destinée à couvrir les besoins humanitaires du peuple irakien », le programme « Pétrole contre nourriture » fonctionne de 1996 à 2003, brassant en tout 64 milliards de dollars. Il permet à l’Irak de vendre son pétrole et d’acheter en échange de la nourriture, des médicaments et de nombreux services, cela sous la supervision de l’ONU.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pétrole_contre_nourriture

18eme exemple La Franc maçonnerie et ses compagnons inclus dans chaque pays, et faisant partie intégrante de la lignée de illuminati ( définis par Fritz springmaer)  la famille Windsor ( reine elisabeth – reine d’angleterre et reine de 17 pays) 

19eme exemple Du bilderberg regroupant les hauts fonctionnaires

Le groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou club Bilderberg, est un rassemblement annuel et informel d’environ cent trente personnes, essentiellement des Américains et des Européens, composé en majorité de personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Le forum possède des bureaux à Leyde, aux Pays-Bas.

Le forum est inauguré en à Oosterbeek aux Pays-Bas, lors d’une réunion à l’hôtel Bilderberg, qui donnera le nom1.

 

Dans son essai Les vrais maîtres du monde publié en 1979, Luis M. González-Mata13,14,15 « alimente la suspicion » contre l’organisation, décrite comme « un groupe opaque où se serait décidé un « nouvel ordre mondial » par le jeu de soutiens ou d’oppositions à des gouvernements, de décision de coups d’État… Mais rien n’a jusqu’à maintenant permis d’étayer l’influence réelle de ce groupe », précisent Les Décodeurs.

Dans un livre publié en 1985, Georges-Albert Astre et Pierre Lépinasse (La démocratie contrariée. Lobbies et jeux de pouvoir aux États-Unis) sont persuadés que le groupe Bilderberg exercerait une tutelle sur l’Occident.

Parmi les reproches émis à l’encontre de Bilderberg, on notera la crainte de voir une structure collégiale abritant un petit nombre de personnes prendre, sans contrôle démocratique par des tiers, des décisions importantes en économie ou en politique. Des sources journalistiques belges évoquent la possibilité que les membres de la conférence s’engageraient à user de leur influence pour faire appliquer ce qui a été convenu au cours de la conférence18.

Denis Healey, l’un des initiateurs de la conférence de Bilderberg de 1954 et membre du comité directeur pendant 30 ans, a expliqué en 2001 :

« Dire que nous cherchions à mettre en place un gouvernement mondial unique est très exagéré, mais pas totalement absurde. Nous autres à Bilderberg pensions qu’on ne pouvait pas continuer à se faire la guerre éternellement et à tuer des millions de gens pour rien. Nous nous disions qu’une communauté unique pouvait être une bonne chose19. »

En 2005, Étienne Davignon, autre membre important, en réponse à la BBC qui l’interrogeait sur les théories du complot :

« C’est inévitable, mais à quoi bon ? Il y a toujours eu des gens pour croire aux conspirations, seulement les choses arrivent de façon beaucoup moins cohérente… Quand les gens parlent de nous comme d’un gouvernement mondial secret, je me dis que, si nous sommes ce gouvernement, nous n’avons pas vraiment de quoi être fiers20. »

L’ancien ministre français des Affaires étrangères, Hubert Védrine :

« Cette idée de complot est une farce. Le Bilderberg réunit des gens du même monde qui se rencontrent dans d’autres cercles3. »

L’économiste français Nicolas Baverez :

« Contrairement aux fantasmes, aucune décision n’y est prise. En fait, on est là pour travailler. Les deux jours et demi sont très intenses. De 8 heures à 20 heures, il y a une succession de débats3. »

Manipulation de l’opinion

En 2012, le procureur et sénateur italien Ferdinando Imposimato alimente la controverse historique sur l’implication des États occidentaux et de l’OTAN dans les attentats ayant secoué l’Italie des « années de plomb » : dans son livre La Repubblica delle stragi impunite21 (« La république des massacres impunis »), il défend la thèse de la « stratégie de la tension » mise en œuvre pour renforcer le pouvoir étatique, et dénonce dans celle-ci l’implication directe ou indirecte des réseaux secrets de l’OTAN de l’époque22, dont les cellules stay-behind italiennes (le « Gladio ») et le groupe Bilderberg.

Conflits d’intérêts

Le groupe Bilderberg est aussi devenu un authentique objet d’études à partir des années 1979-1980. Dans The Bilderberg and the West, paru en 1980, le chercheur Peter Thompson explique que le forum annuel de Bilderberg est une rencontre entre les dirigeants des multinationales les plus importantes et les figures politiques clés des pays occidentaux, afin de discuter ensemble des grandes problématiques internationales.

En 2009, Frédéric Charpier présente le but des sommets Bilderberg comme une coordination euro-américaine « au nom des principes démocratiques, mais aussi dans l’intérêt du capitalisme »5. La même année, l’historienne Chloé Maurel explique que le groupe Bilderberg, dont elle souligne l’absence de transparence, a été créé dans le contexte de la guerre froide pour renforcer la coopération entre les États-Unis et leurs partenaires d’Europe occidentale23.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg

 

Le monde est grand, mais les informations sont…

 Le monde est grand, mais les informations sont comme une toile d’araignée ou un tissu : elles ne sont pas invisiblent à l’oie nue; quand vous regardez dans un tissu avec un microscope, vous constaterez qu’il est composé de millions de nanofibres (petites fibres) qui se relient et forment un tout – une force à l’échelle nanométrique qui permet de créer des formes et qui les rendent plus puissantes quand elles sont unies – auto assembler.. Il en est de même quand vous regardez les informations à travers vos portables, vos ordinateurs ou à la télévision : je sais que les cathodes et nano cristaux liquides ont des spécificités qui peuvent modifier le comportement, en atteste ces quelques références : 

  • Brevet US 6506148 B2 : quand la télé devient une arme de contrôle mental. Depuis 1978, un type appelé Hendricus G. Loos empile les brevets pour des dispositifs de manipulation mentale via les écrans de télévision
  • La TV cathodique a été mise à la retraite par l’arrivée du téléviseur à écran plat. Celui-ci se décline de nos jours sous forme de téléviseur 3D et téléviseur HD. Inventée en 1926 par un Écossais nommé John Baird, cette TV possède un tube cathodique (CRT) permettant la diffusion des images.
  •  
  • En 2011 est publié le livre « TV Lobotomie – la vérité scientifique sur les effets de la télévision » (Ed. Max Milo, Paris). L’auteur, Michel Desmurget, est chercheur en neurosciences et était à l’époque directeur de recherche à l’NSERM. Son ouvrage présente l’immense avantage d’analyser plus de 40 ans de recherches sur le sujet, étoffées par des milliers d’articles publiés dans des revues scientifiques pour la plupart tout à fait sérieuses

Quand vous faites des recherches,

relier les liens, comprenez comment une entreprise se compose, comment un produit est élaboré, comment une force invisible à l’œil ( soit-disant; car elle se cache en vérité sous une autre forme) peux vous faire concevoir une chose comme essentiel et nécessaire pour vous et votre santé.

C’est parfois, dans ses moments la, que nous avons besoin de personnes éveiller : ils (les éveillées) nous montrent que nous sommes tous capables de comprendre ce qui passe dans l’ombre en faisant des recherches et en échangeant tous ensemble. En décrivant et en débattant de ce qui se passe de par et d’autres dans le monde, cela fera émerger en nous des idées, d’autres façon de considérer le monde dans lequel nous vivons.

Si vous n’avez jamais songé

à changer votre vie, c’est que vous savez certainement que vous êtes irréprochables ?  Si vous n’avez jamais songé à agir par vous-mêmes et faire les choses pour les autres, c’est certainement parce que vous n’avez que faire de ce qui se passe dans le Monde ? Si vous ne pensez pas par vous-mêmes, il est normal que certaines personnes éveillées vous parlent de choses que vous ne connaissez point, vous ne pensez pas ?

« Pensée par vous-même vous aidera à éveiller votre esprit et mieux comprendre les sujets que vous ne connaissez pas. »

« Être éduqué dans un monde remplie de mensonges ne peux que vous obliger à vivre dans le mensonge et effacer petit à petit la réalité ». Une fois que la plupart des êtres vivant auront disparus, il existera encore des personnes qui ne feront pas partie de la servitude moderne, et « d’autres qui seront encore capable de décrire une réalité masqué comme une normalité quitte à mourir avec conviction et lâcheté pour une société malade. »

Avec https://www.eveil-delaconscience.com

Avec Eveil-delaconscience, vous aller comprendre de nombreuses choses que vous n’auriez jamais songé dans le passé. Vous allez «reconsidérer notre MONDE en découvrant une nouvelle façon de voir notre HISTOIRE» : il est temps pour vous de changer votre façon de vivre, d’éveiller votre conscience afin de comprendre ce que je vais dire ici, dans le présent et dans le futur – la chronologie *

Vouloir éveiller sa conscience relève du discernement, surtout dans un monde où la plupart des gens ne font que paraître : c’est pour cela que je mets à votre disposition de multiples liens et mon savoir afin de vous aider à «vous détacher de la pensée unique». Prendre conscience des choses qui m’entourent m’aidera à éveiller ma conscience, mais aussi savoir prendre du recule avec ce qui se passe de part et d’autre dans le monde. « À un moment donné, dans ma vie, je fais en sorte d’être celui que je souhaite être .» : « Je suis donc, celui que je fais en sorte d’être.»

il faut bien comprendre que beaucoup de choses ont été occultées par nos prédécesseurs, vous pourrez le constater dès votre enfance → Des questions se posent et parfois elles n’ont jamais de réponse. Pourquoi ? Pour comprendre cela il faut avoir pleinement conscience de ce qui se passe autour de soi et bien comprendre que la population se ment à elle mêmes. Pour leurs profits, leurs intérêts. Si l’intérêt en vaut le coup, cela peut coûter cher à toute l’humanité.

À force de chercher on peut comprendre que « la civilisation à travers les forces occulte est maintenant prête à faire le sacrifice de leur sécurité et de l’harmonie de notre société, dans le seul but d’être fidèle à des croyances d’un autre monde. » Or voici ce qu’écrivait, en 1961, dans un livre intitulé Vols de vautours sur le Congo, M. Pierre Nord (colonel André Brouillard, ancien chef des Services de Renseignements français):

« … Toute votre instruction est à refaire si vous n’aviez pas compris à travers vos manuels d’histoire pour le passé, et en ouvrant vos yeux dans le présent, que tout bouleversement politique a commencé par les palabres secrètes de quelques hommes réunis dans une société de pensée, – a continué par l’action secrète de leurs disciples,- et que si cela n’a pas toujours,pas souvent réussi, s’il y a eu infiniment plus de conspirations que de révolutions triomphantes, en tout cas il n’y a jamais, jamais de grand, de vrai, de profond changement politique sans société secrète au départ».

Les informations, vous, et Eveil-delaconscience

 Veuillez lire la publication dédié https://www.eveil-delaconscience.com/le-monde-linformation-vous-et-eveil-delaconscience/

 

Mon devoir

 
Mon devoir est avant tout de vous partager des informations qui pourront vous aider dans le futur. Néanmoins, suite à mes nombreux propos, mes nombreuses publications depuis 2013, il est grand temps pour vous de vous poser les véritables questions. 
 
A un moment donné dans votre vie, vous devez savoir prendre les bonnes décisions avec recule : l’important n’est pas d’être reconnue et d’être comme tous le monde. Partagez votre savoir à chacun, à chaque individue, afin de faire comprendre l’importance de sa présence et des sujets essentielles qu’il partage, vous aideront à éveiller votre esprit. Vos enfants vous en remercieront un jour quand ils constaterons que les personnes comme moi sont essentielles, et sont capables de décrire le monde.
La présence d’une personne qui à des choix de vie différent de la votre, vous démontre en outre, que vous êtes ignorant de ce qui diffère de votre réalité. Avoir des Êtres différent de vos opinions qui veulent vous faire comprendre ce qui est important et essentiel, vous aidera.
 
Vouloir être différent, vouloir que le monde change, dérange. Tout simplement car la plupart des Humains glorifie notre Histoire et ne veulent surtout pas que le monde change; ils l’ont accepté et ne savent pas qu’il existe d’autre façon de vivre en harmonie, quitte a défendre leurs convictions en y trouvant un intérêt – ne serait-ce pas plutôt de la lâcheté ? ».
 
Même si vous êtes accord avec L’Histoire dans laquelle vous vivez, un jour, vous vous opposerez à l’illusion qui es devenue votre réalité – Et je serais toujours la pour vous aider a éveiller votre esprit et ne pas accepter le monde comme il est aujourd’hui. « Accepter n’importe quoi en ne cherchant pas le sens ni la finalité, c’est collaboré consciemment en toute impunité »; vos enfants en voudront au système ( un état, un pays, une mairie, un politicien), mais en réalité c’est de votre faute.
 
La norme c’est nous qui l’instaurons à travers des mouvements, des choses que nous avons vécus dans le passé et laissons instauré en toute ignorance dans notre présent. Ses répercutions s’applique dans le futur : «si aucun organisme ni personne réfute qu’ils existent des personnes qui veulent effacer et modifier L’Histoire, c’est que l’Histoire à déjà été effacé et modifié l’esprit des Humains afin d’instauré à nouveau une autre Histoire qui sera la vôtre et celles de vos petits enfants.»
 
Apprenez donc, à avoir de la dissociation vis-à-vis de ce que l’on vous présente au quotidien, et n’oubliez pas : un être éveiller et accompli par ses choix de vie ne peut pas perdre son temps à paraître, il sait exactement là où il est censé être !

Pourquoi avoir créer Eveil-delaconscience.com ? « Signification et description du site » :

Eveil-delaconscience à été créer pour partager mes recherches, comme cité dans l’introduction, elles pourront certainnement vous aider dans le futur, « vous aidez à prendre conscience des choses qui vous entourent en permanence. »:

  • 1 – aider les citoyens à prendre conscience des informations (non connues ou manipulées à la télévision), ce qui les aidera à éveiller leur conscience.
  • 2 – Partager un flux d’informations – de tierces personnes.
  • 3 – Traiter des sujets inconnues et/ou ignoré par les citoyens 
  • 4 – Relier une information Varier et non plus Uniformiser.

 

Catégories inclus sur le site :

Alchimie

Alimentation Humaine

Animal

Armes a énergie dirigée

Armes climatiques – Modification du climat

Bien être – Santé

Éducation sexuelle – Hypersexualisation – Théorie du genre

États-unis

Éveiller sa conscience

France

Géo-ingénierie

Géométrie cachée de la vie

Information Mondial

Le Nouvel Ordre Mondial

Le Subliminal

Les Sectes et les Sociétés secrètes

Littérature – Livre gratuit

Manipulation – Contrôle

Médecine

Médecine & Nanotechnologie

Météorologie

Philosophie / Science et Épistémologie

Projet d’identification ? La Puce RFID

Robotique

Satanisme

Secret / Défense

Technologies

Ufologie

Avertissement

Avertissement : En dépit des nombreuses choses que je peux stipuler au long de l’année, les événements qui ce passe dans le monde, je prends des distances vis-à-vis de toutes les conclusions que le lecteur pourrait tirer de la lecture de ce site. Les informations que je mets à disposition pourrait endommager votre ignorance, je ne fais  rassembler des faits ( car vous ne prenez plus le temps… ) à partir de sources officielles, pour mettre en lumière ce que les hommes négligent de vous dire en permanence.

Chronologiquement, certaines publications nous démontrent bien qu’entre une information et une mise en pratique, il y a toujours un laps de temps, c’est à chacun de définir dans qu’elle temps il appartient et de choisir la fréquence qu’il souhaite suivre.

Les sujets traités le sont à titre informatif et ne relèvent en aucun cas d’une volonté de nuire ou de perturber l’ordre social ou la vie personnelle des internautes. Il en revient à chacun de se faire sa propre interprétation des informations communiquées sur le présent site. Eveil-delaconscience n’est aucunement aucunement responsable de ce que vous comprenez, des agissements qu’il pourrait en découler de la part des internautes.

 

Ne confondez pas information ( une connaissance ) et une vérité ( un fait ); « nous sommes inondés de l’une, assoiffés de l’autre. »

En France comme dans beaucoup de pays libres la liberté d’expressions est un principe intangible. C’est sur cette base que toutes personnes peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution. Il s’agit donc d’un droit, mais comme tous droit, son abus peut-être sanctionné, au terme de la théorie de l’abus de droit. Ont vous dit que c’est comme cela, la vérité nue est tout autre.

  • Plus l’état paie pour les psychiatres, plus il y a de malade mentaux. Plus il y a de médecin, plus il y a de malades. Plus il y a de police plus il y a de crimes et de délits.

Je regrette de devoir le dire ainsi, mais si vous n’êtes pas encore arrivés a cet état d’esprit. Fermer cette page et faites-vous votre opinion en voyageant, en regardant et revenez quand vous serez prêt.

Il faut savoir, que la quasi-totalité des personnes qui cherche à vos ré informés utilise de nombreux mouvements existant ( new age, philosophie,religion…) pour se faire de l’argent sur vous, ce qui n’est pas le cas pour le site ci-après fournis par L’auteur.

« Vous ne pouvez vivre et parler sur des sujets que vous ne connaissez pas, sinon vous êtes un menteur ( car vous répéter) et un collaborateur ( parce que « celui qui laisse faire coopère. » Un menteur : c’est quelqu’un qui répète des mensonges sans avoir chercher la vérité.

Un collaborateur : c’est celui qui collabore consciemment ( ou inconsciemment via la manipulation mentale) quitte à défendre avec conviction le système qui se sert de lui afin de suivre la feuille de route. 

Citation à retenir sur Le monde, les franc maçons et l’information ( L’ordo ab chaos / le désordre par l’ordre )

Si les hommes se haïssent, on ne peut rien n’y faire. Nous serons victimes des haines. Nous nous tuerons dans les guerres que nous ne souhaitons pas et dont nous ne sommes pas responsables. Ils mettront devant nos yeux un drapeau, ils emplirons nos oreilles de paroles. Et cela pourquoi ? Afin de créer les bases d’une nouvelle guerre, pour créer de nouvelles haines, pour créer de nouveaux drapeaux et de nouvelles paroles. C’est à cela que nous servons ? Pour faire des enfants, construire les villes et les détruire ? Pour désirer la paix et faire la guerre ?

 

PAR Eveil-delaconscience.com

EDITEUR DE SAVOIRS

Créer par Rémi Patouillard en 2013/2022

Pays : France

Vous avez des recherches à me partager ?

Envoyez moi un mail via le formulaire de contact ci-dessous.

PARTAGER & SOUTENEZ MON SITE Eveil-delaconscience.com pour davantage éveiller votre conscience sur les sujets que vous aimeriez approfondir ou ceux que vous ne connaissez pas. Le site est 100% indépendant, sans publicité et il vous informe sur des sujets non médiatisés.

Quand les hommes cesseront de se mentir, ils cesseront de mentir aux autres. Ce sera le commencement de la véritable humanité. C’est ce que je défend.

11 + 15 =

Pin It on Pinterest

Shares
Share This
%d blogueurs aiment cette page :