Google vous suit : Voici Six liens pour découvrir ce que Google sait sur vous..

Où étiez-vous vendredi 13 décembre à 16h14? Vous ne vous en souvenez plus? Pas de problème, Google est là pour vous aider à retrouver la mémoire.

Grâce à ses différentes plateformes, Google est capable de dresser un profil fidèle de chaque utilisateur. Des outils existent cependant pour conserver un minimum de confidentialité..

Grâce à ses différentes plateformes, Google est capable de dresser un profil fidèle de chaque utilisateur. Des outils existent cependant pour conserver un minimum de confidentialité.

Le débat autour de l’utilisation et de l’archivage des données deGoogle est sans fin. En dépit de plusieurs mesures contraignantes, le moteur de recherche américain continue avec cynisme à recueillir les données personnelles à dessein.

Car, depuis 2012 et l’harmonisation de ses différents services (Gmail,Youtube,GoogleMaps, etc), le géant américain croise avec facilité les informations desinternautes de façon à dresser un profil précis de chacun d’eux.  Six liens suggérés parframablog vont vous permettre de découvrir ce que le moteur de recherche sait sur vous et sur vos habitudes de navigation, à moins que vous n’ayez anticipé et établi un filtrage de vos données.

Lien : http://www.7sur7.be/7s7/fr/4134/Internet/article/detail/2125847/2014/11/19/Six-liens-pour-decouvrir-ce-que-Google-sait-sur-vous.dhtml

Un service existe, qui enregistre toutes vos données de géolocalisation et vous les montre, à la minute près, sur une carte. A Mountain View (où siège le géant du net), on appelle ça « l’historique des positions » (location history en anglais), et vous pouvez le consulter sur cette page

– à condition d’être connecté à votre compte Google et que l’option ait été activée (ce que vous avez pu faire sans vous en rendre compte lors d’une mise à jour).

Voici, pour l’exemple, une capture d’écran de la carte retraçant tous mes déplacements, vendredi 13 décembre, dans Paris. C’est possible parce que j’ai un téléphone tournant sous Android, le système d’exploitation de Google.

Comment ai-je pu rater ça ?

Apparemment, je ne suis pas le seul. Je viens de faire un sondage rapide autour de moi: personne n’avait jamais vu cette carte Google émaillée de points et de traits rouges. L’auteur de l’article de Techcrunch, Greg Kumparak, fait le même constat: « je viens de me rendre compte que peu de gens sont au courant, même chez les geeks ».

Ce truc est aussi fascinant qu’effrayant. Fascinant, parce que l’on est immédiatement scotché par la puissance de l’outil.

En deux clics, je peux savoir où j’étais il y a trois semaines, à telle heure. Sous la carte, une timeline sur laquelle vous faites glisser la souris indique vos positions successives. C’est ludique et addictif. On passe d’une journée à l’autre et on tente de se remémorer ce que l’on avait fait ce matin-là, ce soir-là, ce week-end-là…

Et, cela va de soi, c’est effrayant. Comme l’écrit Greg Kumparak, « c’est hallucinant de penser au nombre de données que Google est en train de collecter ».

On ne découvre pas grâce à cette carte que Google sait tout de votre vie – cela fait des années qu’on le lit et l’entend chaque jour. Mais on le visualise enfin.

Votre vie privée, que vous pensiez cachée dans le for intérieur de votre conscience, devient tangible.

Ah, au fait, si vous voulez désactiver ce service, cliquez ici pour savoir comment faire.

Google - adresse-mac-geolocalise

Google peut vous suivre à la trace, même sans GPS :

Google et Skyhook collectent à échelle mondiale les adresses MAC des points d’accès Wi-Fi afin de cartographier les hotspots de la planète.

Une récolte de données personnelles qui pose problème par son opacité et son étendue, les bases de données contenant de plus les adresses postales.

Si vous avez activé le Wi-Fi, les points d’emplacements de votre ordinateur ou de votre smartphone peuvent être visibles sur le Web par tout le monde.

Google publie les emplacements approximatifs de millions d’iPhone, d’ordinateurs portables et d’autres terminaux équipés d’une connexion Wi-Fi, une manœuvre qui signe le dernier coup d’une série de révélations cette année à propos des connexions sans-fil des produits et de la confidentialité.

Les smartphones Android avec le service de localisation activé transmettent à intervalles réguliers à Google l’identifiant matériel des points d’accès Wi-Fi proches, une pratique similaire à celle suivie par Microsoft, Apple et Skyhook Wireless afin, pour chacune des compagnies, de cartographier les adresses des points d’accès sans-fils et routeurs à travers le monde.

Quand les hommes cesseront de se mentir, ils cesseront de mentir aux autres. Ce sera le commencement de la véritable humanité.

Partagez les articles sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience