L’être LGBT : (« allosexuel » ou « altersexuel »)

L'être LGBT : (« allosexuel » ou « altersexuel »)

Lesbiennes, gays, bisexuels et trans ou LGBT est un terme utilisé pour désigner les personnes non hétérosexuelles.

Cette expression, qui peut désigner les personnes mais également les institutions ou organisations, est souvent préférée à « homosexuelle » car plus inclusive.

« LGBT » est parfois complété par la lettre I pour inclure les personne intersexuées ou Q pour queer ou en questionnement : LGBTI, LGBTIQ.

L’ensemble des personnes LGBT sont également parfois regroupées sous les termes « allosexuel » ou « altersexuel ».

Jusqu’aux années 1960, il n’y a aucun terme répandu pour décrire les personnes non hétérosexuelles autre que des expressions péjoratives. Pendant la révolution sexuelle, alors que s’organisent des mouvements de défense des droits homosexuels, le besoin s’est fait sentir de trouver un terme positif d’autodésignation.

Tandis que les femmes homosexuelles peuvent se désigner par le terme « lesbienne », les hommes homosexuels se détachent du terme « homosexuel », apparu à la fin du XIXesiècle et à l’image médicale voire négative, et adoptent pour se désigner le mot « gay » (parfois francisé en « gai »). Ces deux termes, « gay » et « lesbienne », jouent un rôle dans la reconnaissance politique et sociale des homosexuels et à partir des émeutes de Stonewall ; ils sont également des éléments forts d’identification de chacune des catégories de personnes qu’ils désignent.

Dans les années 1980, on commence à utiliser l’acronyme « LGB » afin d’inclure les bisexuels, puis « LGBT » pour les transgenres dans les années 1990. L’utilisation de cet acronyme veut ainsi souligner la diversité des personnes non hétérosexuelles, au delà de la seule homosexualité. Elle met également en avant l’unité des revendications du militantisme contre la norme hétérosexiste.

Si l’acronyme LGBT (parfois GLBT) se veut représentatif de la communauté non-hétérosexuelle et est le plus utilisé, il est parfois complété pour être plus inclusif :

  • Q pour « queer » ou « en questionnement (sur son orientation sexuelle) » : LGBTQ ou LGBTQQ
  • I pour « intersexué » : LGBTI, LGBTQI. Dans les Principes de Jogjakarta, « LGBTI » est utilisé1
  • A pour « asexuel » ou « allié » (personne hétérosexuelle soutenant le mouvement LGBT) : LGBTA
  • P pour « pansexuel » ou « polyamoureux ».

L'être LGBT : (« allosexuel » ou « altersexuel ») La Gay Pride-female.svg

 

 

 

 

Associations LGBT

Act Up • Ardhis • Associations CONTACT  • APGL : Association des parents et futurs parents gays et lesbiens • Association du Syndrome de Benjamin • Beit Haverim • Bi’Cause • CARITIG •Coalition des transsexuelles et transsexuels du Québec

• IDAHO  •Coordination Lesbienne en France (CLF) • Couleurs Gaies • David et Jonathan  • Fédération LGBT  • Fédération sportive gaie et lesbienne   • Flag ! • ILGA : International Lesbian and Gay Association • Interassociative Lesbienne, Gaie, Bi et Trans • Le Refuge • Les sœurs de la perpétuelle indulgence • SOS Homophobie • Université d’Eté Euroméditerranénnes des Homosexualités

L'être LGBT : (« allosexuel » ou « altersexuel ») Gays lesbienne trans !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous comptons sur vous pour partager ce savoir à autrui.

Partagez les articles sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience