Nos produits de beauté sont dangereux pour notre santé ! Quels sont les ingrédients à éviter dans nos cosmétiques?

« Les produits chimiques que vous mettez sur votre corps sont nocifs pour votre santé et ne font en aucun ressortir votre beauté» : vous êtes devenue artificielle car les entrepises ont fait en sorte de vous vendre leurs produits à travers les publicités et vous faire croire que vous êtes belle. Ce n’est pas le cas, vous vous mentez à vous-mêmes et faites croire aux autres que vous êtes naturelle : c’est pour cela que je vous rappelle qu’il faut éviter de faire comme tout le monde – Nous sommes ce que nous sommes, que cela plaise ou pas au reste du monde ! c’est ainsi que vous éveillez votre conscience.

Quelques sources et faits !

D’après une étude réalisée par l’institut Noteo et rendue publique ce vendredi, 40% de nos cosmétiques contiendraient au moins un perturbateur endocrinien ! Parmi les produits les plus à risques : nos vernis à ongles et fonds de teint…

Comme le révèle une étude réalisée par l’institut indépendant Noteo et rendue publique ce vendredi, 40% de nos cosmétiques contiendraient au moins un perturbateur endocrinien, rapporte le site Les Echos. Souvent connus sous les noms de parabènes, de cyclopentasiloxanes ou encore de triclosan, les perturbateurs endocriniens sont suspectés d’augmenter les risques cardio-vasculaires, de maladies neuro-dégénératives, de certains cancers (notamment cancer du sein et de la prostate) ainsi que d’obésité. Ils pourraient également être liés à une baisse de la fertilité.

Les vernis à ongles et les fonds de teint en tête de classement

Mais si 2 produits de beauté sur 5 contiennent donc ces substances potentiellement dangereuses pour notre santé, certains cosmétiques sont considérés comme plus à risques que d’autres. C’est le cas des vernis à ongles, qui dans 74% des cas, en contiennent ! Les fonds de teint arrivent juste derrière dans ce classement plutôt effrayant, avec 71% des produits contenant des perturbateurs endocriniens. Viennent ensuite les produits de maquillage pour les yeux (51%), les démaquillants (71%), les rouges à lèvres (40%), les soins du visage (38%) les déodorants (36%), les dentifrices (30%) et enfin les shampoings (24%). De quoi nous faire revoir l’intégralité de notre trousse de beauté !

La Commission européenne devrait normalement fixer pour décembre 2013 la définition du « caractère perturbateur endocrinien », en vue de futures révisions législatives sur ce sujet, poursuit le site Les Echos. En attendant, mieux vaut peut-être regarder à deux fois les composants de nos produits de beauté préférés…

Par Mylène Wascowiski

 Quels ingrédients faut-il éviter dans nos cosmétiques?

 Si j’ai choisi de faire mes propres cosmétiques, c’est que je ne suis pas satisfaite de la composition des produits vendus dans le commerce, même des produits bios.

Le label bio ne signifie pas que le produit est clean au niveau de la composition, ça veut dire qu’il est « moins pire » que les autres. Bien sûr, certaines marques font vraiment des efforts pour nous offrir une composition de qualité, mais d’autres n’en font que le minimum pour surfer sur la vague « le bio c’est in », faire paraître le produit sain pour mieux vendre (ce qu’on appelle le Green Washing).

Que le flacon/le tube soit vert avec des fleurs ou qu’il comporte la mention « naturel » ne veut absolument rien dire, la seule façon de savoir si le produit est clean est de décrypter la liste INCI des composants au dos de l’emballage, écrite en tout petit. C’est ce que je vais vous apprendre à faire aujourd’hui en vous présentant la liste des ingrédients à éviter pour la santé et l’environnement.

Lire la suite ( en cliquant sur le lien ci-dessous ) ↓

http://lescarnetsdetinuviel.blogspot.fr/2013/05/quels-ingredients-faut-il-eviter-dans.html

Cosmétiques : les ingrédients chimiques à éviter

Nous les utilisons chaque jour pour notre hygiène et pourtant… Nos cosmétiques contiennent de nombreux composés chimiques qui, au fil du temps, imprègnent notre organisme. Les principaux risques associés aux cosmétiques sont cutanés : irritation plus ou moins forte, allergie, photosensibilisation.

Mais il y a pire, la multiplication des ingrédients chimiques dans de nombreux produits appliqués quotidiennement favorise « l’effet cocktail » et leur accumulation persistante dans notre corps (urines, sang, cordon ombilical, lait maternel…). Les conséquences sur la santé, ne sont malheureusement pas anodines comme en témoignent la progression inquiétante des cancers hormonaux, des maladies chroniques, des allergies…
Dans le même temps la fertilité diminue dramatiquement, les troubles neurocomportementaux (autisme, hyperactivité) explosent et de nouvelles maladies émergent (hypersensibilité chimique, fibromyalgie…). Une véritable « épidémie mondiale » qui provoque 63 % des décès dans le monde (88 % en Europe) selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) Sans oublier la pollution généralisée de l’environnement.

Lire la suite ( en cliquant sur le lien ci-dessous ) ↓

notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/ecologie/eco-citoyen/ingredients_chimiques_cosmetiques.php

Comparaison de produits : protection solaire

Comme le montre cette comparaison de produits, il est intéressant de se pencher sur les différences, que ce soit pour les produits solaires certifiés naturels ou bios, ou pour les produits conventionnels à protection UV chimique.

Qui ne rêve pas de pouvoir profiter du soleil sans avoir à le regretter ? Pourtant, pour la peau, le soleil est à la fois un ami et un ennemi. À dose raisonnable et de manière appropriée, il stimule le corps et l’âme.À trop forte dose, le plaisir de s’exposer se paie, sans aucune pitié : la peau vieillit prématurément et, dans le pire des cas, le prix à payer pour une belle peau bronzée est le cancer de la peau.

A la fin de cette comparaison de produits se trouvent des conseils sur la bonne attitude à avoir en matière de soleil et de produits solaires.Protection contre les UVA : Nouvelles réglementationsEn s’exposant au soleil, on s’expose aux rayons UVB à ondes courtes, et aux rayons UVA à ondes longues. Jusqu’icin l’indice de protection se basait uniquement sur la protection contre les UVB. Selon une recommandation de l’Union Européenne, les produits solaires doivent désormais proposer également une certaine protection contre les UVA.

Lire la suite ( en cliquant sur le lien ci-dessous ) ↓

http://www.laveritesurlescosmetiques.com/themen_044_fr.php

histoire du Maquillage :

On appelle maquillage l’utilisation de produits cosmétiques pour l’embellissement du visage, notamment de sa peau et la modification des traits du visage et du corps pour la création de personnages au cinéma ou au théâtre.

Le maquillage va de la beauté à la réalisation de monstres dans le cadre des effets spéciaux, en passant par le maquillage artistique, cinéma et le body-painting.

Dans les domaines audiovisuels et de la mode, le maquillage est réalisé par un(e) professionnel(le), le maquilleur, la maquilleuse au féminin.

Le maquillage comme les cosmétiques sont très anciens, probablement utilisés dès la Préhistoire pour pratiquer des rites chamaniques, des cultes funéraires ou de la fertilité.

Trois mille ans avant Jésus Christ, les Égyptiens connaissent déjà le maquillage : rouge à lèvres, maquillage du visage avec du blanc de céruse, du plâtre ou de la craie qui blanchissent la peau, lui donnant éclat et luminosité, yeux et sourcils rehaussés de noir (maquillage pour les yeux à base de minerai de plomb, d’antimoine et de malachite, tel le khôl), joues rosies par du fard rouge végétal (obtenu par de la figue d’Égypte, des pétales de rose ou de coquelicot), animal (larve de cochenille) ou minéral (argiles rouges, oxydes de cuivre ou de fer, ocre), une spatule écrasant une poudre ou une pastille sur une palette à fard puis la mélangeant avec des huiles ou des onguents. D’autres pigments peuvent être utilisés pour le maquillage : bleu de l’oxyde cuivrique (soulignant notamment les veines des tempes et de la poitrine), jaune de l’orpiment, noir de charbon, vert de malachite sur les paupières, nombreuses nuances obtenues par des oxydes de cuivre ou de fer.

Quelques marques de maquillage

Lire la suite : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maquillage

Vidéo : Qui elle vous prouvent que vous pouvez vous maquillez avec d’autres produits ( ou Inventez vos produits comme dans la vidéo intitulé Recette BIO ● Mascara nourrissant ●)

Recette BIO ● Mascara nourrissant ●

Partagez les articles sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton ci dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience