Livres

De César à Sarkozy : Petite histoire des noms du pouvoir

untitled

Continue la lecture

L’empire vaccinal s’est effondré : Finalement les vaccins anti grippaux ne servent à rien !

Vous n’avez peut-être pas entendu cette explosion. Pourtant elle s’est bel et bien produite. Une revue de la Collaboration Cochrane, une équipe de chercheurs respectée et connue du monde entier a passé en revue tous les éléments de preuve et a fourni sa conclusion.

Chez les adultes en bonne santé, aucun vaccin contre la grippe ne confère une protection contre la maladie. Imaginons bien les profits que les vaccins ont engendrés à de nombreuse entreprises philanthropique pendant des années. Il sont capable de financé la propagande ( inventé le problème ) et d’être ceux qui vont vous apporter la solution.

Je n’aime pas le dire ainsi, mais la quasi totalité des êtres humains à été endoctriné par les mass médias à travers diverses propagandes ( qui sont financé par de grand groupes milliardaires ( comme la fondation rockfeller et bill gates DAVI ALLIANCE https://www.gavi.org/fr/modele-de-fonctionnement/modele-de-partenariat-de-gavi/la-fondation-bill-melinda ) Problème – réaction – solution !

Le vaccin ne protège pas non plus contre la transmission de personne à personne du virus de la grippe. Il faut bien se l’ancré dans le subconscient : Un produit que l’on administre dans le corps d’un être vivant ne devrait pas exister, les auteurs qui s’enrichissent sur des mensonges ( ou différente façon de concevoir le monde – idéologie ) devraient être jugés pour crime contre l’humanité.

Donc toute la promotion, tout le proxénétisme, toutes les tactiques de peur, tous les « avis d’experts médicaux » et toute la couverture médiatique est… inutile, sans valeur, non pertinente.

Des milliards pour des mensonges sur les vaccins contre la grippe, ce n’était que cela : des mensonges.

Il y a pire parce que toute la théorie vaccinale qui traite de la manière dont fonctionnent les vaccins se trouve maintenant sur le fil du rasoir, prête à tomber dans l’abîme des comtes de fées qui n’intéressent plus personne.

On nous a dit que les vaccins stimulaient le système immunitaire à la manière d’une répétition générale de ce qui se produira quand la maladie se présentera. Le système immunitaire sera alors fin prêt pour attaquer le germe et le détruire.

Mais puisque les vaccins contre la grippe ne protègent pas contre la maladie et n’arrêtent même pas la transmission de personne à personne du virus de la grippe, la soit disante « répétition générale » du système immunitaire ne relève finalement plus que de la légende, du mythe.

En outre, on peut aussi oublier la légende pourtant tellement vantée de l’« immunité de groupe ». Comment un groupe pourrait-il être immunisé alors que les vaccins sont incapables d’empêcher la transmission du virus de personne à personne ?

Comme elle l’a toujours fait, la Collaboration Cochrane a réalisé une revue exhaustive de toutes les études existantes sur les vaccins contre la grippe. Elle a rejeté les études mal faites. Dans certains cas, les responsables de la Revue ont contacté individuellement les chercheurs pour pouvoir compléter et affiner leurs données.

Les conclusions de Cochrane représentent le nec plus ultra de la littérature publiée sur les vaccins contre la grippe. Comme la Collaboration Cochrane ne doit rien aux compagnies pharmaceutiques, elle a dès lors analysé la littérature sur la question avec humilité d’esprit.

Un commentaire intéressant de leur analyse précise : notre examen a montré que les éléments de preuves fiables sur les vaccins anti grippaux sont minces, mais nous savons qu’il existe des preuves de la manipulation généralisée des conclusions…

Qui donc pourrait bénéficier d’une telle manipulation?… Ca c’est une autre histoire !
La revue Cochrane a été publiée le 7 juillet 2010 par John Wiley.

Dans cette revue, les auteurs ont cherché à évaluer l’impact de campagnes d’information utilisant les mass media (télévision, radios, journaux, magazines, documents imprimés), dirigées vers la population avec l’objectif d’améliorer l’utilisation des services de santé (par exemple campagnes de prévention) ou de changer le mode de vie. L’impact de telles campagnes pourrait être ainsi étudié sur les patients, mais également sur le comportement des professionnels de santé. Une campagne dirigée vers le grand public pourrait ainsi modifier le comportement des professionnels de santé soit directement (les professionnels de santé font partie du grand public), soit indirectement par l’intermédiaire de leurs patients.

Efficacité des méthodes de mise en œuvre des recommandations médicales HAS/ Service des bonnes pratiques professionnelles /Juillet 2014 34 Les auteurs ont sélectionné 20 études, toutes de type séries chronologiques. Six d’entre elles ne proposaient aucune analyse statistique et 9 une analyse statistique non appropriée. Ils ont pu ré-analyser 7 études et montrer que les campagnes utilisant les mass media avaient un impact sur l’utilisation des services de santé. Cependant, ces travaux compor-taient un certain nombre de limites méthodologiques et il était impossible d’évaluer l’effet de ces campagnes sur les pratiques des professionnels de santé. Cette revue systématique ne permet donc de tirer aucune conclusion à propos de l’objectif de notre propre revue.

Aurions-nous raté cette immense couverture médiatique. Peut-être étions-nous en train de pêcher ce jour-là, ou avions-nous décidé d’acheter de nouveaux pneus pour notre voiture ; nous étions peut-être en vacances sur notre yacht en Méditerranée ?

Quoi ? Il n’y aurait pas eu de large couverture médiatique ? Impossible ! Je pense qu’il y a sûrement eu…

Sources :

http://www.naturalnews.com/037471_vaccines_mythology_fairy_tale.html

http://summaries.cochrane.org/CD001269/ARI_vaccines-to-prevent-influenza-in-healthy-adults

http://www.thecochranelibrary.com/userfiles/ccoch/file/CD001269.pdf

Le manque choquant de preuves appuyant les vaccins contre la grippe

Alter Info via Brujitafr

Publie le 19 novembre 2014 par sante-nutrition.org/lempire-vaccinal-sest-effondre-finalement-les-vaccins-anti-grippaux-servent-rien/

Big Pharma – partie 1de2 par ThePlot911

Cherchez toujours la vérité, surtout quand vous savez que la quasi totalité des produits administrés a vos enfants sont artificielles.

Quand les hommes cesseront de se mentir, ils cesseront de mentir aux autres. Ce sera le commencement de la véritable humanité.

Contribuez avec nous pour un monde meilleur en partageant ce savoir à vos proches et en sensibilisant vos futures générations.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience