17 clichés exceptionnels des travailleurs pauvres dans le monde

Chaque année, un concours international de photographie un peu particulier propose un thème unique à visée pédagogique : capturer les images des travailleurs pauvres du monde entier. Les gagnants 2015 nous offrent des clichés époustouflants […], entre labeur infernal, extrême pauvreté et résilience locale, au cœur de l’activité humaine vernaculaire.

Voilà 10 ans que le CGAP (Groupe de Consultation pour l’Assistance aux Pauvres) organise un concours photo unique en son genre. Son thème et son objectif sont uniques : mettre la lumière sur les visages anonymes des travailleurs pauvres dans le monde, en particulier les pays émergents, qui tentent de sortir de la misère en développant une activité. Cette année, quelques 3 300 photographies furent proposées par des amateurs et des professionnels de 77 pays.

Si le groupe a officiellement pour objectif de créer des solutions financières locales pour permettre aux travailleurs et entrepreneurs les plus pauvres de se développer et de sortir de leur condition, rappelant que 2 milliards d’individus n’ont aucun accès à un service bancaire minimum (épargne, assurance, carte bancaire…), son concours ne se veut pas manichéen. Sans faire dans le misérabilisme ni dans l’angélisme, les photographies sont sensibles et expriment une réalité froide : la difficulté du développement quand les moyens techniques et financiers manquent, mais également la possibilité de « réussir » dans une certaine forme de simplicité.

Cette année, le grand gagnant est un cliché des cultivateurs de riz au cœur de l’Inde pendant la récolte annuelle. Un travail d’une très grande difficulté, réalisé manuellement par des millions d’indiens chaque année, et dont une grande part de la production de nourriture dépend. « L’image apporte tant de beauté à l’acte de l’agriculture, là où d’autres pourraient voir de la saleté ou de l’inconfort. » exprime Corinne Dufka du jury. À n’en pas douter, les clichés qui suivent donnent une perspective étonnante sur la réalité du travail de millions d’humains à travers le monde.

1. Grand Prix 2015 : Paddy Cultivation par Sujan Sarkar (India, West Bengal)

2. Second prix : « Fishing with a net » par Liming Cao (Chine)

3. Troisième prix : « Hands for Freedom » par Pranab Basak of India. 

4. Gagnant section Digital Finance : « Happy Vendor » par Subrata Adkhikary (Inde)

5. Gagnant section Smallholder Families : “Work in the Mountains” (Ladakh) par Tatiana Sharapova (Russie)

6. Gagnant section Women’s Use of Financial Services : “Creating the Creator” par Prathamesh Vinod Ghadekar (Inde)

7. Gagnant section Small Business Enterprises : “Sari Spider” par Tatiana Sharapova (Russie)

8. Gagnant section Middle East and North Africa : “Eye for Detail” par Evans Claire (Émirats arabes unis)

9. Gagnant section South Asia Region : “Young Mother is Making a Wooden Doll” par Goutam Daw (Inde)

10. Mention Honorable : “An Old Lady Photographer” par Supriya Biswas (Inde)

11. Mention Honorable : “Betel Nut” par M. Yousuf Tushar (Bangladesh)

12. Mention Honorable : “The Struggle Mother” par Giri Wijayanto (Indonesie)

13. Mention Honorable : “Gravel Workmen” par Faisal Azim (Bangladesh)

14. Mention Honorable : “Grazing in the Morning,” par Liming Cao (Chine)

15. Mention Honorable : “Iron Ribs” par Subhasis Sen (Inde)

16. Mention Honorable : “Morning” par Do Hieu Liem (Vietnam)

17. Mention Honorable : “The Worker” par Mohammad Rakibul Hasan (Bangladesh)

Toutes les photographies sont à retrouver sur le site du concours.

Source : mymodernmet.com /