Les barons de la drogue construisent les meilleurs parcs d’attractions

Les barons de la drogue construisent les meilleurs parcs d'attractions 1

Quand la police colombienne a finalement abattu Pablo Escobar d’une balle dans la tête en décembre 1993, l’homme était à la tête de ce que l’on pourrait considérer comme le cartel de la drogue le plus puissant de tous les temps – et il pesait 25 milliards de dollars. Avec une telle somme, il est possible de faire à peu près tout ce que l’on veut, et c’est précisément l’option qu’avait choisie Escobar. Ainsi, il a construit des maisons pour les pauvres, s’est fait élire au Congrès colombien et a transformé tout le nord-est de la ville de Medellín en son fief électoral.

En 1978, il a acheté de vastes terrains à la sortie de la ville et construit l’Hacienda Nápoles, une sorte de gigantesque complexe dans lequel seuls les trafiquants les plus riches de la planète et leurs myriades d’animaux sauvages pourraient habiter. Quand il est mort, le domaine a été laissé à l’abandon. Sa villa a été pillée par des Colombiens convaincus qu’il avait caché de l’argent ou de la drogue dans les murs, et les hippopotames de son parc sont devenus sauvages.

Puis, quelques années plus tard, quelqu’un a eu la brillante idée de transformer le domaine en un parc de loisirs. Le complexe – dont le nom est resté le même – a alors été rénové et redécoré de façon à ressembler au Jurassic Park avant d’être ouvert au public. C’est ainsi que la demeure du trafiquant de drogue à la tête d’un cartel responsable de la mort de plusieurs milliers de personnes est devenue une destination touristique  dans laquelle certaines familles passent leur dimanche après-midi. Si l’endroit arbore maintenant de nombreuses statues de dinosaures et se trouve peuplé d’hippopotames, son aspect reste néanmoins assez décrépi.

Afin de se rendre à l’Hacienda Nápoles, il faut prendre le bus depuis Medellín jusqu’au petit village de Doradal. Le trajet dure trois heures et demie. De là, il faut ensuite prendre un rickshaw – un petit véhicule mécanique – jusqu’à l’entrée. La porte principale est toujours celle que Pablo a faite construire de son vivant. Elle est toujours ornée du Cessna avec lequel il s’était envolé vers les États-Unis pour y livrer un chargement de cocaïne. Les propriétaires actuels ont décidé de repeindre l’avion comme un zèbre, sans doute pour faire oublier aux visiteurs qu’il avait autrefois appartenu au baron de la drogue le plus célèbre de la planète.

Lisez la suite de l’article en cliquant sur le lien ci-dessous ↓

http://www.vice.com/fr/read/pablo-escobar-parc-a-theme-dinosaures-hacienda-napoles-colombie

Pour aller toujours plus loin ,Regarder comment Pablo Escobar a assujetti les pays à l’aide du financement des mafias ( épisode inclus dans l’article )

L’ex-patron des stups aurait fait entrer des tonnes de cannabis en France

Partagez les articles sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience