Influence et hypersexualisation – Qu’est-ce que la socialisation sexiste ?

Les parents on le devoir de prendre conscience de ce qu’ils achètent à leurs enfants : nos enfants et surtout les femmes, sont devenues «des objets de marketing» :

Beaucoup savent que le sexe est un marché qui fleurit aux dépens de l’envie, le désir de.

Certaines entreprises ont abordé ce désir et font en sorte de vous faire consommer plus. Nous avons plus le goût de faire L’amour comme il se devrait et pour cela ses entreprises vous offrent leurs services. Certains produits vous divisent de l’approche que L’homme devrait avoir avec la Femme et ceci dépendra de l’influence qu’il portera a votre égard.

Voir le subliminal dont le Neuromarketing – Qui est l’application des neurosciences cognitives au marketing et à la communication. Le but de cette discipline émergente est de mieux comprendre les comportements des consommateurs grâce à l’identification des mécanismes cérébraux qui interviennent lors d’un achat ou face à une publicité. )

→ Le Canard en plastique qui est souvent considéré comme un symbole des univers des jouets, de l’enfance, du bain et qui a été par la société allemande Fun Factory  pour en faire un vibromasseur.On parle alors de canard vibrant.

→ Le fleshlight est une marque de masturbateur manuel pour hommes en forme de vagin ou autres orifices naturels.

→ Les poupées sexuelles sont des imitations de la forme humaine destinées à la simulation des actes sexuels. Elles peuvent se composer d’une représentation d’un visage, des fesses, des parties génitales, ou du corps entier

L’hypersexualisation,

ou la sexualisation précoce, désigne le fait que les enfants des années 2000 sont appelés à prendre des raccourcis vers l’âge adulte sur le plan de la sexualité. Jocelyne Robert, sexologue, résume l’idée en la qualifiant de « représentation de l’enfant comme une sorte d’adulte sexuel miniature ».

Ce phénomène s’observe surtout dans les sociétés occidentales. Certains chercheurs s’entendent pour dire que l’hypersexualisation se définit par deux principaux volets : celui de la mode vestimentaire et celui des comportements sexuels des jeunes.

https://www.youtube.com/watch?v=ywkHnBnYIAI

L’hypersexualisation comme mode vestimentaire :

Les modèles sexuels véhiculés dans les médias incitent les jeunes à se vêtir comme les vedettes. À l’adolescence, les jeunes cherchent à se rassembler. Ils veulent faire partie d’un groupe et se définissent par celui-ci.

En ce sens, suivre la mode a toujours été une façon d’être reconnu par ses pairs. L’hypersexualisation se caractérise par un style vestimentaire composé de chandails bedaine, en Amérique, ou haut court, en Europe, de string ou slip brésilien, devenant visible par le port de la mini-jupe taille basse. Pour les jeunes hommes, on le reconnait au port des pantalons taille basse laissant voir le boxer.

L’hypersexualisation comme mœurs sexuées

Ce début de XXIe siècle est teinté de nouvelles pratiques sexuelles chez les jeunes, telles les pénétrations « par les trois trous » (vagin, bouche, anus), les amis, amies avec bénéfices (angl. « fuck friends »), les expériences sexuelles à plusieurs, les concours de fellation, les attouchements entre filles afin d’émoustiller les garçons, la danse sandwich, de même que les exhibitions sur internet, qui caractérisent bien ce phénomène de sexualisation précoce chez les jeunes

Documentaire – informaction.info :

La sexualisation sexiste depuis la toute petite enfance :

jouets, médias, mode. Les modèles sexistes et stéréotypés dans l’espace public. Les impacts sur les enfants et la remise en question de ces modèles Depuis 1875, le Y des femmes de Montréal travaille pour la prévention des violences, pour le développement des compétences, de l’estime de soi et de l’autonomie, ainsi qu’à l’épanouissement personnel des femmes et des filles. Il contribue ainsi à bâtir un avenir meilleur pour les femmes et les filles, dans la perspective d’une société juste où les femmes et les filles ont le pouvoir et la possibilité de participer à la mesure de leurs capacités.

La socialisation

est le processus au cours duquel un individu apprend et intériorise les normes et les valeurs tout au long de sa vie, dans la société à laquelle il appartient, et construit son identité sociale.

Elle est le résultat à la fois d’une contrainte imposée par certains agents sociaux, mais aussi d’une interaction entre l’individu et son environnement. Si elle favorise la reproduction sociale, elle n’élimine pas pour autant les possibilités de changement social. Lors de la socialisation l’enfant acquiert des normes et des valeurs. Il existe deux types de socialisations: -primaire, de la naissance à l’âge adulte, qui façonne durablement la personnalité des individus. -secondaire, de l’âge adulte jusqu’à la mort, entraîne une reconstruction de l’identité des individus à l’âge adulte.

Capsule 1 :

  • Durée : 5 min
  • Date : 01-04-2014
  • Source : YWCAMTL

Capsule 2 :

Capsule 3 :

La sexualisation précoce et influence de l’hypersexualisation (le sexe pour être aimé). L’omniprésence de la pornographie sur le web et l’autoreprésentation sur les réseaux sociaux. Les impacts de la porno et de ses codes sur les jeunes et leur sexualité. Remise en question de ces modèles et conclusion sur la sexualité saine.

  • Durée : 5 min
  • Date : 01-04-2014
  • Source : YWCAMTL

Capsule 4 :

Quel rôle pouvons-nous jouer comme adulte ? Une éducation non sexiste et les besoins des enfants selon leur âge. Les parents comme modèle. L’intervention auprès des enfants pour favoriser leur développement. La sexualité saine.

  • Durée : 5 min
  • Date : 01-04-2014
  • Source : YWCAMTL

Source : http://www.informaction.info/video-projet-de-societe-quest-ce-que-la-socialisation-sexiste

Partager ce savoir à vos proches.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience