Michel Collon : La paix est un prétexte.Le chaos dans le monde est voulus !

1_Michel-collon - La paix est un pretexte ! Le chaos dans le monde est voulus

Si vous croyez que le président des états-unis ou de la France viendra au Gt du 20 heures vous dire qu’ont va faire la guerre pour le pétrole, le gaz , le minerais ; il n’ y aura aucun soutient. Donc il est obliger de raconter des histoires pour endormir les gens.

Ses intérêts sont tellement immoraux qu’ont est forcément obliger de cacher l’opinion.

Michel Collon nous dit qu’a chaque guerre il y a le phénomène d’arme de destruction massive. C’est a dire le prétexte ; Le média-mensonges pour justifier l’entrée en guerre et cacher le véritable but ?

Quand vous constatez que nous sommes intervenus dans plusieurs pays pour soi disant aider la population en Afghanistan, en Yougoslavie , en Syrie ( a voir d’autres )  Et que partout la situation est beaucoup plus grave qu’avant.

C’est une catastrophe dans tout les pays ou nous somme aller pour soit disant apporter la paix.Si vous n’y croyez pas demandez-vous pourquoi ;

  • on soutient les dictatures dans le monde ?
  • Pourquoi on a financé le terrorisme ?
  • Pourquoi les états-unis et la France ont-ils utiliser les armes de destruction massive ?
  • Biologique Nucléaire et Chimique ?

Regarder ( le discours de Michèle collon) 

2_Ce qui se passe dans le monde me fait pas rire du tout !!

Extrait du documentaire : Un oeil sur la planète – « Tout ça pour ça ? » ( Voir au complet en bas de page )

Michel Collon

est un journaliste, essayiste belge, fondateur du collectif indépendant Investig’Action, relayé par un site Internet qu’il gère avec une équipe de bénévoles. Il se présente sur son site comme « spécialiste de la désinformation ». Il évoque dans plusieurs de ses livres le concept de « médiamensonge » en dénonçant la propagande servant à justifier l’entrée en guerre d’un pays contre un autre.

Médiamensonges «»

Le concept de médiamensonge a été créé par le journaliste Gérard de Sélys dans le dossier Médiamensonge, paru en 1991. Y sont décortiquées des techniques de manipulation idéologique mises en pratique dans les médias. Le même thème est abordé par l’historienne Anne Morelli dans Principes élémentaires de propagande de guerre, publié en 2010.

Le concept a été repris dans plusieurs de ses ouvrages par Michel Collon, qui l’applique à ce qu’il dénonce comme une propagande servant à justifier l’entrée en guerre d’un pays aux yeux de son opinion publique. Plus précisément, il identifie, en particulier dans Libye, Otan et médiamensonges, publié en 2011, cinq principes qui seraient systématiquement utilisés :

  • Occulter les intérêts économiques des grosses multinationales et des gouvernements sous une présentation noble et désintéressée (arrêter une menace terroriste, imposer la paix, etc.). Ainsi, la nationalisation du pétrole vénézuélien et sa soustraction de facto aux appétits des multinationales occidentales seraient les véritables « crimes » de Chavez aux yeux de l’Occident.
  • Occulter le contexte historique ou géographique nécessaire à la compréhension des enjeux, afin d’imposer une version biaisée ou tronquée. Ainsi, le conflit en Irlande est présenté comme une guerre de religion et non comme une guerre coloniale britannique.
  • Attaquer le dirigeant et non son peuple (parfois même, pour défendre celui-ci contre son dirigeant, comme Saddam Hussein en Irak). Mais ce sont souvent ces mêmes peuples qui font les frais de la guerre (les fameux « dommages collatéraux »).
  • Monopoliser l’information et éviter tout véritable débat, les médias devant être contrôlés pour ne pas laisser les autres points de vue s’exprimer.

Publications ( de Michel Collon )

  • Bush le cyclone (2006), prend pour point de départ la catastrophe de La Nouvelle-Orléans et la guerre en Irak, étudie les liens entre l’économie et la guerre, ainsi que le rôle des médias.
  • Les 7 péchés d’Hugo Chavèz, publié en 2009, analyse les raisons de la pauvreté de l’Amérique latine, la politique générale et l’histoire des multinationales pétrolières. Il décrit l’entreprise menée par Hugo Chávez pour libérer son pays de la pauvreté et de la dépendance envers les États-Unis.
  • Israël, parlons-en ! comporte vingt entretiens avec des spécialistes juifs et arabes, européens et nord-américains : Noam Chomsky, Shlomo Sand, Alain Gresh, Tariq Ramadan, Mohamed Hassan, ou encore avec Jean Bricmont et Paul-Eric Blanrue. Après la vente des 7 000 premiers exemplaires en quelques mois (chiffre donné par l’auteur), une seconde édition paraît au printemps 2011, complétant l’ouvrage d’un chapitre : « Israël face aux révoltes arabes ».
  • Libye, Otan et médiamensonges, sorti en septembre 2011, a été écrit à partir de plusieurs séjours en Libye et d’une analyse de la couverture médiatique de la guerre.
  • La stratégie du chaos : Impérialisme et islam, corédigé avec Grégoire Lalieu. Dans ce livre d’entretiens avec Mohamed Hassan, les auteurs avancent la thèse d’une stratégie délibérée des États-Unis pour fomenter des troubles dans « l’arc musulman qui relie l’Afrique à l’Asie en passant par le Moyen-Orient » : « à défaut de contrôler les richesses du monde musulman, il faut empêcher les concurrents d’en profiter. D’où la stratégie du chaos : diviser pour régner. Au risque d’embraser toutes ces régions ».

Engagements

Michel Collon s’est élevé contre l’intervention de l’OTAN au Kosovo, en 1999.

Il a organisé des déploiements d’observateurs civils en Yougoslavie et en Irak (en 2002) .

Il a participé à la conférence anti-impérialiste Axis for Peace, organisée en 2005 par le Réseau Voltaire.

Il a dénoncé l’usage d’une photo laissant croire que des soldats chinois s’étaient déguisés en moines bouddhistes et avaient provoqué les émeutes du printemps 2008 au Tibet9,10. Cet usage avait été dénoncé dès le premier avril par le site Tibet-info11. Selon le Los Angeles Times, cette photo provient du tournage à Lhassa en 2001-2002 du film Le Talisman de Peter Pau.

En 2008, il a déclaré qu’Israël est « l’État le plus raciste au monde ».

En 2012, il s’est rendu en Libye. Lors de ce voyage, il a posté une vidéo où il accusait Nicolas Sarkozy de tuer des enfants.

Lors d’une conférence organisée à Roubaix par le Front uni des immigrations et des quartiers populaires, proche de Saïd Bouamama et consacrée à l’attentat contre Charlie Hebdo, il explique que « les frères Kouachi ont en réalité été formés et armés par Fabius et consort pour aller faire la guerre à un gouvernement qui dérangeait les multinationales des États-Unis et d’ailleurs ». Le journaliste conclut que Collon verse au final dans une thèse paranoïaque de complot médiatique, économique et géopolitique.

1_Ce qui se passe dans le monde me fait pas rire du tout !!

Quand les hommes cesseront de se mentir , ils cesseront de mentir aux autres. Ce sera le commencement de la véritable humanité. C’est ce que nous défendons.

Partagez ce savoir à vos proches en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience