Savez vous qui gère vraiment La France ?

Qui sont ses personnes qui ont vraiment dirigés la France ? Les Rothschild ? La famille Rockefeller ? Les Francs- maçons ? Napoléon Bonaparte ainsi que les autres présidents qui ont suivit ? L’histoire de la France peut devenir compliqué à comprendre si l’on ne comprend pas qu’il existe des personnes dans l’ombre qui prennent les véritables décisions : Louis Napoléon Bonaparte, un franc maçon du 33e degrés appartenant a la loge Bonaparte de Livourne, est élu en décembre 1848 – il fut le 1er président de la France. Mais en 1851, il prend le pouvoir ( via une révolution avec Robespierre – une prise de pouvoir orchestrée ) par la force et devient empereur sous le nom de Napoléon III. Après le second empire, la IIIème République est proclamée en septembre 1870.

Alors; Savez vous qui gère vraiment La France ? Et d’après vous comment la France à ce jour s’est construite ?

En lisant mon article, vous devez d’abord cherchez a savoir qui sont les personnes qui se cachent derrière pour comprendre qui gère vraiment la France.

Font partie d’un consortium qui a permis de construire et gérer la FRANCE; comme d’autres pays construit depuis la 1er guerre mondiale et les traités de L’ONU.

articles effetcué en plusierus point

1 Édouard de Rothschild et Nicolas Sarkozy

2 L’affaire Dreyfus sa vous dit quelque chose ?

1 – Édouard de Rothschild et Nicolas Sarkozy :

La Famille Rothschild

est une famille d’origine juive allemande et aux nationalités multiples ( allemande, française, britannique, belge, israélienne, etc..? )

Les Rothschild se sont fait connaître depuis le XVIIIe siècle dans les domaines de la banque et de la finance..?

Édouard de Rothschild, né le 27 décembre 1957 à Neuilly-sur-Seine, membre de la famille Rothschild, est un homme d’affaires franco-israélien.

Il est le fils du baron Guy de Rothschild et de la baronne Marie-Hélène van Zuylen van Nyevelt van de Haar1, et le demi-frère de David de Rothschild, fondateur de la banque d’affaires Rothschild & Cie.

Il s’est marié à Mathilde Coche de la Ferte en 1981, puis en secondes noces à Arielle Malard en 1991, dont il est aujourd’hui séparé. Il est père de trois enfants : les jumeaux David et Aliénor suivis de Ferdinand

Il a fait partie de la commission exécutive du CNPF.

Commanditaire et ami de Nicolas Sarkozy, il est membre du Polo de Paris, du Cercle Interallié et du club Le Siècle.

 Club identique :

A la Franc maçonnerie – Au Bohémian club Club Bilderberg Skull and Bones »  ( A voir outres ici )

Qui eux regroupant les élites une fois par mois tout en cooptant « ses dirigeants  » ??

 – – – Recruter via une assemblée désignant elle-même ses membres – – –

Bilderberg-Group-meeting-rome-meeting-in-2012

Le 3 août 2010,

Le quotidien israélien Yediot Aharonot annonce qu’Édouard de Rothschild vient d’acquérir la nationalité israélienne, sans pour autant émigrer en Israël et ce « uniquement pour des raisons sportives », en référence à sa volonté de participer aux épreuves équestres des Jeux olympiques d’été de 20129 auxquelles il ne participera finalement pas.

En 1987, il entame une carrière de banquier d’affaires dans un petit établissement fina

ncier de Wall Street, Wertheim & Co., avant d’intégrer Rothschild & Cie dont il deviendra l’un des associés-gérants en 1993. Il participe à d’importantes opérations de fusions-acquisitions aux côtés de son demi-frère, notamment le rachat de Pathé par Jérôme Seydoux et de la banque Rivaud par l’homme d’affaires breton Vincent Bolloré.

Édouard de Rothschild - Famille Rotschild

En 2003, après une année sabbatique, il quitte les fonctions opérationnelles pour prendre la présidence de son conseil de surveillance.

En 2006, par l’intermédiaire du holding financier Jean Goujon, qu’il contrôle, il devient l’actionnaire de référence du journal Libération, exigeant le départ de Serge July ( son directeur historique) et de Louis Dreyfus (son directeur général).

L’affaire Dreyfus sa vous dit quelque chose ?

La dégradation d’Alfred Dreyfus, le 5 janvier 1895. Dessin d'Henri Meyer en couverture du Petit Journal du 13 janvier 1895, légendé « Le traître »

L’affaire Dreyfus est un conflit social et politique majeur de la Troisième République survenu à la fin du XIXe siècle, autour de l’accusation de trahison faite au capitaine Alfred Dreyfus, Français d’origine alsacienne et de confession juive, qui sera finalement innocenté.

Elle a bouleversé la société française pendant douze ans, de 1894 à 1906, la divisant profondément et durablement en deux camps opposés, les « dreyfusards » partisans de l’innocence de Dreyfus, et les « antidreyfusards » partisans de sa culpabilité.

La condamnation fin 1894 du capitaine Dreyfus – pour avoir prétendument livré des documents secrets français à l’Empire allemand – était une erreur judiciaire, sur fond d’espionnage et d’antisémitisme, dans un contexte social particulièrement propice à l’antisémitisme, et à la haine de l’Empire allemand à la suite de son annexion de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine en 1871.

L’affaire rencontre au départ un écho limité, avant qu’en 1898 l’acquittement du véritable coupable et la publication d’un plaidoyer dreyfusard par Émile Zola, J’accuse…!, provoquent une succession de crises politiques et sociales uniques en France.

À son paroxysme en 1899, l’affaire révéla les clivages de la France de la Troisième République, où l’opposition entre le camp des dreyfusards et celui des anti-dreyfusards suscita de très violentes polémiques nationalistes et antisémites, diffusées par une presse influente.

Elle ne s’acheva véritablement qu’en 1906, par un arrêt de la Cour de cassation qui innocenta et réhabilita définitivement Dreyfus.

Cette affaire est souvent considérée comme le symbole moderne et universel de l’iniquité au nom de la raison d’État, et reste l’un des exemples les plus marquants d’une erreur judiciaire difficilement réparée, avec un rôle majeur joué par la presse et l’opinion publique.

En 2013, le site L’affaire Dreyfus a réalisé, en collaboration avec le Service historique de la Défense, la publication du dossier secret de l’affaire Dreyfus.

La dégradation d’Alfred Dreyfus, le 5 janvier 1895. Dessin d'Henri Meyer en couverture du Petit Journal du 13 janvier 1895, légendé « Le traître »-

Remarques :

Pour de plus ample informations je vous invite a voir ses 2 articles ( qui eux vous feront allusion a ‘l’uniformisation des marché ( Le Nouvelle ordre mondial et ses adjacents. )

Cette article sera a compléter avec l’histoire de la France ou plutôt intitulé, L’affaire Dreyfus et la Naissance du Sionisme – Mr Theodore Herzl –

Quand les hommes cesseront de se mentir , ils cesseront de mentir aux autres. Ce sera le commencement de la véritable humanité.C’est ce que nous défendons.

Partagez les articles sur vos réseaux sociaux en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Paix et sincérité à tous !

Eveil-delaconscience